La nuit des temps de René Barjavel

La nuit des temps de René Barjavel

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Bluewitch, le 13 octobre 2001 (Quelque part sous les étoiles, entre Bruxelles et Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 38 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 83 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (327ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 22 591  (depuis Novembre 2007)

Prodigieux !

Je ne serai pas la seule à affirmer que « La nuit des temps » fait partie des meilleurs romans de science-fiction du XXe siècle. Mais c'est aussi une fascinante histoire d'amour qui nous fait découvrir un monde à la fois mystique et fabuleux.
L’histoire : une mission scientifique en Antarctique détecte un étrange signal provenant des profondeurs de la Terre. Pas d’autre choix que creuser. Pour trouver une sphère dorée contenant deux êtres humains congelés au zéro absolu mais encore en vie, enfouis là depuis la nuit des temps…
Qui est ce couple de jeunes gens ? La jeune femme est d’une beauté qui fascine, particulièrement le Dr Simon qui en tombe éperdument amoureux avant même que soit décidé de les réanimer. Le jeune homme est, quant à lui, grièvement brûlé.
« Elle » s’appelle Eléa. Grâce à une Traductrice où le langage de la jeune femme et ses semblables a été encodé et des moyens de communications propres à sa civilisation, Simon va être l’explorateur de son monde et de sa vie…
Un roman fabuleux qui nous captive du début à la fin.
Une civilisation puisée dans un passé de plusieurs centaines de milliers d’années mais qui dépasse la nôtre par un respect de la nature et une grande maîtrise de la technologie qui la mettra pourtant en péril.
J'ai lu ce roman pour la première fois à 16 ans, j’en ai été sincèrement émue et fascinée. Une fois entrée dans ce livre, difficile de le quitter. Vraiment bien écrit, il nous entraîne de plus en plus profondément dans un univers qui ensorcelle. Je n’ai pas trop envie d’en dire plus, les pages de ce livre parlent d’elles-mêmes. Mythique et merveilleux, il y a là de quoi en enchanter plus d’un.
Pour ceux qui ne l'ont pas encore lu, laissez-vous tenter, c'est vraiment un récit magique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

un classique du fantastique

10 étoiles

Critique de Andre_garon (, Inscrit le 17 février 2017, 46 ans) - 17 février 2017

Je viens de relire deux romans de Barjavel, dont la nuit des temps et dans la plupart de ces écrits, on retrouve la même thématique : la destruction après l'apocalypse, et puis la continuité de la vie dans le couple.
Dans "Ravage" déjà on retrouve cette idée mais je trouve que "La nuit des temps" est le plus abouti.
Finalement, l'amour est la colonne vertébrale de ce roman. C'est à la fois subtil, fort et puissant. J'ai adoré, L'immersion est totale. Le récit est magnifique et tous les personnages sont attachants.
L'histoire est si réaliste, bien que traitée sur le thème de la science fiction : Lors d'une expédition polaire, une équipe trouve, enfermés dans la glace éternelle, deux corps congelés, un couple.
Ils arrivent à réveiller la jeune femme du nom d'Eléa. Elle raconte alors, à sa façon, sa vie et son destin, la fin du monde dans lequel elle a vécu, la mort de son amour éternel... elle explique ce qui l'a amenée ici, congelée depuis des siècles.
ce livre est sublime, de par ce qu'il raconte entre ces deux êtres que l'éternité a séparés.
Un livre splendide sur l'amour, avec un grand A.

Une science-fiction très accessible

10 étoiles

Critique de Gwen21 (, Inscrite le 21 mai 2014, 37 ans) - 30 novembre 2015

Je viens d'achever la lecture de ce petit livre qu'on me décrivait comme l'un des dix livres de science-fiction à lire dans sa vie sous peine de mourir idiot.

Je viens d'achever la lecture de ce merveilleux roman et mon petit coeur est aussi glacé que la banquise sous laquelle ont reposé pendant 900 000 ans deux amants maudits aussi émouvants que Roméo et sa Juliette.

Je suis encore novice dans le domaine de la science-fiction cependant, il y a une chose que j'ai cru comprendre, c'est que lorsqu'on parle de science-fiction, soit on parle de dystopie, de conquête de l'espace, de vaisseaux spatiaux, de planètes inconnues, etc, soit on parle de fantasy avec des dragons, des trolls, des nains, des mages, des fées, etc. En gros, soit on se projette dans un futur lointain à l'image de nos aspirations, soit on imagine un passé ancien inspiré peu ou prou de notre Moyen-Âge. C'est ce que je croyais comprendre lorsqu'on me parlait de science-fiction. Désormais, avec "La nuit des temps" de Barjavel, je découvre qu'on peut faire de la science-fiction avec notre propre civilisation, en la mêlant intimement à une autre, fictive.

Je ne suis pas habituée à penser qu'une civilisation plus évoluée que la nôtre (- Ah, parce que tu crois que notre civilisation est évoluée, Gwen ? Vraiment, tu le penses ? - Heu... joker. ) se situe derrière nous et non pas devant nous. Bien sûr, il y a eu les Égyptiens, les Grecs, les Romains, les Mayas, les Chinois pour n'en citer que quelques uns mais le progrès est le progrès, n'est-ce pas ? L'ordinateur et la médecine sont bien des signes extérieurs de progrès, à ce qu'il paraît ?

Ici, avec ce roman magnifiquement écrit et dont le rythme m'a comme éblouie, Barjavel propose à son lecteur un voyage dans le passé, celui de sa propre civilisation, et lui propose de découvrir, comme une Atlantide éblouissante et bien terrestre, Gondawa qui a maîtrisé l'universelle énergie pour en faire un monde d'harmonie.

Barjavel a écrit "La nuit des temps" en 1966 quand les ordinateurs commençaient lentement mais sûrement à peupler quelques labos et quand personne ne songeait encore à une technologie, hors les armes massives, beaucoup plus évoluée que la TV et pourtant, l'auteur nous projette dans une civilisation plus brillante, plus puissante, plus sage... enfin, pas si sage puisque la violence et la guerre vont finalement l'anéantir dans une Apocalypse aussi définitive que celle qui nous pend toujours au nez en 2013. Pas une seule seconde au cours de ma lecture je n'ai trouvé que le texte avait vieilli comme ce fut mon sentiment avec "1984" d'Orwell.

Le roman en lui-même est vraiment une pépite. Aventure, passion, action... tout y est réuni avec beaucoup d'équilibre et de justesse. Des rebondissements en cascade et une intrigue (oui je dis bien une "intrigue") digne d'un polar avec un dénouement qui vous laisse sur le flanc ! Une narration tellement aisée et plaisante à lire que vous oubliez le temps qui passe, vous devenez partie prenante de l'histoire, vous ressentez toutes les émotions des savants qui essaient de percer les mystères que représentent Eléa et Païkan, seuls survivants d'une race décimée.

Eléa et Païkan... Deux êtres unis par un amour sublime, fondus en une telle osmose que leur histoire vous "prend aux tripes", il n'y a pas d'autres termes à employer.

Je viens d'achever la lecture de "La nuit des temps" de Barjavel et je sais déjà que ce roman m'a profondément marquée et que je ne suis pas prête de l'oublier. J'ai aimé sa force, sa réalité, sa vérité et son audace.

Pas mal ouais

6 étoiles

Critique de Benson01 (, Inscrit le 26 mai 2012, 21 ans) - 4 juillet 2014

Je pense que le titre de cette critique est très évocateur, pas vous ?

Déjà les bons points : c'est le premier Barjavel qui me tient vraiment en haleine jusqu'à la fin même si... même si on verra dans les mauvais points.
L'écriture est belle, simple et efficace. Que demander de plus de ce côté-là ?
L'histoire est intéressante. C'est Hibernatus à plus grande échelle en fait. Deux personnages datant de 900 000 ans avant notre ère sont retrouvés comme ça, gelés dans l'Antarctique. Alors bien évidemment, ils sont issus d'une civilisation extrêmement avancée sur la nôtre.
La chute est inattendue et bien choisie.

Hélas (les mauvais points), j'aurais préféré que le livre reste sur les rails de la science-fiction/anticipation plutôt que de dériver vers la romance idyllique bidon. C'est vrai quoi, au final la partie la plus importante (et la moins convaincante aussi - pour moi) du roman traite d'un amour impossible et d'un amour fantastique et d'un amour brisé et d'un amour... Au bout d'un moment ça va bien ! L'idée de l'Ordinateur qui désigne la conjointe ou le conjoint parfait pour vous est quand même encore plus extravagante que n'importe quelle autre idée. Vous me direz, là au moins, on se sent vraiment dans de la science-fiction, dans le sens le plus ridicule du terme. Même les extra-terrestres j'y crois plus que ça.
Du coup ça reste sympa, mais l'intérêt plonge dans le vide quand même...

