Les rêves de mon père de Barack Obama

Les rêves de mon père de Barack Obama
( Dreams from my father)

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Dirlandaise, le 17 juillet 2008 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 63 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 443ème position).
Visites : 4 014 

Un héritage en noir et blanc

Barack Obama a de bonnes chances de devenir le prochain président des Etats-Unis. Motivée par le désir de mieux connaître cet homme, je me suis plongée dans son livre avec grand intérêt et je n’ai pas été déçue, au contraire. Ce livre se lit comme un roman et je dois avouer qu’il m’a passionnée.

Barack Obama est né d’un père africain, originaire du Kenya et d’une mère blanche ce qui fait de lui un mulâtre bien que le mot ne me plaise pas tellement. Ce double héritage n’aura de cesse de tourmenter Barack Obama qui ne peut renier son origine africaine mais qui s’intégrera parfaitement au monde des blancs qui possèdent la richesse et le pouvoir. Il faut dire que la famille africaine de Barack est pittoresque et très intéressante. Son grand-père Onyango est doué d’une intelligence exceptionnelle ainsi que son père qui a fait ses études à Harvard à l’instar de Barack lui-même. C’est le grand-père qui a lutté pour sortir de sa condition d’africain servile et sous-développé. Il était conscient de la supériorité des blancs dans presque tous les domaines et n’a eu de cesse d’essayer de calquer leurs façons de vivre. Sa maison se devait d’être d’une propreté impeccable et ses enfants bien habillés à l’occidentale. Il s’est astreint à l’étude, traçant ainsi la route que suivra son fils et son petit-fils après lui. Le père de Barack Obama était diplômé de Harvard et occupait un poste important au gouvernement du Kenya. Il a eu trois femmes et plusieurs enfants dont il s’est plus ou moins occupés. Après plusieurs coups durs, il a sombré dans l’alcoolisme mais a réussi à se relever.

Barack Obama relate l’histoire de sa famille avec beaucoup de sincérité et on sent l’immense amour qu’il a pour celle-ci malgré les disputes, les trahisons et les jalousies que l’héritage de « Barack père » suscitera en son sein.

Il nous entraîne également dans sa propre vie, son enfance, ses années de lycée, l’université, son premier emploi et son poste d’organisateur communautaire dans un quartier défavorisé de Chicago. Il nous parle de sa sœur Auma, de ses nombreux frères, de ses tantes, neveux et oncles. Certains chapitres sont passionnants comme celui du safari dans la vallée du Rift que j’ai beaucoup aimé pour ses descriptions de la nature et de l’atmosphère régnant au cours de ce fabuleux voyage.

Je referme ce livre avec regret mais avec aussi beaucoup de gratitude envers Barack Obama qui nous livre sa vie et celle de sa famille avec franchise et honnêteté. Je suis mieux à même de comprendre cet homme intelligent et ses motivations profondes qui l’ont mené là où il est présentement. Je vous souhaite bonne chance M. Obama et que le ciel vous protège dans la dure tâche qui vous attend.

« Ton grand-père était encore un petit garçon quand nous avons entendu dire que l’homme blanc était venu à Kisumu. On disait que ces hommes blancs avaient la peau douce comme celle des enfants, mais qu’ils voyageaient sur un bateau qui grondait comme le tonnerre et avaient des bâtons qui crachaient le feu. Avant cette époque, personne dans notre village n’avait jamais vu d’homme blanc, sauf des commerçants arabes qui venaient quelquefois nous vendre du sucre et des tissus. »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Les rêves de mon père [Texte imprimé] Barack Obama traduit de l'anglais (États-Unis) par Danièle Darneau
    de Obama, Barack Darneau, Danièle (Traducteur)
    Presses de la Cité / D. Document (Paris)
    ISBN : 9782258075979 ; EUR 21,00 ; 19/03/2008 ; 453 p. ; Broché
  • Les rêves de mon père [Texte imprimé], l'histoire d'un héritage en noir et blanc Barack Obama traduit de l'anglais (États-Unis) par Danièle Darneau
    de Obama, Barack Darneau, Danièle (Traducteur)
    Points / Points (Paris)
    ISBN : 9782757810897 ; EUR 8,10 ; 06/11/2008 ; 571 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une autobiographie de style

7 étoiles

Critique de Caro des bois (, Inscrite le 27 février 2010, 8 ans) - 21 juillet 2013

