Paris-Brest de Tanguy Viel

Paris-Brest de Tanguy Viel

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Dudule, le 25 janvier 2009 (Orléans, Inscrite le 11 mars 2005, - ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 8 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 307ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 4 513 

Pour en finir avec la famille

Tanguy Veil nous offre à lire « le roman familial » de Louis, personnage principal, vivant à Brest, il emménage dans l’appartement juste en dessous de celui de sa grand-mère, elle a hérité de ce grand appartement et de 18 millions d’euros après un mariage inespéré avec Albert, et un accord passé chez le notaire, « sa fortune en échange de sa compagnie, un peu comme un viager… ».
Ses parents déménagent, enfin s’exilent dans le Languedoc Roussillon, plus exactement à Palavas les Flots, sa mère va ouvrir une boutique de souvenirs et la fermer 3 ans plus tard pour cause de déficit. S’ils sont partis c’est en raison d’un scandale financier, un trou de 14 millions du club de football brestois, dont son père était vice-président.
Son frère, footballeur professionnel joue dans un club au sud de la France, il dissimule une homosexualité connue de tous.
Autre personnage important le fils Kermeur, qui vient rendre visite à Louis très souvent, ils adorent se soûler tous les deux, sa mère n’est autre que la femme de ménage de sa grand-mère hérité en même temps que l’appartement et l’argent.
Ils se sont connus sur les bancs de l’école, le fils Kermeur est un peu paumé, a toujours été un peu voyou. Il va inciter et aider Louis à voler sa grand mère afin d’avoir les moyens de vivre sa vie, de partir à Paris pour réaliser son rêve de gosse de 9 ans, écrivain.
Louis réalise son rêve et loue un appartement donnant sur le jardin du Luxembourg.
Il revient passer Noël chez ses parents qui sont de retour en Bretagne, dans une nouvelle maison qui se veut familiale, son frère, sa grand-mère tout le monde est présent. Son père vient le chercher à la gare, Louis ne laisse personne porter sa valise pour la simple et bonne raison qu’elle contient non pas des cadeaux, mais « son roman familial ».

Vous avez le décor, maintenant je vous laisse vous plonger dans ce roman afin de découvrir l’intrigue, son suspense joué puis déjoué, la pudeur des personnages, les codes de la bourgeoisie de province, l'écriture de Tanguy Veil.

J’ai bien aimé ce roman, pourtant ce n’était pas gagné car j’ai eu du mal à rentrer dedans, mais ensuite il m’a été difficile de le laisser et j’ai fini par le lire lentement car je ne voulais plus le quitter.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Petit livre...

8 étoiles

Critique de Poki (, Inscrite le 1 mars 2010, 46 ans) - 28 juin 2011

...mais grand roman!! Il raconte l'histoire rocambolesque d'une famille comme il en existe des tas je suppose! Une histoire simple par la narration mais pleine de suspense savamment dosé. Je me suis de suite attachée aux personnages, à leurs aventures, à leurs travers. Le style est simple et épuré et pourtant j'ai bien senti toute la profondeur de ce roman à la fois rempli d'humour et tellement grave par moment. J'ai beaucoup aimé la façon que Tanguy Viel avait d'introduire les dialogues comme si c'était un discours indirect. J'ai trouvé que cela mettait de la légèreté dans le récit.
Je vais me précipiter sur un autre roman de cet auteur!!!

La famille, parfois. . .

7 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 46 ans) - 21 février 2010

L'ambiance et les décors sont parfaitement posés, tous les ingrédients sont réunis pour donner naissance à une fresque familiale riche en surprises et en moments oppressants; je rejoins totalement Alma lorsqu'elle évoque Claude Chabrol, j'ai également eu cette impression à plusieurs moments de ma lecture. La famille devient ici un réceptacle de souffrance et de cruauté.