Les points inclassables : on apprend que les Noirs viennent de Mars. Mais qu'est-ce qui a bien pu traverser son esprit dites-moi ?...
(- Alors, t'es de quelle origine toi ?
- Moi je viens de Mars. Je sais pas exactement de quelle région mais bon...)

Pas mal mais bon, 'faut pas abuser non plus...

Pas mal

7 étoiles

Critique de Chrysostome (, Inscrit le 31 décembre 2012, 37 ans) - 15 juin 2014

Un bon roman de science-fiction qui, je pense serait encore mieux passé en film. C'était d'ailleurs initialement prévu comme un scénario de film, avant que Barjavel n'en fasse un roman faute de producteur.

Le style est assez banal et on a peine à s'attacher à la myriade de scientifiques du monde contemporain. Cependant, Barjavel dissémine parfaitement les révélations, graduellement plus incroyables, tout au long de son roman, ce qui m'a permis d'être accroché jusqu'au bout. Et le message exposé en filigrane est intéressant : irrémédiablement, l'Homme, capable de prouesses scientifiques, semble incapable de les utiliser à bon escient, les rivalités passant systématiquement avant l'intérêt collectif.

BOULEVERSANT!!!

10 étoiles

Critique de Manu2793 (Voiron, Inscrit le 15 novembre 2010, 30 ans) - 12 mai 2014

Bouleversé par une histoire de science-fiction si bien racontée. L'amour, La technologie, les modèle de sociétés sont les thèmes abordé de manière subtile. Barjavel fait la critique du monde absurde dans lequel il vit (on est en pleine guerre froide) sans prendre jamais parti. En effet pour lui le coupable des problèmes des hommes est l'Homme lui-même, on remarquera qu'on ne saura pas la nationalité des ennemis de l'expédition. L’un des meilleurs livres de science-fiction que j'ai jamais lu au même titre que "1984".

Déboussolant

10 étoiles

Critique de Un-autre-monde (, Inscrite le 9 décembre 2013, 20 ans) - 9 décembre 2013

Ce livre étant un des premiers de Barjavel que j'ai lu, m'a fait découvrir ce genre qui maintenant figure dans la liste de ceux qui me passionnent. Mélange réussi de science fiction et de romantique, j'étais émerveillée à la lecture, et au fur et à mesure que j'enchaînais les pages, l'univers fantastique se créait autour de moi sans difficultés, et m'emportait dans une rêverie enivrante. L'histoire de ce livre est tournée telle qu'on ne peut qu'entrer dans le roman, "planer" dans cet univers si beau, et si loin du nôtre. La place si moindre qu'occupe l'humain à l'échelle de l'humanité, la désolation d'une présence étrangère face à notre société dépourvue d'amour pur... Ce livre regroupe différents concepts et je souhaite une agréable lecture à ceux qui ne l'ont pas encore découvert, en espérant qu'ils visiteront l'imagination de Barjavel avec autant d'extase que moi.

Eléa et Païkan

9 étoiles

Critique de Jaafar Romanista (Rabat, Inscrit le 3 février 2013, 29 ans) - 21 juillet 2013

La nuit des temps est un grand roman de science fiction et une très belle histoire d'amour et de sacrifice,magique, passionnante, impressionnante, envoûtante et captivante, avec une fin imprévisible.
Un voyage au bout des rêves avec des personnages attachants, ce roman est aussi un livre pacifiste contre la guerre et la stupidité humaine.
Bref, un très beau roman à lire absolument.

Belle émotion

7 étoiles

Critique de Korl (, Inscrite le 24 mars 2013, 35 ans) - 25 mars 2013

Bon roman de SF. Belle histoire très émouvante. Livre plaisant malgré quelques passages un peu longs...
Je recommande

Une histoire intemporelle

10 étoiles

Critique de Ellane92 (Boulogne-Billancourt, Inscrite le 26 avril 2012, 41 ans) - 20 février 2013

Qu'est-ce que je peux dire qui n'a pas déjà été dit sur "La nuit des temps" ? Je l'ai lu la première fois à 14 ans, lecture imposée par ma prof de français. Je me rappelle encore de l'enthousiasme que j'avais ressenti lors de la découverte de ce livre. Ma fiche de lecture parlait d'amour, cet amour qui transcendait toute nécessité, y compris celle de la survie d'une race et d'une civilisation, qui transcendait l'espace, et le temps bien sûr. Elle parlait également de la folie des hommes, cette folie qui implique de catégoriser le monde en est et ouest, en capitalistes et communistes, et qui ne pouvait prendre fin qu'au travers de la rencontre d'hommes comme Hoover et de femmes comme Léonova. Enfin, elle parlait également de révolution, de passer du statut de moutons à celui d'êtres humains, de réapprendre à considérer le monde avec des critères choisi par chacun, plutôt que d'avaler des morceaux d'informations choisies en même temps que les raviolis en boite.
A l'époque, tout mon entourage a été fermement invité à lire à son tour "La nuit des temps", avec un certain plaisir, il faut le dire. Quant à moi, je me suis plongée dans les œuvres de Barjavel avec délectation (avec une préférence pour "L'Enchanteur").
Vingt ans après, je suis toujours aussi enthousiasmée par la lecture de ce livre, mais je me rend compte combien l’on change, avec le temps. L'histoire d'amour qui me touche est celle du Pr Simon, cet amour sans fond et sans espoir qui ne m'avait pas vraiment effleuré plus tôt. Le monde réel, ses contingences, l'opposition raison/passion ont gagné en importance dans mon système de valeur, et il m'est arrivé de trouver l'histoire d'Eléa et de Paikan refermée sur elle-même, reflétant cet égoïsme qu’ont les amoureux de vivre leur bonheur au détriment des contingences du monde qui les entoure. Enfin, j'ai trouvé Barjavel pessimiste dans sa vision du monde : 900 000 ans après, les "hommes" sont les mêmes, se faisant la guerre pour des raisons suspectes, avec des civilisations plus ou moins évoluées qui ne prennent pas en charge les plus faibles, ou simplement ceux qui ne veulent pas entrer dans le moule, une détermination de plus en plus importante de la vie de chacun par le système de société dans lequel il vit, jusqu'à la destruction finale.
Quoi qu'il en soit, "La nuit des temps" est un ouvrage sublime, mené de main magistrale, tant dans le contenu que dans l'écriture, par un Barjavel au meilleur de sa forme.

génial Bajavel

10 étoiles

Critique de Gégé78 (, Inscrit le 16 novembre 2012, 59 ans) - 16 novembre 2012

Je l'ai lu à 12 ans et j'ai été fan dès la première page! Barjavel était un précurseur, un écrivain génial et ses histoires restent actuelles. Il m'a donné le goût de la lecture et je regrette sa disparition.

Au secours!!!

1 étoiles

Critique de Apor8613 (, Inscrit le 16 novembre 2012, 27 ans) - 16 novembre 2012

L'un des plus mauvais livres que j'ai lu à ce jour. Je l'ai fini en quelques heures et chaque page était une souffrance. Mal écrit, sans émotion, moralisateur, plat, interminable, extrêmement raciste,...
Je ne le conseille à personne.

Le poids des ans

4 étoiles

Critique de Polgara (, Inscrite le 20 novembre 2011, 34 ans) - 18 août 2012

L'univers est bien construit mais l'histoire traîne en longueur et le côté anticipation a plutôt mal vieilli... Dommage

J'aime

8 étoiles

Critique de Rorschach (, Inscrit le 27 février 2012, 25 ans) - 29 juillet 2012

Pour mon premier livre de Barjavel j'en garde une forte impression!
Fini hier je reste encore touché par ce livre.

Il y a un peu trop d'utopie et certains passages restent assez longs et pas forcément intéressants.
Cependant j'aime simplement toute l'histoire les personnages, les sentiments non partagés de Simon, cette fin tragique que j'avais malheureusement devinée.

J'aime cette idée de jeunesse de l’espèce humaine, tout l'univers créé.
Tout n'est pas expliqué mais m'en fiche!

Et puis j'ai envie de dire que c'est un roman de science fiction, depuis quand la science fiction est absolument logique et tient la route!

Amour éternel...

