Déluge de Henry Bauchau

Déluge de Henry Bauchau

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Sahkti, le 15 avril 2010 (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 43 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 719ème position).
Visites : 1 893 

L'art de renaître

Décidément, quel beau parcours que celui de la plume d'Henry Bauchau ! Et à 97 ans, il me surprend encore. Un plaisir de lecture que je retrouve avec gourmandise dans ce Déluge qui narre le destin de Florence, une femme dont les repères sont ébranlés par la maladie. Une maladie qui lui fait prendre conscience non seulement du statut fragile de l'être humain mais aussi du gâchis qu'a pu être la vie qu'elle a menée jusqu'à présent, elle qui s'est souvent laisser dire par d'autres (sa mère en particulier) ce qu'elle devait faire.
Florence rencontre Florian, peintre tourmenté de génie qui brûle ses toiles. Puis croise le chemin de Simon, un ancien détenu, pour qui son coeur bat à tout rompre. Ensemble, ils vont se lancer dans le projet un peu fou de peindre le Déluge, de poser sur toile toute l'histoire du monde. L'occasion d'une renaissance par l'exercice de l'art.

Plusieurs particularités dans ce récit.
D'abord, sa narration au présent, procédé pas si aisé qu'il n'y paraît et qui fait vivre au lecteur les éléments quasi en temps réel. On se retrouve rapidement immergé dans l'histoire et la peau des personnages.
Ensuite, le découpage du roman lui-même, en onze parties qui correspondent à autant de rêves qui seraient décortiqués dans le divan d'un analyste. De quoi permettre au lecteur de s'identifier aux protagonistes et de projeter des parties de sa propre vie dans le récit.
Le tout poétiquement décliné dans une écriture belle, élégante et symbolique, qui nous entraîne dans les profondeurs d'un périple humain et philosophique. Le tout sur fond de liberté, d'art et de non-conformisme. C'est admirable et au fur et à mesure de la lecture, on se sent emporté dans une vaste réflexion sur soi-même, sur nos peurs et nos attentes, sur ce qui est invisible à l'oeil mais pas à l'âme. Et c'est dans doute là un des traits essentiels du roman, cette vision de l'intérieur d'un monde qui évolue autour de nous, nous englobant telles des particules qui se révèlent, parfois, être des électrons libres.

Superbe, vraiment !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Déluge [Texte imprimé], roman Henry Bauchau
    de Bauchau, Henry
    Actes Sud / Domaine français (Arles).
    ISBN : 9782742789894 ; EUR 18,00 ; 28/02/2010 ; 169 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Enfanter un radeau pour sauver notre humanité.

9 étoiles

Critique de Bafie (, Inscrite le 19 juillet 2004, 56 ans) - 4 janvier 2015

Déluge de nos vies et de nos sociétés…à jeter sur la toile pour les exorciser.

Ce livre d’Henry Bauchau se penche sur les rapports entre mythologie, thérapie, art et évolution personnelle et son regard est un regard d’espoir qui affirme que notre transformation dans la création et la rencontre peut contaminer le monde, l’amener au jour de la fin du déluge, des déluges… l’homme peut renaître en exprimant ses démons intérieurs et en se confrontant à l’altérité.

Déluge nous conte l’histoire de la rencontre de Florian, peintre pyromane et de Florence, jeune femme malade… une rencontre qui les amènera à se construire mutuellement autour de leur œuvre commune : Déluge.

Une fois de plus, il faut accepter de se perdre et laisser les mots d’Henry Bauchau faire oeuvre sur les maux.

Génial, grandiose ...

10 étoiles

Critique de Dudule (Orléans, Inscrite le 11 mars 2005, - ans) - 25 mai 2010

Florence s'est installée dans le sud de la France afin d'essayer de guérir d'une maladie grave. Elle a toujours écouté les autres, vécu au travers des autres, elle a fait un brillant parcours universitaire. Dans le sud elle va rencontrer Florian, un peintre pyromane qui brûle chacune de ses réalisations, dessins, toiles.
Et aussi Simon, tous les trois, ils vont entreprendre un immense tableau inspiré par le Déluge.
Un magnifique roman, après plusieurs semaines j'en garde un très grand moment de lecture, j'ai été captivé par l'histoire et envoûté par l'écriture.
Un grand auteur à lire.

Forums: Déluge

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Déluge".