La Nuit des rois de William Shakespeare

La Nuit des rois de William Shakespeare
(Twelfth night or What you will)

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Théâtre

Critiqué par Nance, le 30 avril 2011 (Inscrite le 4 octobre 2007, - ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 5 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 3 étoiles (43 343ème position).
Visites : 1 782 

Confusion des sexes et partenaires

Après un naufrage, deux jumeaux, Sébastien et Viola, se retrouvent séparés et croient l’autre mort. Viola, étant sans protection, décide de se mettre au service du duc Orsino en se travestissant en homme et cherche à l’aider à conquérir la comtesse Olivia.

« Le Duc : Crois-le, cher enfant, car ils calomnient tes heureuses années, ceux qui disent que tu es un homme : la lèvre de Diane n’est pas plus douce et plus rosée que ta lèvre ; ta petite flûte de voix est comme l’organe d’une jeune fille, perçante et sonore, et tout en toi ressemble à une femme. Je sais que ton étoile te rend propre à cette négociation. »

Mais Viola tombera amoureuse d’Orsino et Olivia d’elle, ou enfin de... « lui » !

« Viola : Que la grâce et les heureuses dispositions d'âme soient avec votre Seigneurie ? N'avez-vous rien à faire dire par moi à Monseigneur, Madame ?
Olivia : Arrête : dis-moi, je t'en prie, ce que tu penses de moi.
Viola : Que vous pensez ne pas être ce que vous êtes.
Olivia : Si c'est là ma pensée, je pense la même chose de vous.
Viola : Alors vous pensez juste; je ne suis pas ce que je suis.
Olivia : Je voudrais que vous fussiez tel que je vous désirerais.
Viola : Cela vaudrait-il mieux que d'être ce que je suis, Madame ? Je le souhaiterais, car pour le moment je suis votre jouet. »

Un pentagone (hexagone ?) amoureux tout en quiproquos, classique et a quelques passes tout à fait délicieuses, même si je n’ai pas accroché à tout. J’ai trouvé ça un peu inégal et puisque je connaissais déjà l’histoire avant de la lire, comme c’est souvent le cas avec les pièces de William Shakespeare, la prévisibilité n’a pas dû aider.

La trame de la pièce (se travestir pour une raison x, tombe en amour avec son ami qui le croit du sexe opposé...) a en effet inspiré plusieurs films, comme par exemple des films pour ados tel que Just One of the Guys (1985) et plus dernièrement She’s the Man (2006) avec Amanda Bynes et Channing Tatum. Pour une version plus classique, mais modernisée aussi (l’action se passe au 19e siècle, alors que la pièce a été écrite début 17e), il y a l’excellent adaptation (1996) avec Helena Bonham Carter et Imogen Stubbs.

En gros, je préfère les films et ce n’est pas dans mes William Shakespeare préférés, mais j’ai quand même passé un bon moment de lecture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

She's got balls

4 étoiles

Critique de Oburoni (Waltham Cross, Inscrit le 14 septembre 2008, 34 ans) - 28 mai 2011

Viola a un frère jumeau, Sébastien, et tous deux se pensent l'un l'autre mort suite à un naufrage. Viola, se faisant passer pour un homme nommé Césario, entre alors au service du duc Orsino qui l'engage comme page pour lui arranger le coup avec la comtesse Olivia. Non seulement elle/il va échouer, mais la comtesse va tomber amoureuse de Viola/Césario ! Une confusion loin d’être arrangée par le retour de Sébastien, dont la ressemblance avec Césario en embrouillera plus d'un...

Des situations classiques qui raviront surement les fans de théâtre. Travestissements, imbroglios, quiproquos, de l'amour et de l'humour... Je suis quant à moi resté sur ma faim. S'il y a bien quelques piques spirituelles et amusantes de temps en temps, ce n'est pas le genre de pièce que l'on dévore avidement. En fait, comme Nance (critique principale) je trouve le tout trop inégal pour être pleinement apprécié. Pour du Shakespeare on s'attend à mieux.

Forums: La Nuit des rois

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Nuit des rois".