4 étoiles

Critique de Nb (Avion, Inscrit le 27 août 2009, 33 ans) - 30 avril 2012

Contrairement aux autres critiques, je n'ai pas vraiment apprécié "La Nuit des Temps". J'ai trouvé que l'histoire prenait trop de temps à se mettre réellement en place et qu'il y avait trop de longueurs dans la narration. L'histoire d'amour entre Eléa et Paikan ne m'a pas particulièrement touché, je l'ai trouvée plutôt artificielle. Les différents scientifiques sont également trop nombreux pour que l'on puisse s'attacher à l'un d'entre eux.
C'est dommage, je suis certainement passé à côté de ce que d'autres voient comme un chef d’œuvre. J'avais pourtant bien apprécié "L'Enchanteur" de ce grand auteur, mais là, je me suis ennuyé.

Etonnant et merveilleux

4 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 34 ans) - 4 novembre 2011

Qui n'a pas lu comme moi au bel âge de l'adolescence (qui, chez les grecs antiques; dure jusqu'à 40 ans rappelons-le toutefois) ce roman de S/F utopique mais crédible ?

Cette société dans laquelle un ordinateur décide de tout D'AVANCE charme, séduit et si on se laisse porter par l'histoire jusqu'à la toute fin le tout trouble certainement nos certitudes car la portée scientifique de cette oeuvre reste bien concrète: Lisez-le !..

Et comme le dit si bien Opalescente il y a d'un coté le roman d'anticipation de qualité, du niveau du chef d'oeuvre, mais il faut bien dire aussi de l'autre; le pulp moyen dans lequel on retrouve au final singulièrement et dans l'avenir de ces vérités absolues. Et ce n'est pas ces précieux bourgeois gentilhommes ou l'inverse qui vont nous contredire.

Trés beau roman de science-fiction, mais pas seulement...

8 étoiles

Critique de Nina2010 (Bordeaux, Inscrite le 12 septembre 2010, 40 ans) - 19 août 2011

J'avais découvert Barjavel, il y a des années de cela avec "Le grand secret". J'avais vraiment adoré ce roman. C'est en me le remémorant que j'ai décidé de continuer la lecture des oeuvres de cet auteur. Je ne suis pas du tout déçue. "La nuit des temps" est simplement superbe car Barjavel savait merveilleusement entremêler science-fiction, amour, testament humanitaire, critiques sociale. Je pense que c'est un livre qui peut se lire à tout âge car chaque génération peut se retrouver parmi tout les thèmes abordés.
Barjavel écrivait de manière très fluide ce qui rend le récit très abordable. Le seul bémol: quelques longueurs, mais le livre mérite de s’accrocher un tout petit peu.
L'auteur était un vrai visionnaire, je suis restée tout à fait abasourdie par toute cette imagination. Je pense que c'est un écrivain à découvrir sur l'ensemble de son oeuvre mais si l'on n'est pas adepte de science-fiction.

La S-F ingénue

8 étoiles

Critique de Opalescente (, Inscrite le 8 novembre 2005, 35 ans) - 26 juillet 2011

Sincère, parfois un peu désuet, mais toujours passionnant, ces quelques mots pourraient résumer le livre de Barjavel.
L'histoire est prenante et inventive, d'un romantisme héroïque vraiment enivrant.
Bien entendu l'auteur a vraiment une vision très personnelle de la perfection et il ne fait pas vraiment passer ses opinions en douceur... Mais qu'importe la politique, on se laisse ballotter dans son doux monde utopique et mystique, du rêve plein la tête jusqu'à la dernière page, qui soit dit en passant réserve un excellent dénouement.
Un livre qui se dévore!

Pour public ado

5 étoiles

Critique de Lazercat (Haine-Saint-Pierre, Inscrit le 28 décembre 2008, 38 ans) - 3 avril 2011

Ah! Elea et paikan, leur histoire avait fortement influencé ma vision du couple quand j'avais quinze ans... de nombreuses immenses désillusions plus tard - l'objectif était trop ambitieux forcément - je me suis mis en tête de relire leur histoire. Bon , ça se lit vite, y a pas à dire, et il y a des moments émouvants. La rencontre des amants m'a tiré une larme d'ailleurs. Hoover lâche aussi quelques bonnes vannes réjouissantes de temps à autre.

Mais on est de plain pied dans la SF un peu nunuche. A la fin il est temps que le récit s'achève, sans compter les incohérences. (Il est par exemple impossible qu'un homme n'ayant pas reçu le sérum universel traverse le froid absolu, c'est écrit dans le bouquin, mais Barjavel n'hésite pas à outre-passer cela à la fin du livre).

Je conseille ce livre aux adolescents attendris, car ça donne envie de lire quelque chose et que cela est déjà cela de pris. Et encore, vu le nombre de scènes typées SAS, les professeurs de lettres pourraient encore hésiter à le mettre dans leur programme.
Pour les autres, passez vite votre chemin... Relisez un de vos Kundera, par exemple, c'est nettement mieux (ou même un bouquin professionnel)

Désolé mais je suis déçu...

5 étoiles

Critique de Rock30 (Nimes, Inscrit le 6 juillet 2008, 54 ans) - 7 septembre 2010

Voilà un livre que j'aurais du lire lorsque j'étais jeune et idéaliste comme tous les jeunes. Les critiques lues ici et là font des gorges chaudes de ce livre qui dépeint le mythe des amants légendaires. Mais bon voilà l’intérêt essentiel que procure sa lecture. Pour le reste, les tribulations des savants, le bon Docteur Simon, l'agitation des nations et leurs magouille ringardes n'ont pas su chasser un sentiment de déception. Les efforts techniques décrits sont un peu lassants, et finalement l'ensemble est une bonne distraction. Désolé pour les inconditionnels! Je dois être un piètre lecteur car je n'ai pas apprécié suffisamment ce livre donné comme exceptionnel et culte.

Non au snobisme!

10 étoiles

Critique de Nexttime (, Inscrite le 2 septembre 2010, 40 ans) - 3 septembre 2010

J’ai entendu beaucoup de critiques négatives sur la qualité d’écriture des romans de Barjavel, beaucoup de comparaisons avec le travail d’auteurs anglo-saxons soi-disant plus intéressant. Sans parler de ceux que n'intéresse que "la vraie littérature". Qu’ils aillent au diable! "La nuit des temps" m’a laissé une impression forte et durable. J’étais certes assez jeune lorsque je l’ai lu, mais parmi les nombreux livres que je dévorais à l’époque, il tient une place particulière. C'est un très beau roman, tout simplement!

Mon livre favori

10 étoiles

Critique de Annso87 (, Inscrite le 2 août 2010, 30 ans) - 2 août 2010

C'est drôle que certains aient des avis négatifs sur ce livre. Avant de lire ces critiques, je n'aurais pas pu soupçonner que certains n'aient pas pu apprécié ce livre autant que j'ai pu le faire.

J'en ai lu des livres et des romans, mais celui-ci est de loin mon favori. Le seul que j'ai pu lire plusieurs fois, sans m'en lasser.

Un classique

10 étoiles

Critique de Frankgth (, Inscrit le 18 juin 2010, 47 ans) - 18 juin 2010

Magnifique roman qui sous couvert de science-fiction nous conte une sublime histoire d'amour. Si l'on y ajoute un côté philosophique qui explore la diversité et la complexité de l'âme humaine alors comment ne pas le considérer comme indispensable.

superbe, émouvant

10 étoiles

Critique de Lasconi (pessac, Inscrit le 4 octobre 2009, 41 ans) - 2 mars 2010

très très bon moment de lecture du début à la fin. futuriste une merveille

Amour sans je t'aime

8 étoiles

Critique de Adrien34 (, Inscrit le 18 janvier 2009, 27 ans) - 21 mai 2009

Trés bon roman de science fiction,d'amour et d'aventure futuriste. Le swicht final est génial!

Poussiéreux

2 étoiles

Critique de Badzu (versailles, Inscrite le 6 novembre 2005, 42 ans) - 18 mars 2009

J'ai beaucoup lu Barjavel dans ma tendre jeunesse, et je garde un très bon souvenir notamment de "Ravage", et "Le diable l'emporte". J'aimais ces romans d'anticipation qui nous présentaient nos sociétés modernes soudainement en proie au chaos.

Il y a peu je me suis rendue compte que je n'avais jamais lu la Nuit des temps. Mon Dieu, quelle déception.

