Tendres silences de Angela Huth

Tendres silences de Angela Huth
( Easy silence)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Saule, le 23 avril 2002 (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 53 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 579ème position).
Visites : 2 759  (depuis Novembre 2007)

Un musicien amoureux (mais pas de sa femme)

Cinq étoiles pour cette petite merveille de finesse, d'humour et de fraicheur.
William Handle, brillant musicien et fondateur d'un quatuor à cordes, vis en complicité parfaite avec sa femme, à tel point que chacun comprend l'autre sans qu'il ne soit plus nécessaire de se parler. Mais voila que le quatuor perd un de ses membres et que la place vacante est prise par une délicieuse jeune fille qui, bien inconsciemment, va faire perdre complètement la tête à notre William.
Angela Huth se livre pour notre plus grand plaisir à une étude de caractères dans un milieu d'artistes, elle nous trace le portrait d'un couple uni mais que la routine a rendu fragile. Des personnages souvent résolument drôles, parfois pathétiques. Le trait est plein de finesse, les dialogues et les situations sont savoureux.
Bref une lecture rafraichissante, du genre qui nous rend heureux pendant quelque temps et dont la seule pensée nous fait sourire encore longtemps après.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bouquet inégal

7 étoiles

Critique de Saint-Germain-des-Prés (Liernu, Inscrite le 1 avril 2001, 51 ans) - 9 février 2003

Comme le disait Saule, beaucoup de finesse dans ce livre où tout est suggéré.
Sans oublier l'humour à l’anglaise qui donne du « peps » au récit.
Voilà pour les fleurs.
Malheureusement, j'ai trouvé que la rose ne s’était pas complètement épanouie…
Son parfum, trop connu, parfois prévisible, ne m'a convaincue qu'à moitié…
J’en suis toute déconfite, tant j’avais aimé « L'invitation à la vie conjugale ».

Du poivre sur vos vies ?

8 étoiles

Critique de Bolcho (Bruxelles, Inscrit le 20 octobre 2001, 70 ans) - 30 mai 2002

Les "Tendres silences" en question, on l’aura deviné, ce sont ceux qui témoignent de la solidité d’un vieux couple civilisé, anglais qui plus est. Ils sont trompeurs ces silences, y compris pour le lecteur. Pendant ma lecture, j’avais noté, page 142 (si, si, la page est importante.) : « La vie serait bien fade si le quotidien n'était pas ponctué d'événements importants et inattendus (.) ». En l'occurrence, pour ce musicien, cet inattendu était peu de chose : jouer en duo avec une jeune femme charmante… Angela Huth est une romancière du quotidien attentive à décrire les frémissements imperceptibles de nos vies où les rides du visage font seules figure de vagues (je l'aime bien celle-là…c’est kitsch).
Ce n’était pas vraiment faux en ce qui concerne les précédents livres d'Angela Huth. Mais pour celui-ci, elle démontre le contraire à la page 144. Comme quoi, avant de prendre des notes pompeuses, il vaut mieux lire deux pages de plus… Ce sont les événements inattendus du lecteur qui lui font la vie plus relevée.

Forums: Tendres silences

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tendres silences".