... écrite par une personnalité de premier plan. J'ai eu envie de connaître davantage cet homme que j'ai toujours trouvé charismatique, et son cheminement intellectuel qui l'a emmené jusqu'au sommet de l'Etat.
L'atout de ce livre réside indéniablement dans le style littéraire qui sert une vie riche et passionnante. Il se lit comme un roman.
Je retiendrais le passage où le père d'Obama entre dans un café et se fait insulter par un homme blanc. En guise de défense, Obama va discuter avec cet homme, philosopher et obtiendra les applaudissements de l'assistance ! Cet épisode représente un symbole selon moi et revêt la même force que celui de Rosa Park refusant de céder sa place dans le bus (devenu objet de musée).
C'est aussi cela l'Amérique et ses spectres, ses disparités raciales , et aussi des hommes et des femmes qui ont su donner de l'espoir à des milliers de gens opprimés.

Un livre à mettre donc entre toutes les mains qui permet de mieux cerner la personnalité de son Président et la profondeur de ses discours, si l'on en juge l'actualité récente concernant le jeune afro-américain Trayvor Martin, tué par un vigile en 2012, aujourd'hui libéré par la justice américaine.


Dans son dernier discours, au sujet de cette décision de justice qui a ému la communauté afro-américaine, OBAMA a déclaré:

"Lorsque Trayvon Martin a été abattu, j'ai dit qu'il aurait pu être mon fils. Une autre façon de le dire, c'est qu'il y a 35 ans j'aurais pu être Trayvon Martin", a affirmé M. Obama, en soulignant que "la communauté afro-américaine observe ces questions à travers un ensemble d'expériences, et une histoire qui ne disparaît pas. Il y a très peu d'hommes afro-américains qui n'ont pas vécu l'expérience d'être suivis (par des vigiles) dans un grand magasin où ils faisaient leurs courses. Cela a été mon cas"

HéritageS

9 étoiles

Critique de Oburoni (Waltham Cross, Inscrit le 14 septembre 2008, 35 ans) - 18 août 2009

Bon ben on le sait : le 4 novembre 2008 Barack Obama a été élu président des Etats-Unis. L'évènement fut historique : il est le premier Afro-américain a accéder à un tel poste, la tête de la première puissance mondiale.
Derrière une réussite si exceptionnelle, se dit-on, doit se cacher un homme exceptionnel. Qu'en est-il vraiment ?
"Les rêves de mon père" constitue son autobiographie.

L'idée du livre lui est venue après son élection à la tête de la "Harvard Law Review", la prestigieuse revue juridique publiée par l'université d'Harvard. Il fut en effet le premier Afro-américain à être élu au poste, et l'évènement l'invita à se poser, réfléchir sur son parcours, contempler le chemin accompli.
Loin de la propagande politique, écrit même bien avant qu'il songe à la présidentielle ou un rôle important au sein du parti Démocrate -sa carrière politique commence vraiment en 1996, ce livre s'achève avec son mariage en 1992- "Les rêves de mon père " échappe ainsi au pire : ce n'est pas un livre écrit dans une optique carriériste, opportuniste, avec de basses arrières pensées de politique politicienne. En résulte une honnêteté, une simplicité, qui en font une excellente autobiographie; rendant l'un des hommes les plus puissants du monde à l'heure actuelle... accessible.

Divisé en trois parties, qui forment les trois chapitres les plus importants de sa vie ( "Les origines", "Chicago" et "Kenya" ) on y découvre son histoire familiale faites de différents héritages culturels, elle-même entremêlée dans la grande histoire -de la place des Noirs aux Etats-Unis à l'histoire mouvementée du Kenya colonial puis indépendant.

Fils d'une blanche américaine et d'un noir kenyan, une enfance entre Hawaï et l'Indonésie, tiraillé entre deux identités -l'une américaine, occidentale, l'autre noire africaine-, des études à Harvard et, surtout, un temps a vivre à Chicago ( époque cruciale, formatrice de toute une vie engagée ) le parcours intéressant, l'expérience de métis typique rendent l'homme... touchant.

Car c'est vrai : Barack Obama a du charme et, quand on contemple sa place dans une histoire familiale qui puise sa source dans les plaines du Kenya, quand on met cette histoire familiale en perspective avec celle des Afro-américains, on se dit que oui, avec son élection ( encore une fois plus de dix ans après ce livre ) l'Amérique a tourné un nouveau chapitre de son histoire.

Une vie à découvrir.

Forums: Les rêves de mon père

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les rêves de mon père".