Sur ma peau de Gillian Flynn, Christine Barbaste (Traduction)
(Sharp objects)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Pipierre, le 30 août 2008 (Inscrit le 28 juillet 2006, 60 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 6 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (13 297ème position).
Visites : 4 660 

Des femmes perturbées

Deux petites filles sont retrouvées mortes, à un an d'intervalle dans une petite ville du Missouri. Camille, journaliste à Chicago, sera dépêchée sur les lieux pour faire un papier sur cette histoire, étant donné qu'elle est originaire de cet endroit.
Elle devra se retremper dans l'atmosphère glauque de sa famille, ayant elle-même perdu une soeur plus jeune.

Plus que pour les rebondissements, ce roman nous marque par la profondeur des sentiments troubles qui habitent les personnages féminins. Camille qui s'automutile, sa mère aux sentiments ambigus, sa demi-soeur de 13 ans, déjà aventurée dans le sexe et la drogue.

Le dénouement est intéressant et ce roman noir et sombre, qui avance lentement, est d'un genre différent qui maintient notre intérêt jusqu'au bout

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Déroutant

8 étoiles

Critique de Menuspropos (, Inscrite le 10 octobre 2014, 64 ans) - 25 décembre 2014

Oppressant, captivant, déroutant. A l'occasion d'un reportage sur des meurtres de petites filles, une jeune journaliste se retourne sur son passé et son rapport à la mère a de quoi faire frémir. Belle description d'une petite ville du Missouri, avec son poids d'ennui et son ambiance glauque. Pour ceux qui n'aiment pas les polars trop sanguinolents...

Mal de mère

7 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 50 ans) - 9 juillet 2010

Les petites villes américaines sont souvent des univers en vase clos malsains. Ici, la dérive des filles d’une famille ordinaire est accentuée par la présence d’une mère surprotectrice qui abuse de son pouvoir maternel.

Flynn, à son premier roman, dépeint de façon vivide les conséquences des relations mères-filles tordues à l’extrême qui mènent à l’autodestruction. D’ailleurs, elle va trop loin selon moi.

Son écriture de type premier niveau et les scènes simplement esquissées portent à confusion. La traduction n’aide pas... À cet égard, j’ai eu de la difficulté à me ‘brancher’ dans l’histoire.

L’intrigue policière est en second plan au profit du suspense psychologique. Au milieu, une partie du mystère est sacrifiée. Le lecteur se croit brillant mais il se fait berner à la fin. Assez futé !

(Prix Dagger New Blood, Prix Steel Dagger)

Dans les tripes

8 étoiles

Critique de El grillo (val d'oise, Inscrit le 4 mai 2008, 45 ans) - 13 mai 2010

Un roman policier qui laisse vite place à demi mot à l'analyse psychologique des protagonistes. En tête, la journaliste qui part à la recherche d'informations sur un meurtre d'enfant dans sa contrée natale. Le remue ménage familial est prévisible puisque les vieux démons ressortent, mais les vérités resurgissent ponctuellement, insidieusement, au point de rendre l'ambiance de ce livre oppressante et pourquoi pas captivante.
Pas une seconde d'ennui de ce fait pour un plaisir de lecture omniprésent. Sans doute les amateurs de sensations fortes seront déçus par l'enquête elle même, sacrément faiblarde, mais là n'est pas l'intérêt de ce polar, plus cérébral qu'autre chose, si bien servi d'une plume racée comme on en voit passer de temps en temps dans ce genre littéraire.

Un démarrage un peu lent, mais au final un livre agréable!

6 étoiles

Critique de Boitahel (Paris, Inscrite le 27 janvier 2010, 35 ans) - 23 mars 2010

Automutilation, troubles de la personnalité, difficulté de gestion des émotions, relation pathologique mère-fille...

C'est un thriller surprenant où l'intrigue passe au second plan. Camille est une journaliste écorchée de la vie, le retour dans sa ville ne se faisant pas sans douleur.

Au début, j'ai eu du mal à rentrer dans le livre, mais je ne regrette pas de m'y être accrochée car on s'attache à l'héroïne et le dénouement de l'histoire est surprenant!

Rapide et efficace

8 étoiles

Critique de Np (, Inscrit le 5 juillet 2009, 35 ans) - 28 décembre 2009

Mesdames, Messieurs,

Voici un petit thriller qui se lit facilement et qui pourtant fait la part belle aux rebondissements et à l’aspect psychologique du héros.

C’est un livre qui pourrait être qualifié par bon nombre de roman de gare. J’en conviens. Néanmoins, il vous fera passer un très bon moment en l’attente du train ;)

Forums: Sur ma peau

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Sur ma peau".