Face à la mort : Récits d'euthanasies de Rik Pinksten, Jeanne-Marie Degueldre (Traduction)

Face à la mort : Récits d'euthanasies de Rik Pinksten, Jeanne-Marie Degueldre (Traduction)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Psychologie

Critiqué par Le rat des champs, le 16 septembre 2008 (Inscrit le 12 juillet 2005, 67 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 646 

Bilan humain de l'euthanasie en Belgique

Le livre s'ouvre sur une citation d'un patient croyant ayant demandé une euthanasie: "S'il est permis d'accoucher sans douleur, il n'y a pas de raison qu'il faille mourir dans la souffrance."

Chacun sait que l'euthanasie est légalisée en Belgique depuis 2002. Le service de soins palliatifs du Middelheim à Anvers, comme beaucoup d'autres institutions extra et intra-hospitalières est régulièrement confronté à des demandes d'euthanasie, formulées dans plus de 80% des cas, par des malades atteints de cancers généralisés. Ces patients sont courageux, ils se sont battus de toutes leurs forces, ont été opérés, ont bénéficié de radiothérapies et chimiothérapies multiples, puis de soins palliatifs et de confort, mais malgré tous leurs efforts et ceux des équipes soignantes, les souffrances sont revenues en force, intolérables. Ils méritent le respect et il serait indigne de traiter leurs demandes par le mépris, comme le fit il y a quelques mois le monde politique français dans le cas de Chantal Sébire. Bien sûr, ils préféreraient continuer à vivre, mais puisqu'il leur est impossible de continuer à le faire dignement ils choisissent, après mûre réflexion de baisser le rideau proprement.

Ce petit livre, traduit du flamand en français nous transmet des faits bruts, sans fioriture ni pathos qui seraient d'ailleurs parfaitement déplacés en l'occurrence. Les cas cliniques sont présentés succinctement, sans vocabulaire abscons ni langue de bois, et c'est ce qui rend la lecture de cet opuscule particulièrement émouvante.

Les euthanasies sont racontées telles qu'elles sont pratiquées, et il est impossible de ne pas sentir les larmes poindre au coin de l'œil devant certains traits d'humour de ces malades, parfois juste avant qu'on ne leur place la perfusion. Ces gens sont des héros du quotidien, ils n'auront jamais leur nom gravé sur un monument, mais ils nous offrent en héritage une grande leçon de vie. Les cas présentés sont commentés par l'équipe de soins avec énormément de respect et de compassion. On le sent, on le sait sans l'ombre d'un doute, personne au Middelheim n'oubliera le courage de Madame D. ou de Monsieur V.

Contrairement aux craintes des milieux bien-pensants, la libéralisation de l'euthanasie, si l'on fait foi aux statistiques officielles, n'a pas entraîné de meurtres en série. Elle ne représente en tout et pour tout que 0,4 % des décès de la population générale.

Ce livre est co-édité par l'association belge pour le droit de mourir dans la dignité.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Face à la mort : Récits d'euthanasies

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Face à la mort : Récits d'euthanasies".