La société des jeunes pianistes de Ketil Bjørnstad

La société des jeunes pianistes de Ketil Bjørnstad
( Til musikken)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Ori, le 1 juillet 2010 (Kraainem, Inscrit le 27 décembre 2004, 81 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 841 

Les solitudes d'un futur soliste

Il est toujours rafraîchissant de se plonger dans des narrations mettant en scène la jeunesse, ses doutes, ses troubles, ses efforts, ses victoires sur soi et les autres, au cours de cette période charnière si particulière qui la fait accéder à l’âge adulte.

A Oslo, Aksel Vinding (17 ans), vient de perdre sa maman, noyée sous ses yeux. Cet accident aggravera sa fragilité de grand solitaire, portant au paroxysme une sensibilité musicale présente dès l’enfance.

Avec une très pénétrante finesse psychologique, l’auteur nous raconte le quotidien de son héros, aux prises avec la mollesse de son père Hjalmar, les flottements de sa sœur aînée Cathrine, l’inexpugnable forteresse que représente Anja son unique amour, les petites amies de passage, les répétiteurs qui forment et inspirent les futurs solistes de la génération 1969, groupe au sein duquel Aksel est remarqué puis estimé.

De nombreux rebondissements ponctuent ce roman dont on se sépare avec peine, et qui fait tout à la fois l’apologie de l’effort, mais aussi de la mesure en toutes choses.

L’on se réjouira d’apprendre que Ketil Björnstad a également écrit "L’appel de la rivière", une suite à ce très beau roman.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La société des jeunes pianistes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La société des jeunes pianistes".