Si j'ai bien retrouvé le talent de conteur de Barjavel, j'ai trouvé que l'histoire avait sacrément pris la poussière. Et ça a réellement gêné ma lecture.
Passons sur l'histoire d'amour. Il est vrai que je ne supporte pas les histoires où l'homme tombe amoureux d'une femme inconnue simplement parce qu'elle est parfaite physiquement, c'est bon (non je suis pas aigrie!). Mais là, le vrai problème est que cette façon d'écrire de la science-fiction est vraiment dépassée, tant dans les détails que dans l'ambiance générale.
Du coup je me demande si en relisant Ravages je penserai la même chose...

Pour les amateurs de ce genre, Je conseille plutôt de lire la trilogie de Pierre Bordage (en commençant par l'Évangile du serpent). C'est la même veine, mais en beaucoup plus frais, plus visionnaire, plus enlevé, plus trépidant, surtout plus moderne, ce qui en bien mieux quand on fait de l'anticipation. Et surtout avec une égale (si ce n'est meilleure) qualité d'écriture...

élite

10 étoiles

Critique de KyraLove (Liège, Inscrite le 14 mars 2009, 26 ans) - 14 mars 2009

à mettre dans tous les top 5 !

Un excellent livre utopiste

9 étoiles

Critique de Elisou92 (, Inscrite le 27 décembre 2008, 25 ans) - 28 décembre 2008

Je comprends la réticence de certains lecteurs quant à ce genre futuriste. Il faut savoir que Barjavel est un auteur utopiste. Ce qui explique donc certains aspects du livre. Personnellement j'aime beaucoup l'écriture et le style de cet auteur. Le vocabulaire et la phrastique sont riche. Contrairement à certains, je trouve que les descriptions enrichissent le décor et elles ne sont pas abusives.

Très bon livre

Une vraie machine à remonter le temps

8 étoiles

Critique de Clemsi28 (, Inscrite le 13 octobre 2008, 28 ans) - 28 novembre 2008

Dans l'immense paysage gelé de l'Antarctique, l'expédition française découvre un signal d'émetteur sous la glace! Or la glace est vieille de 300 000 ans! Serait-ce possible? C'est ce que les explorateurs vont essayer de prouver.
Commence alors une véritable conquête de la glace pour découvrir ce fameux émetteur. Ils découvrent des humains gelés -un homme et une femme- qu'ils finiront par réanimer.
Leur histoire -une vraie histoire d'amour- se passe il y a 300 000 ans et on se retrouve dans l'histoire de ce monde qui peuplait l'Antarctique.

Ce livre est excellent mais il y a beaucoup de vocabulaire technique c'est pour cela qu'il ne mérite pas 5 étoiles. Sinon l'histoire est magnifique mais la fin est triste. J'aurai aimé que la fin soit plus heureuse mais on comprend facilement ce que Barjavel a voulu dire: un monde a été détruit à cause d'une guerre cela ne doit pas se reproduire même si c'est une histoire inventée. On ne peut pas revenir dans le passé (même si c'est le rêve de certains chercheurs) et je pense que c'est pour cela que les humains revenus de l'univers gelé meurent à la fin.

Un chef-d'oeuvre...

10 étoiles

Critique de Paquerette01 (Chambly, Inscrite le 11 juillet 2008, 46 ans) - 28 octobre 2008

Ce livre est réellement un chef-d'oeuvre du 20ème siècle qui pourrait presque me faire aimer la science-fiction. Il est extrêmement bien construit et foisonne d'idées, de questionnements. On pourrait en faire un mémoire de philosophie politique passionnant.

La liberté, la connaissance, est un thème largement abordé :

La liberté favorise-t-elle la paix ou engendre-t-elle la violence?
La nature humaine est-elle fondamentalement bonne ou mauvaise?
Le progrès est-il un garant de la liberté?
Faut-il accorder un crédit à l'amour par décret?
L'évolution signifie-t-il le progrès?

J'ai beaucoup étudié la question des libertés individuelles dans les sociétés lorsque j'étais étudiante en Sciences po et ce livre est à ce titre très riche! Cela me rappelle étrangement « 1984 » et « La ferme des animaux » d'Orwell, « Le meilleur des mondes » d'Huxley, « Farenheit 451»de Bradbury; Autant d'ouvrage de Sciences-fiction, qui traîtent ces thèmes dans les années soixante ou se développe la guerre froide entre le bloc de l'est et le bloc de l'ouest.

Loin de vouloir vous faire peur avec ces considérations un peu élitiste, je vous conseille vivement ce livre car, contrairement à ceux sus-mentionnés et à l'idée que je me fais de la science-fiction, celui-ci est plein de sensibilité, de suspens et nous entraîne dans une histoire d'amour bouleversante digne d' un « Roméo et Juliette » des temps moderne.

Je ne suis vraiment pas fan de sciences-fiction, vous l'avez compris mais là, je suis vraiment soufflée de la performance...

Un livre qui traversera les décénies...

Banale admiration

8 étoiles

Critique de Vilaine cafteuse (Angers, Inscrite le 11 décembre 2007, 27 ans) - 1 mars 2008

Je crois que n'importe quelle éloge que je puisse faire ne sera originale. Rarement un livre m'aura autant fasciné. Et pourtant moi aussi j'ai eu mes moments de lassitude face à des descriptions un peu longues.
Je me contenterai juste de dire que Barjavel a réellement tissé une intrigue superbement poétique, admirablement originale, tendrement utopique. Un mélange détonant de science fiction et de romantisme à la Roméo et Juliette. Un hymne à l'amour, à la joie. Une satire juste de nos sociétés, bref un classique à lire et à relire !

Génial

8 étoiles

Critique de PA57 (, Inscrite le 25 octobre 2006, 34 ans) - 3 juillet 2007

Une histoire passionnante et une analyse de notre civilisation. C'est également une analyse de ce que pourrait être notre civilisation si on améliorait ce dont tout le monde se plaint (le travail, l'argent...).
Bref, un roman de référence de Barjavel qui est, en plus, très bien écrit.

très moyen

3 étoiles

Critique de Chrisair (Yvelines, Inscrite le 13 septembre 2005, 40 ans) - 10 février 2007

J'ai relu ce roman que j'ai découvert pour la 1ère fois au collège et je n'ai pas du tout accroché.
L'histoire est belle mais trop longue, trop de descriptions, j'ai vraiment eu du mal à me concentrer pour le finir.

Guimauve !

6 étoiles

Critique de Pendragon (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 47 ans) - 28 décembre 2006

Le résumé de cette histoire ayant déjà maintes fois été fait, je n’y ajouterais aucune précision, et me contenterai donc de donner mon avis… Barjavel ! Ah Barjavel, si tu n’existais pas il aurait certes fallu t’inventer ! Comment diable réussis-tu à chaque fois à écrire des livres d’une candeur et d’une naïveté à toute épreuve ? Que ce soit la fin du monde, que ce soit l’univers de Merlin, que ce soit la découverte d’une Atlantide, c’est toujours recouvert d’un tel tissu de bons sentiments et d’espoirs en l’homme que cela en devient…pfff… arrêtez les violons quoi ! Redescendons sur terre et essayons de voir l’homme tel qu’il est non pas tel qu’il aurait pu être dans les rêves les plus fous de nos amis aborigènes. Le monde du rêve est perdu depuis 40 000 ans si je ne m’abuse et ce n’est pas demain que l’humain récupérera sa conscience d’autrefois ! Donc, Barjavel, c’est bien quand on cherche de la poésie, mais quand on cherche un roman, c’est assez guimauve !

magnifique

9 étoiles

Critique de Hermion (villeurbanne, Inscrite le 3 août 2005, 29 ans) - 15 novembre 2006

roman d'amour sans "je t'aime" Il n'y a que des preuves d'amours.

j'ai adoré l'histoire. l'amour oh amour que tu adores ce livres qui parle de toi avec merveille

Magique!!!...

10 étoiles

Critique de Elea06 (, Inscrite le 7 novembre 2006, 44 ans) - 7 novembre 2006

La nuit des temps m'a été offert il n'y a pas si longtemps, et je remercie cette personne de l'avoir fait pour deux raisons la première est de m'avoir donné l'envie de lire autre chose que des thrillers sanguinolents et la deuxième de m'avoir donné une autre vision de l'amour, unique, pour toujours ,envers et contre tout, cette façon de s'abandonner à l'autre et de remplacer le mot "je t'aime", qui peut être utilisé pour un fruit ou un vêtement... Maintenant moi aussi j'utilise cette phrase magique "elea est a ..." Même si avec lui ça n'a pas duré comme je l'ai rêvé en lisant ce livre...

