Que la Belgique crève? Questions aux séparatistes de Herman De Croo

Que la Belgique crève? Questions aux séparatistes de Herman De Croo

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par VLEROY, le 28 décembre 2008 (Inscrit le 9 janvier 2006, 40 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 007ème position).
Visites : 2 166 

Réponses d'Herman De Croo aux séparatistes

Ancien ministre, ancien président de la Chambre et du VLD, Herman De Croo est actuellement député-bourgmestre de Brakel. Il a écrit un ouvrage bilingue sur le séparatisme qui se lit en une demi-heure. Ce concept me plaît car il donne les mêmes informations au nord et au sud du pays, ce qui est malheureusement trop peu souvent le cas. Il a eu raison de ne pas évoquer des raisons sentimentales ou nostalgiques, mais de se baser sur des dossiers concrets.

Herman De Croo explique que l'indépendance de la Flandre obtiendrait difficilement le soutien de pays comme la Grande-Bretagne ou l'Espagne, qui ne voudraient pas donner des ailes aux séparatistes écossais et basques. Il met en garde contre le départ probable de l'Otan et des institutions européennes vers un autre Etat plus stable.

Le député réfute toute comparaison entre la Belgique et la Tchécoslovaquie, car les Tchèques et Slovaques n'ont pas de capitale commune. L'existence de Bruxelles oblige nos deux grandes communautés à s'entendre. Il fait également remarquer que de nombreux Flamands viennent travailler dans la région bruxelloise mais paient leurs impôts en Flandre ; qu'adviendraient-ils dans un Espace Wallonie-Bruxelles indépendant?

Herman De Croo explique également que l'Etat fédéral et la sécurité sociale prennent à leur compte le financement des coûts liés au vieillissement de la population, et que les séparatistes évitent soigneusement de revendiquer la régionalisation de cette compétence. Mais en cas de scission de la Belgique, les dépenses liées au vieillissement auraient des conséquences sur le budget de la Flandre, d'autant qu'il sera plus important au nord de la frontière linguistique.

Après avoir évoqué la difficulté de partager la dette publique, Herman De Croo écrit : "Il convient de faire preuve d'un certain réalisme et de savoir que la scission de la Belgique causerait d'énormes dégâts à notre image. La perte de confiance des investisseurs, élément qui leur est crucial, aurait un impact négatif sur notre image et impliquerait une baisse de la croissance économique et une diminution des investissements".

S'il estime qu'une réforme de l'Etat est nécessaire, il s'oppose au confédéralisme : "Ceux qui prônent un réel modèle confédéral comme solution pour l'actuelle réforme de l'Etat, se font des illusions. Ou, bien pire, donnent des illusions à d'autres". Il fait remarquer que peu de séparatistes proposent des solutions concrètes aux difficultés citées dans son livre, et conclut que la scission de la Belgique aurait pour la Flandre bien plus de conséquences économiques négatives que de répercussions positives.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Que la Belgique crève? Questions aux séparatistes
    de De Croo, Herman
    Racine
    ISBN : 9789020982817 ; 01/11/2008 ; 76 p.
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Incontournable pour les Belges

10 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 75 ans) - 6 janvier 2009

VLeroy a très bien résumé de livre qui me semble essentiel et courageux !

Ce livre est d'autant plus crédible qu'il est écrit par un Flamand pure souche même s'il connaît parfaitement bien la langue française, ce qui n'est, pas encore, un crime.

A la différence de bien d'autres hommes politiques, Herman Decroo n'aime pas défendre des illusions quand l'étude des chiffres lui donnerait tort. Comme il le dit très justement, il est frappant de voir que ceux qui défendent le séparatisme évoquent bien rarement ce qui pourrait être à son désavantage.

Or, un effort d'anticipation et une étude approfondie de ces chiffres font apparaître cette simple vérité: "l'Union fait la Force"

Je reste croire que le plus grand danger est toujours la crainte de la minorité agissante. Très nombreux sont les Flamands qui auraient bien mis le drapeau belge sur leurs façades si la crainte de mesures de rétorsions prises par les extrémistes n'existaient pas ! Malheureusement c'est ainsi que les pires dictatures s'installent...

Ce livre devrait être lu avec attention par les Flamands comme par les Bruxellois et les Wallons. Il est lu en une bonne heure et ne coûte que 7€ !

Bien sûr les extrémistes ne le liront pas mais, de toute façon, ils ne se laisseraient pas influencer quitte à ce que tous les autres paient le gros prix de leur erreur.

Encore une fois Herman De Croo fait preuve ici d'un grand courage politique et tous les Belges devraient lui en être reconnaissants.

Forums: Que la Belgique crève? Questions aux séparatistes

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Que la Belgique crève? Questions aux séparatistes".