Une Jeunesse allemande de Stefanie Zweig

Une Jeunesse allemande de Stefanie Zweig
( Irgendwo in Deutschland)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Saule, le 20 juin 2009 (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 54 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 2 158 

Retour d'exil

Ce livre est la suite de "Une jeunesse africaine" (le livre dont est tiré le film "Nowhere in Africa"). Une jeunesse Africaine racontait l'histoire de la famille Redlich, une famille juive, qui s'était exilée en Afrique du Sud au début de la guerre. Dans cette suite, c'est le retour en Allemagne à la fin de la guerre, sous l'impulsion du père qui veut retrouver ses racines allemandes. Mais le retour est très difficile: Francfort, au sortir de la guerre, est dans un état de démembrement complet. La vie est très dure, et le sentiment à l'égard des juifs est équivoque. A force de travail, d'intégrité et de foi dans son pays, Walter, le père va se refaire une situation d'avocat.

Comme dans le premier tome, j'ai bien aimé les personnages de ce roman: la narratrice, Regina, est une fille réservée et intelligente, qui était heureuse en Afrique. Pourtant elle accepte et supporte le choix de son père de revenir en Allemagne. Un aspect amusant du livre c'est le portrait d'une famille juive dans l'après guerre, une famille soudée malgré les difficultés et les désaccords entre le père et la mère. L'aspect historique est aussi intéressant, pour le portrait de l'Allemagne vaincue et son lent redressement. Évidement, il vaut mieux lire le premier tome avant le second, le livre comporte de nombreuses références aux souvenirs africains qui sont souvent évoqués par cette famille déracinée à plusieurs reprises.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Une Jeunesse allemande

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une Jeunesse allemande".