Indémodable

9 étoiles

Critique de POOKIES (MONTPELLIER, Inscrit le 16 août 2006, 40 ans) - 24 septembre 2006

Ce livre est réellement magnifique.
Barjavel nous tient en haleine durant toute cette épopée anticipative et parsemée d'amour.
La nuit des temps a été mon 1er livre choisi par moi même et non décidé par mes professeurs de l'époque. Et c'est grâce à lui, que je me suis mis à lire, à lire et encore à lire, tellement j'ai adoré.
Ce livre est indémodable, énormément jouissif, il restera dans les annales (enfin... au moins dans les miennes!)

le plus beau des Barjavel

10 étoiles

Critique de Elyria (, Inscrite le 25 mars 2006, 26 ans) - 25 juin 2006

Ce livre est un chef d'oeuvre, comment ne pas dire autrement, c'est grâce à lui que j'ai pris goût aux livres tristes car il l'est tellement....
presque tout a déjà été dit sur lui mais il m'a vraiment touché alors voilà!

Mon premier amour..

8 étoiles

Critique de DannyCPX (, Inscrit le 9 mai 2006, 41 ans) - 10 mai 2006

J'ai dévoré ce bouquin à seize ans, je l'ai adoré, absorbé par la plume de Barjavel dès les premières pages, puis la grande aventure vous transporte dans un monde onirique, utopique, évidement on trouvera toujours à redire, toujours une étiquette facile du genre "raciste"..

Avant de tirer sur ce roman, regardez sa date de première parution, admettez que Barjavel est un formidable visionnaire de la science-fiction, non pas aussi précis et complexe qu'un K-Dick, mais toujours brillant.

La nuit des temps, est un livre à découvrir à l'adolescence, pour donner envie de dévorer les titres de Barjavel et ensuite partir sur d'autres horizons littéraires inspirés du même esprit.

Nuit des temps et tant d'ennui!

4 étoiles

Critique de Jean Meurtrier (Tilff, Inscrit le 19 janvier 2005, 42 ans) - 20 avril 2006

Contrairement à la majorité des critiques lues jusqu’ici, mon compte-rendu va être un peu plus sévère. Ce livre m’a en effet bien déçu, peut-être parce que, depuis mon adolescence tous mes idéaux m’ont abandonné à mon scepticisme…
Au début, le style est assez commun, simple, pas spécialement efficace. L’auteur nous donne trop de détails qui n’arrivent pourtant pas à fixer l’ambiance, hachant la lecture de ce qu’on pourrait imaginer être un rapport d’expédition. Ensuite, le style s’améliore et s’envole même lors de la narration des aventures d’Eléa et de Païkan, pour retomber à l’approche de la fin du roman. J’ai l’impression que l’auteur a voulu lancer plusieurs pistes qu’il a oublié de développer. Par exemple, les passages du journal intime de Simon sont vite abandonnés, à mon grand soulagement tant je les trouve écœurants de mièvrerie, à l’image du personnage. Le reste de la troupe des savants n’est guère mieux : de vagues caricatures des nations qu’ils représentent.
Même s’il faut reconnaître quelques bonnes anticipations, les idéaux de Barjavel ont pris un sérieux coup de vieux, ce qui rend sa leçon de philosophie aussi agaçante que celles de Bernard Werber. Franchement, avez-vous envie de vivre dans le monde d’Eléa, avec son ordinateur central ? Les arguments utilisés par l’auteur pour nous rallier à son utopie sont risibles : osmose avec une nature sans prédateur, nourriture sans viande, énergie propre à profusion… Mais au fil du roman, l’imagination de l’auteur montre ses limites rendant peu à peu ce monde irrésistiblement comparable au nôtre. Par ailleurs, on perdrait son temps à relever les illogismes, les incohérences et les invraisemblances scientifiques qui nuisent à la crédibilité du récit.
Venons-en à cette fameuse histoire d’amour : une relation parfaite entre deux êtres parfaits. Je n’y ai pas trouvé de prise pour m’y accrocher tant cette idylle est lisse. Je également senti venir d’assez loin le dernier rebondissement dont notre héroïne du passé n’a même pas soupçonné l’éventualité.
Barjavel est-il raciste ? A la lecture de « La nuit des temps », je ne perçois pas de mauvaise intention de sa part. Par contre le politiquement correct actuel pourra toujours y puiser des tendances racistes. Barjavel est-il misogyne ? Voilà qui est plus discutable…

Génial!

10 étoiles

Critique de Lélia (, Inscrite le 22 février 2006, 28 ans) - 22 février 2006

Ce livre fait partie de mes préférés depuis déjà quelques années...
Je ne cache pas que j'ai eu du mal à accrocher au début et que les descriptions qui n'en finissent pas nous m'ont parfois tentée à décrocher mais... je ne suis pas déçue de m'être accrochée!! Ces 300 ou 400 pages sont un régal, l'histoire est incroyablement bien ficelée, les personnages attachants, et les inventions futuristes inimaginables font rêver!!
Pour conclure, je me dois de remercier ma prof de français de collège, sans qui je n'aurais jamais connu ce bijou de la littérature française ! :-)

Une belle histoire comme on en veut plus souvent

10 étoiles

Critique de Manga (, Inscrite le 20 janvier 2006, 29 ans) - 12 février 2006

Ce livre est magnifique, un livre où on ne lève plus la tête, où chaque page est un insondable bonheur. Une science fiction tournée en amour… glacial, un suspense prenant, toute une gamme d’émotions : joie, déception, espoir, peur etc, voilà ce qu’il faut dans un livre.
Malheureusement, je ne peux pas en dire beaucoup plus car je l’ai lu il y a X années et ma sœur - à qui je l’ai prêté - ne me l'a toujours pas rendu alors que j’aurais bien besoin de le relire !

le livre parfait!

9 étoiles

Critique de Prouprette (Lyon, Inscrite le 5 février 2006, 33 ans) - 9 février 2006

Ce livre est directement et incontestablement passé dans mon top 3 des plus beaux livres de ma courte vie de lectrice ! Avant d’entamer le livre, j’aime regarder les critiques… Ma foi plutôt contradictoires, je préfère me faire mon propre avis. Et là, je ne comprends pas les personnes affirmant qu’il y a trop de personnages, que le vocabulaire est difficile et qu’on s’ennuie. Certes, il y a pas mal de personnages, mais si l’on suit bien le contexte et l’histoire, il n’y a aucun souci de compréhension !
Barjavel a su mêler amour, science-fiction, mais aussi actualité avec brio ! J’ai adoré ce livre qui m’a émue et tenue en haleine pendant près de 400 pages.
Petit clin d’œil assez étonnant concernant la révolte des étudiants…écrite par Barjavel 4 ans seulement avant mai 68…
Quand on m’a parlé de science-fiction, j’étais sur la réserve, mais finalement je n’ai qu’une chose à dire : Chapeau bas !

400 pages qui auraient été aussi bien en 200

3 étoiles

Critique de Norman Jonhson (Solre-sur-Sambre, Inscrit le 7 décembre 2005, 27 ans) - 7 décembre 2005

La nuit des temps... j'ai été plus que déçu.
Tout mon entourage disait : " c'est génial , tu verras".
C'est un livre plus qu'ennuyeux, bourré de détails inutiles et lourds.
Les inventions futuristes exagérées , le style est ennuyeux , l'action est peu présente.
Les deux seuls bons points sont l'effort qu'a fait l'auteur pour expliquer deux trois phénomènes (les cratères sur la lune).
Mais c'est un auteur manifestement raciste à la fin du 20ème siècle!!
J'ai été enragé par cette histoire de noirs qui viendraient de Mars. C'est une honte de donner de telles hypothèses absolument abominables et (excusez moi du terme) connes à souhait!!
Livre décevant et long , en somme.

Sortez les violons

4 étoiles

Critique de Arundhati (, Inscrit le 9 octobre 2005, 56 ans) - 5 novembre 2005

"La nuit des temps", un des meilleurs romans de science-fiction ?
Peut-être mais pas pour ceux qui en lisent, en général...
Bon d'accord, c'est une très gentille histoire à l'eau de rose, plutôt bien ficelée si on enlève tout l'aspect futuriste, justement, qui est là franchement risible.
Si on aime les histoires d'amour et la SF, mieux vaut lire "Le jeune homme, la mort et le temps" de Richard Matheson...

Une ode à l'amour

8 étoiles

Critique de Sandra78 (Maisons-laffite, Inscrite le 4 novembre 2005, 29 ans) - 4 novembre 2005

En lisant les quelques critiques publiées sur ce livre j'ai pu constater que deux visions s'opposent:
la première, celle de ceux qui estiment que non, il est définitivement impossible que la science est un tel pouvoir, qu'une histoire d'amour soit relatée dans un tel contexte... Bref que les fondements de La nuit des temps restent ébranlables...