La langue de Tanguy Viel se déploie au fil des pages, longs déliés permettant au lecteur d'entrer en possession des détails nécessaires. Les personnages évoluent presque réels et il est assez aisé de s'identifier à l'une ou l'autre émotion dégagée dans le livre. Livre qui se lit avec plaisir et qui diffère quelque peu de la production antérieure de Viel, dans la mesure où celui-ci a souvent donné des couleurs cinématographiques à ses récits et qu'il opte celle fois pour une écriture plus proche du réalisme. C'est sans doute ce qui permet au lecteur de s'immerger si facilement dans le récit.

Le retour du fils prodigue

8 étoiles

Critique de Alma (, Inscrite le 22 novembre 2006, - ans) - 21 février 2010

C’est avec un petit sourire au coin des lèvres que j’ai lu « Paris-Brest » , indice du plaisir de la dégustation d’une histoire de famille à l’image de celles des films de Claude Chabrol, une famille conformiste corsetée dans ses préjugés, avec ses secrets , ses fêlures .

Une histoire qui se déroule dans l’atmosphère provinciale de Brest où les officiers de marine constituent une sorte de caste , et secouée par le scandale d’un club de football .

Une histoire avec son démon tentateur qui cache sa malignité sous des allures de bon copain et distille sa vengeance derrière des tapes dans le dos de celui qu’il vampirise .

Une histoire plutôt jouissive , servie par une écriture tout en longues phrases, calquée sur le rythme du langage oral basé sur des hésitations, des redites, des reprises , comme celui d’une pensée qui se cherche et s’affine, d'une écriture qui prend vis-à-vis du sujet traité la distance de l’humour .

Enfin, une histoire sur un autre histoire, puisque Louis , le narrateur de Paris-Brest est aussi le rédacteur du roman familial, celui « qui écrit des choses sur la famille »et à ce titre constitue un danger pour sa stabilité .

Bref un roman qui m’a fait passer un bon moment…..

Cela ne vaut pas un prix littéraire, mais...

7 étoiles

Critique de Tanneguy (Paris, Inscrit le 21 septembre 2006, 81 ans) - 30 septembre 2009

...c'est agréable à lire et les passions familiales, classiques, sont abordées de façon originale. Le style est agréable et le climat de cette Bretagne profonde est très bien rendu.

Une lecture distrayante, par exemple au cours d'un trajet Paris-Brest. Même en TGV, on aura le temps de le terminer !

Propre famille

6 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 51 ans) - 21 août 2009

J’ai aimé l’aspect roman dans le roman et cette manière dont l’auteur joue sur deux niveaux pour raconter son histoire. Par contre, j’aurais apprécié que les personnages de cette famille soient plus développés. Ils ne sont utilisés que pour alimenter une intrigue moyenne.

Petit roman, grand auteur

9 étoiles

Critique de Lutzie (Paris, Inscrite le 20 octobre 2008, 56 ans) - 30 juillet 2009

Sûr, il est estampillé « Minuit ». Le plus souvent, cela sous-entend une histoire un peu nombriliste qu’accompagne un style particulier, pas forcément facile, sinueux ou apnéisant, voire insupportable.

Eh bien là, pas du tout ! Tanguy Viel a une écriture originale, drôle, inventive, légère, en un mot talentueuse. Et surtout, c’est un vrai romancier. Nous voilà emportés dans une histoire de bas-fonds familiaux d’une réjouissante noirceur qui ne fait que croître et embellir, le tout emballé dans une construction en miroir des plus habiles. Avec la rade d’un Ouessant gris et désespérant qui rigole doucement en arrière-plan. Mmmmh, régal !

vraiment sympa

7 étoiles

Critique de Matata59 (, Inscrite le 25 mai 2009, 37 ans) - 26 mai 2009

un court roman, efficace, qui retrace parfaitement les relations que peuvent avoir les enfants avec leurs parents, même si j'espère que peu de gens réagissent comme les personnages du livre

Forums: Paris-Brest

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Tanguy Viel 1 Palorel 30 juillet 2009 @ 18:14

Autres discussion autour de Paris-Brest »