Un lieu sûr de Barbara Gowdy

Un lieu sûr de Barbara Gowdy
( The white bone)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Patman, le 27 mai 2002 (Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 57 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 291ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 642  (depuis Novembre 2007)

L'os blanc

Les éditions Actes Sud nous ont habitué à découvrir des auteurs étrangers peu connus. Barbara Gowdy en fait partie. Cette canadienne anglophone nous délivre ici un récit pour le moins original. Il y avait les fourmis de Werber, les cafards de Weiss , les rats de Lenteric, voici les ...éléphants de Gowdy. Le livre débute par un glossaire du vocabulaire pachydermique, une carte situant les lieux de l'action et un arbre généalogique des différentes familles évoquées dans l'histoire. Un bon conseil, étudiez les attentivement sous peine de devoir sans cesse revenir en arrière. L'auteur nous plonge dans les aventures d'une famille éléphants, les Elle-S, confrontée à une sécheresse sans précédent conjuguée à une brusque recrudescence des activités criminelles des "patt'arrières", seuls prédateurs réellement dangereux pour leur espèce (éh oui ! c'est nous, les affreux humains, anciens éléphants devenus carnivores et bannis par Elle, la déésse créatrice selon la croyance) . Une légende veut qu'il existe un mystérieux os blanc, une côte d'éléphanteau au pouvoir magique, qui, lorsqu'on la découvre, indique un endroit idyllique, véritable paradis des éléphants où les humains sont gentils, l'eau claire et la nourriture abondante. Les éléphants se lancent donc à la recherche de cet os, espérant échapper ainsi à la pénurie d'eau et aux massacres des braconniers chasseurs d'ivoire. Une quête du Graal en somme. Une fois passé la surprise et les difficultés de vocabulaire des premières pages (d'où l'importance du glossaire),on se prend au récit et on se laisse entraîner dans l'aventure. On a vite fait de se mettre dans la peau des "personnages": Bourbe, la jeune éléphante estropiée, Grand Temps, le superbe mâle, on frêmit à l'approche de Môa-Môa, le corpslong (guépard) qui rôde auprès de Tordu, le frêle éléphanteau, Elle-Ségosille nous énerve par sa bêtise,...
Il y a un petit côté "livre de la jungle" de Kipling, qui n'est pas pour me déplaire je l'avoue, mais en plus documenté, bien sûr. Il y a une grande documentation dérrière ce récit, et cela se sent (parfois presque trop d'ailleurs). Bref, un bon moment de lecture et un suspense haletant.
Un petit jeu: que sont selon vous un Affreux ? un Grogne ? un Branche-Machoire ? Un Bâton-Ondulant ? Un Lunatique ? Bonne recherche !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Pachydermique...

4 étoiles

Critique de MEISATSUKI (, Inscrite le 2 octobre 2009, 43 ans) - 23 avril 2011

Que dire... Ce livre traine dans ma bibliothèque depuis 11 ans.
Je l'ai acheté car j'ai eu un coup de foudre pour la couverture. Ces 11 dernières années donc, il m'a fallu m'y reprendre à 3 fois avant d'arriver à lire ce livre jusqu'au bout. Tout comme son sujet, le style est lourd, l'atmosphère pesante et la mise en place lente. On a l'impression que l'auteur s'est soit trop documentée soit pas assez selon les passages. Sa vision de la vie vue par les éléphants est... comment dire... pure imagination de sa part : se basant sur des postures ou des rituels qu'ont les éléphants elle leur invente des croyances, un vocabulaire et des facultés de transmission de pensée et de voyance. Certains auteurs réussissent cela très bien (comme Werber et sa fourmi 101ème par exemple) et pour d'autre c'est le flop. Et pour moi, le lieu sûr est un flop. Et c'est bien dommage, car il y avait de quoi s'attacher à cette petite bourbe et aux autres personnages. En découvrant à la fin du livre que madame Gowdy a surtout étudié les éléphants dans les livres des autres (à part une petite visite au Masaï Mara), j'ai compris pourquoi il y manquait ce je ne sais quoi qui fait qu'on aurait senti l'auteure réellement passionnée par son sujet. Déçue donc.

Forums: Un lieu sûr

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  le livre que je cherchais 1 DE GOUGE 28 novembre 2013 @ 22:28

Autres discussion autour de Un lieu sûr »