Et la seconde vision, celle de ceux qui sont assez souvent etonnés d'avoir aimé une oeuvre basée sur la science fiction, mais bien heureux tout de même d'avoir pu lire une telle ode à l'amour...

En ce qui me concerne ce livre est magnifique. Le temps d'une lecture on se laisse emporter dans un autre monde, pas forcément plus beau que le nôtre mais dans un monde où l'amour est victorieux... Un peu niais peut-être mais tellement agréable...

j'adore!!!!

8 étoiles

Critique de Bibou379 (, Inscrite le 26 mai 2005, 32 ans) - 28 octobre 2005

Je venais de terminer Ravage complètement enchantée(à lire si vous aimez le style!), et c'est encore avec joie que je termine celui-ci!!! C'est un roman de science-fiction qui n'en a pas l'air, c'est beau! Une histoire d'amour tragique sur fond de découverte scientifique... Une imagination aussi riche mérite largement le détour! Meilleur roman de science-fiction à mon goût! (et pourtant je n'aime pas ça généralement!)

Golden sixties...

3 étoiles

Critique de Csame (Bruxelles, Inscrit le 27 octobre 2005, 32 ans) - 27 octobre 2005

Un livre qui sent mai 68 à plein nez. René Barjavel n'est pas à la hauteur du talent qu'il avait pourtant déployé dans Merlin l'enchanteur.
Une société utopique sans grande créativité, une guerre pseudo-nucléaire, des survivants à notre époque.
Cela manque cruellement d'inventivité.
Je ne dirai pas pour autant que ce livre est inintéressant. Si la pensée des soixante-huitards vous intéresse, avec lutte féministe et guerre froide en prime, vous aimerez.

Trés bon

10 étoiles

Critique de Lyra will (, Inscrite le 25 août 2004, 28 ans) - 25 juillet 2005

Il a quelque chose de spécial ce bouquin, on est très vite pris dans l'histoire, et à l'inverse de la plupart des gens, je l'ai trouvée crédible. Pas que je sois insensible, mais je n'ai pas trouvé le livre particulièrement axé sur l'histoire d'amour, sauf bien sûr à la fin, très belle d'ailleurs.
C'est un autre univers où l'on plonge avec plaisir, où l'on se promène de découverte en découverte en même temps que ces chercheurs passionnés.

Au delà du fond, ce qui m'a le plus épatée, c'est le style de l'auteur, je n'ai évidemment pas assez d'expérience littéraire pour comparer comme il le faudrait, mais je n'ai jamais rien lu de semblable, c'est fluide, poétique, des trouvailles à relever sans arrêt, bref, excellent.

BIEN... MAIS SANS PLUS!

4 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 50 ans) - 28 juin 2005

Oui l'histoire d'amour est très belle... Oui l'histoire de science-fiction est très belle... même s'y on n'y croit pas un instant...

On sent la fin arriver de très loin, et on peut déjà dire ce qui va arriver à la moitié du livre, on comprend que l'histoire d'amour du Dr. SIMON est vouée à l'échec au moment même où elle commence... alors l'histoire perd quand même de son intérêt...

Enfin, à la fin du livre on reste quand même sur sa faim...
Un mystère demeure... Comment la sphère a-t-elle pu se retrouver là... puisqu'on décrit dans le livre une civilisation d'un niveau technologique nettement plus avancé que le nôtre et qui se serait détruite dans une sorte de guerre thermonucléaire totale, le tout il y a plusieurs millions (?) d'années... sur notre propre planète donc, et dont on n'aurait jamais retrouvé aucune trace à part justement ladite sphère... c'est un peu tiré par les cheveux non? D'autant plus qu'à cette époque-là l'humanité n'existait même pas... sauf si justement cette guerre nous avait renvoyé à l'époque des singes...

Une histoire sans queue ni tête...

Un bon roman de science-fiction... comme tant d'autres...

bon livre

7 étoiles

Critique de Lecteur n°1 (, Inscrit le 10 juin 2005, 32 ans) - 24 juin 2005

C'est un roman d'amour mais aussi un roman fantastique; moi qui n'aime pas trop les romans fantastiques et les romans d'amour, je n'étais pas très attiré par ce livre mais je dois avouer que ce n'était pas une mauvaise histoire et finalement je n'ai pas été déçu par ce livre!

Magique

8 étoiles

Critique de Neithan (, Inscrit le 19 juin 2005, 30 ans) - 23 juin 2005

Oui la lecture de ce roman a été magique... Une ode à l'amour, avec aussi bien ses bons côtés que ses mauvais... Un amour impossible, un amour non réciproque, un horrible coup du sort, l'amour tragique (mais existe-t-il un amour qui ne soit pas tragique?) est présent sous toutes ses formes...

Aimer rime avec souffrance, et Barjavel transcende ce passage obligatoire pour qui veut aimer: souffrir, en atteste Simon et ses sentiments troubles et confus...

Barjavel dénonce aussi l'absurdité de la guerre, il y décrit une révolte mené par les jeunes, voix du peuple... Ici le monde appartient aux hommes, l'Homme capable de tout, maître de sa destinée, la science au service de la Vérité...

En clair, cette lecture m'avait vraiment marqué, et fait partie de ces livres qui resteront toujours dans ma mémoire...

très déçu par la fin

7 étoiles

Critique de Cesium137 (Le Mans, Inscrit le 8 juin 2005, 34 ans) - 9 juin 2005

J'ai beaucoup aimé l'histoire et tout le côté scientifique mais l'histoire d'amour est trop présente et de plus la fin est vraiment trop dure et comme "bâclée"

C'est bien simple j'ai déjà plusieurs fois relu ce livre mais jamais la fin je m'arrête avant les deux derniers chapitres.

Je doit être trop sensible ou trop bon public.

C'est beau....

10 étoiles

Critique de Giny (Casablanca, Inscrite le 26 avril 2005, 29 ans) - 28 mai 2005

Désolée de ce titre aussi....cucul mais c'est exactement ce que j'ai ressenti en refermant ce livre.Dès les premières pages, on est conquis par la détresse profonde du héros face à un amour impossible. La façon dont l'être aimé est édcrite est vraiment émouvante, on pourrait presque s'identifier au Dr Simon, en dépit d'une histoire fantastique peu probable.

Un bon souvenir de lecteur

8 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 49 ans) - 13 avril 2005

J'ai lu ce livre adolescent et j'en garde un souvenir agréable.
Certes, je pense que je n'en retirerais pas le même plaisir maintenant (mon "expérience" de lecteur s'étant étoffée) mais l'idée de départ est interessante et l'histoire bien menée. Le tout avec le style limpide de Barjavel.

...un chef d'oeuvre..

10 étoiles

Critique de Tchoupinette (, Inscrite le 18 mars 2005, 31 ans) - 18 mars 2005

j'ai lu ce livre il y a déjà quelques années mais pour moi il restera à jamais la référence du livre sensationnel..le livre qui fait rire, pleurer et qui vous transporte..ailleurs.. dans un autre monde,un autre univers..
les images de ce livre trônent à jamais dans mon esprit car plongé dans l'histoire on s'imagine ce monde et des images restent ancrées en nous pour toujours...
c'est un livre qui m'a vraiment bouleversée par tant de franchise, tant de beauté et de justesse..pas une seule ligne qui suscite l'ennui, pas un seul mot qui sonne faux..que du bonheur du début à la fin.. Barjavel a son univers qu'il est impossible d'oublier lorsque l'on y a goûté...et pour les gourmands je conseille aussi "Tempête" de Barjavel... certes il ne vaut pas " la nuit des temps" mais comme toujours Barjavel est...incroyable...dans son écriture..

Un des meilleurs livres de Barjavel...

10 étoiles

Critique de NimReplica (Jumet, Inscrit le 24 février 2005, 37 ans) - 9 mars 2005

Je pense que c'est un des meilleurs livres qu'ait écrit Barjavel.

Outre l'histoire d'amour très profonde qui y est contée, je retiens la mise en garde formulée. Une civilisation trop évoluée pour encore rester humble face à la force de la nature qui rencontrera sa perte et le retour à l'age de pierre de notre humanité en raison de son humeur belliqueuse.

Un roman passionnant, riche de sens et qui restera longtemps dans la mémoire de celui qui le lira.

Déçue...

5 étoiles

Critique de Clarisse16 (, Inscrite le 22 février 2005, 30 ans) - 22 février 2005

J'avais entendu bon nombre d'éloges sur ce bouquin! C'est le meilleur bouquin du genre, il est parfait etc etc... et bah j'ai été trop déçue. Vraiment l'histoire n'est pas très passionnante, l'histoire d'amour est belle mais bon, elle ne vaut pas le déplacement non plus!

Mitigée

6 étoiles

Critique de Cuné (, Inscrite le 16 février 2004, 50 ans) - 21 février 2005

Roman de science-fiction tout autant que d'amour, la nuit des temps est devenue une sorte de classique et est assez intemporel.
Nul besoin de reparler de l'histoire, c'est fait et bien fait déjà.
C'est agréable à lire dans le sens où ce n'est pas trop technique, ni trop futuriste dans l'approche uchronique, il y a même quelques fulgurances pour l'époque où ça a été écrit, pour autant ça a un petit goût de mièvrerie qui ne m'a pas emballée.
Je n'ai pas adhéré à l'histoire d'amour, en somme.
Cependant ça me donne l'envie d'en lire plus de Barjavel, suite au prochain épisode, donc...


je ne comprend pas

1 étoiles

Critique de Cami27 (, Inscrite le 13 février 2005, 27 ans) - 13 février 2005

Je ne comprend que ce livre ait de si bonnes critique, d'après moi le pire livre que j'ai lu.
Je l'ai fini uniquement parce que j' en était contrainte par l'école!!!
A dormir debout (d'après moi mais aussi d'après une bonne quantité de gens que je connaît ayant lu le livre)
Evitez de lire ce livre avant au moins 14-15 ans. Je l'ai lu à 12 ans et il m'a réellement choqué par certaines scènes vraiment osées.
Lisez le si vous voulez, mais je vous le déconseille!!!

Science-fiction poétique

10 étoiles

Critique de Dirlandaise (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 62 ans) - 19 janvier 2005

J'ai lu ce livre par curiosité suite aux critiques presque toutes unanimes qui en font un chef-d'oeuvre. Il faut vraiment aimer la science-fiction pour apprécier cette oeuvre car ce n'est que ça ! L'imagination de l'auteur est impressionnante ! La curiosité a été le moteur de ma lecture. Je voulais toujours savoir ce qui allait arriver et j'ai été captivée du début jusqu'à la fin. L'histoire d'amour entre Eléa et Païkan est très belle et touchante. Les déclarations d'amour de Simon pour Eléa sont sublimes... Ces deux êtres venus des profondeurs du temps, leur amour, leur destin tragique et leur fin dramatique m'ont laissé un sentiment de tristesse et de regret. Car ce livre finit mal, très mal... Ce n'est pas une fin heureuse comme dans les contes de fées et cela m'a laissée un peu triste. Dommage que cet amour n'ait pu continuer à exister au-delà du temps, de la guerre et de la folie des hommes. Livre captivant comme je les aime et que j'ai lu très vite, pouvant difficilement me détacher de cette histoire au multiples facettes. Ce livre restera longtemps gravé dans ma mémoire...

Ode à l'amour

8 étoiles

Critique de L'étoile du soir (Nancy, Inscrite le 4 janvier 2005, 34 ans) - 5 janvier 2005

C'est mon ex qui m'a fait découvrir Barjavel et ce livre. Et je ne regrette pas.

Le début m'a un peu saoulé mais une fois qu'on fait la connaissance d'Eléa et de son monde, on est transportés.
L'histoire d'un amour vrai.

J'ai adoré mais mon préféré reste "Le Voyageur imprudent"

Indétrônable.

10 étoiles

Critique de BouquineurdeParis (Paris, Inscrit le 3 janvier 2005, 38 ans) - 4 janvier 2005

Une histoire d'amour relatée après presque 1 million d'années ... Il n'y a que la littérature pour nour faire vivre ça !
Cette double intrigue, histoire d'amours viscérales, autour d'une société "parfaite mais pas tant que ça", m'a littéralement fait rêver durant mon adolescence, lorsque j'ai eu le livre entre les mains pour la première fois, et plus tard lorsque je l'ai redécouvert ...
Les mots "Je suis à Païkan. Je suis à Eléa" n'ont pas fini de résonner ...Quant à l'équation de Zoran, j'en attends toujours la démonstration, même si intuitivement pourquoi pas ?
Pour ceux qui reprochent une vision un peu naïve, ne pas oublier que cette oeuvre est parue en 1968, faites l'amour pas la guerre !

tout simplement merveilleux

10 étoiles

Critique de Manandra (Paris, Inscrite le 16 novembre 2004, 32 ans) - 16 novembre 2004

un mot, ou même deux: lisez le...il est impossible d'en ressortir en étant la même personne

Amour, quand tu nous tiens.

4 étoiles

Critique de Rat noir (, Inscrit le 14 août 2004, 33 ans) - 31 août 2004

Au risque de paraître rabat-joie, je ne veux pas vanter la vision naïve donnée par cet auteur.
Vision naïve d'abord de la science qui peut tout faire. Ensuite de l'homme maître du monde. Un peu avant le feu d'artifice final, on a une description de la faune peuplant la surface. Pas de prédateurs, pas d'animaux veinimeux, que de placides herbivores. Qui d'ailleurs se précipitent vers les humains pour implorer leur aide. Enfin, cette idée de "paix avant tout" et d'amour sans faille me tappe sur les nerfs.
Mais je ne veux pas décourager les amateurs et puis, il faut lire pour se faire une idée.

Sans plus...

6 étoiles

Critique de Zibouille (Lustin, Inscrite le 12 août 2004, 47 ans) - 12 août 2004

C'est vrai que l'histoire est très belle... mais tous ces détails ! Trop de détails pour moi, et souvent mal décrits. J'ai eu du mal à imager tous ces détails

Découvert grâce à un prix de math !

10 étoiles

Critique de Christof13 (, Inscrit le 28 juillet 2004, 38 ans) - 28 juillet 2004

C'est lors d'une remise des prix de fin d'année où j'ai reçu ce livre pour mes soi-disants bonnes compétences en math !!!
Laissons tomber ces maths pour s'attaquer à ce livre bien plus intéressant que cette anecdote scolaire.
De la première à la dernière page, on se trouve immergé dans cette aventure fantastique. J'ai beaucoup aimé la manière dont Barjavel aborde le thème de cette civilisation perdue (Atlantide). On ne lâche pas le bouquin avant de l'avoir fini.

Cela fait maintenant plus de 10 ans que je ne l'ai plus lu mais j'ai bien envie de m'y remettre.

Pour une fois les maths ont été utiles :o)

un merveilleux souvenir!!!

10 étoiles

Critique de Wild-poppy (, Inscrite le 25 juillet 2004, 37 ans) - 25 juillet 2004

je me souviendrai toujours de ce livre. comme beaucoup je l'ai lu à l'école en classe de 5ème, je devais donc avoir 13 ans et je ne m'en suis jamais remise.
maintenant je suis libraire et c'est entre autres grâce à des livres comme celui-là.

Renversant...

9 étoiles

Critique de Melisende (, Inscrite le 24 juillet 2004, 29 ans) - 24 juillet 2004

Comme beaucoup apparemment j'ai lu ce livre à l'âge de 16 ans,... j'ai pas encore atteint les 17 ! lol
C'était il y a 6 mois je crois et c'est en fouillant dans un forum à l'effigie du groupe Indochine que j'ai découvert que beaucoup de fans avaient adoré ce livre... je me suis donc dit, pourquoi pas ! En lisant le résumé sur le dos du livre, j'ai d'abord été réticente, ces histoires scientifiques, très peu pour moi... et finalement je me suis lancée. Les 1ères pages ont passé puis j'ai passé le cap de la centième page et finalement j'ai dévoré le livre en 3 jours... vraiment une histoire magnifique, grande histoire d'amour, et très bonne réflexion sur l'âge d'or comme on aimerait le retrouver en ce moment...
Je n'ai pas voulu mettre la meilleure note, d'une part car je crois qu'un livre ne peut jamais être vraiment excellent et puis surtout parce que ce n'est pas le livre de Barjavel que j'ai préféré... et voui, je reste à mes petites préférences : L'enchanteur... étant passionnée par la légende arthurienne mais aussi par les fées et les elfes, ça ne pouvait pas être autrement....

A lire absolument...

10 étoiles

Critique de Paikanne (, Inscrite le 1 juillet 2004, 52 ans) - 1 juillet 2004

J'ai découvert ce roman "sur le tard", j'entends par là bien après mes humanités et j'ai littéralement adoré (d'où mon pseudo...). Depuis, je suis passée de "l'autre côté de la barrière" et il me semblerait inconcevable de ne pas faire découvrir ce roman à mes élèves. Eléa et Païkan, "Elle est à Païkan" : quelle superbe histoire d'amour...

Un livre "ovni".

10 étoiles

Critique de Gabrielle (, Inscrite le 17 mai 2004, 29 ans) - 17 mai 2004

C'est l'un de mes ex qui m'a fait découvrir ce livre. Pendant des mois, il a insisté et m'a rabâché que c'était "LE" livre à lire absolument... Moi-même je n'en avais jamais entendu parler.
Malgré le début un peu long, on se retrouve vite plongé dans l'histoire, incroyablement captivante.
Ce livre fait incroyablement rêver, est exceptionnellement et merveilleusement magique...
Les personnages décrits sont intéressants, le style de Barjavel assez fluide... Un livre magnifique à lire absolument.

Une merveille!

10 étoiles

Critique de Crakinath (Onex, Genève, Inscrite le 15 mai 2004, 34 ans) - 15 mai 2004

Je ne comprends pas ceux qui disent que ce n'est pas le meilleur Barjavel! Je les ai tous lus, et pour moi il n'y a pas photo: non seulement c'est le meilleur Barjavel, mais en plus c'est un des deux livres qui ont profondément marqué mon adolescence ( l'autre étant la série des Angélique). Un jour, j'avais 13 ans, j'ai repéré ce beau livre bleu nuit au titre doré dans la bibliothèque de mon école. Il n'y avait aucun résumé, mais le livre m'a attiré... Depuis, je l'ai relu de nombreuses fois, toujours avecv émotion et un immense plaisir. J'ai beaucoup lu depuis mes 13 ans, mais lorsqu'on me demande quels sont mes livres préférés, il revient toujours invariablement dans le trio de tête...

Fabuleux!

10 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 55 ans) - 24 avril 2004

J' ai lu cette merveille alors que j' étais encore étudiante.C'est un de mes plus beaux souvenirs de lectures!
J' ai d'ailleurs plusieurs fois relu le livre et toujours avec le même plaisir et surtout la même émotion, je ne peux pas m' en empêcher les larmes me montent aux yeux plus d'une fois pendant la lecture de ce que je considère comme "le" chef d'oeuvre de René Barjavel.

une belle histoire d'amour

8 étoiles

Critique de Scarlett (, Inscrite le 6 mars 2004, 30 ans) - 21 mars 2004

Moi aussi j'avais 16 ans même si pour moi c'est plus près que pour d'autres (nananère). J'ai surtout retenu outre l'amour fou jusqu'à la mort entre Eléa et Paikan, les sentiments troublés de Simon un ange de tendresse et la révolte de la jeunesse que rien ne peut laisser indifférente. A ce roman j'aipréféré "Le grand secret".

Amour génétiquement parfait...utopique ou réel?

10 étoiles

Critique de Helguerchio (Haine-saint-pierre, Inscrit le 15 mars 2004, 41 ans) - 15 mars 2004

Je fais aussi partie de la catégorie ''1ère lecture vers 16 ans''.
Celà m'a entre-autre motivé à mieux respecter mes relations sentimentales, avec toujours cette question: Suis-je devant mon Eléa ?
Une bien belle utopie, mais cette histoire est d'une grande richesse d'esprit. Un bon récit est pour moi un récit où on peut tirer des enseignements, et la quête de l'âme soeur démontré par Barjavel en est un.

merveilleux

9 étoiles

Critique de Alcofribas (, Inscrit le 6 mars 2004, 30 ans) - 6 mars 2004

je ne peux que m'incliner devant tant de beauté..... Barjavel signe ici son plus grand prodige , loin devant Ravages et surpasse les ecrivans de fiction les plus talentueux ....... Prodigieux !!!

Un peu déçu...

5 étoiles

Critique de Aethus (Evreux, Inscrit le 13 janvier 2004, 31 ans) - 13 janvier 2004

J'ai lu "La nuit des temps" après "Ravage" de Barjavel, et j'ai été déçu... L'histoire en elle-même ne m'a pas laissé indifférent, mais je pense qu'elle aurait pu être plus poussée encore... Disons que mon avis est très partagé... A la fin du livre, je me suis dit "j'aime 50% énormément, et je n'aime vraiment pas le reste"... Beaucoup d'idées m'ont séduit, mais je n'ai pas retrouvé le Barjavel de "Ravage", qui m'avait beaucoup plus remué. La fin shakespearienne est sympatique, le tout reste trop peu développé à mon goût...

Beaucoup d'attentes...

5 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 48 ans) - 15 décembre 2003

J'attendais beaucoup de cette lecture, connaissant la bonne réputation de ce titre de Barjavel, réputation qui avait survécu à trois décennies depuis sa parution originale en 1968. Peut-être que je m'attendais à trop?
Le début de ce roman est absolument captivant. L'auteur nous accroche avec des chapitres concis concernant cette découverte fantastique et ses répercussions sur le monde. Mais soudainement les chapitres s'allongent et s'embourbent dans une melasse utopique naïve. Ce monde banal qu'il nous dépeint et cette manière qu'il nous force à accepter cette vision comme la perfection pour l'humanité m'a plutôt irrité. Il m'a été très difficile de m'intéresser à cet univers, d'autant plus que j'étais déjà au courant de sa fatalité.
En somme, un demi-succès pour moi. Mais, je suis dans la minorité.

Magnifique et passionnant !

10 étoiles

Critique de Maya (Eghezée, Inscrite le 18 octobre 2001, 42 ans) - 7 novembre 2001

Moi aussi j'ai dû lire ce roman à l'école. Il n'a pas fallu dix pages pour que mon appréhension tombe aux oubliettes. Quelle magnifique histoire, Elea et Paikan méritent une place au panthéon des amants tragiques. Je rassure les garçons, la science-fiction est également bien présente dans ce récit. Il y en a pour tous les goûts. Ah! Si tous les livres qu'on m'a imposés à l'école avaient pu être comme ça!

Bien mais pas le meilleur Barjavel

7 étoiles

Critique de Tophiv (Reignier (Fr), Inscrit le 13 juillet 2001, 42 ans) - 17 octobre 2001

C'est à mon avis un bon livre de Barjavel, mais je ne suis pas aussi enthousiaste que BlueWitch. Je préfère Ravage ou Le voyageur imprudent du même auteur. Et s'il y a dans la nuit des temps, un côté romantique et mystique séduisant, c'est aussi cet aspect du roman qui peut à certains moments énerver un peu. Du romantisme à la naieveté, un peu fleur bleue, la frontière est mince. Heureusement dans ce roman, Barjavel la franchit rarement... Cependant, ayant également lu ce roman lors de mon adolescence, je me demande si j'aurais la même indulgence en le relisant !

j'avais 16 ans ....

9 étoiles

Critique de Chat pitre (Linkebeek, Inscrite le 23 février 2001, 46 ans) - 15 octobre 2001

moi aussi ,c'est à cet âge là que j'ai découvert Barjavel. Je me souviens avoir lu ce livre si rapidement que j'en était tout essoufflée. Lorsque la dernière page fut tournée, j'avais découvert un auteur qui allait encore me ravir plus d'une fois.
Barjavel est souvent un auteur qu'on lit à l'école ce qui peut être un honneur pour l'auteur mais peut parfois aussi le desservir car les livres que l'on était obligé de lire à l'école ne nous laissent pas toujours un bon souvenir. Si c'est votre cas passez outre vos rébellions d'adolescents et découvrez ce grand auteur. Qui se souvient de "Dans la peau de César"?

vraiment superbe!!

10 étoiles

Critique de Thémis (Ligny, Inscrite le 17 avril 2001, 47 ans) - 15 octobre 2001

Ce livre je l'ai lu au moins trois fois, il fait partie de mes préférés depuis déjà pas mal de temps. C'est vraiment le genre de livre qui vous fait fermer les yeux et imaginer ce qu'il décrit! Du très bon Barjavel
Rien à voir avec ces livres de science-fiction qui n'ont ni queue ni tête.....ni véritable histoire. Je suis tout à fait d'accord avec Bluewitch, c'est certainement l'un des meilleurs!

Histoire de l'amour... le vrai!

10 étoiles

Critique de R_daniella (Grace Hollogne, Inscrite le 14 octobre 2001, 37 ans) - 14 octobre 2001

La nuit des temps est un roman féerique ou l'amour est maître mot!
L'amour ou il n'y a pas de "Je t'aime…", sollicitant une réponse!
L'amour que l'on dit légendaire. L’amour qui s’avère pourtant vrai envers et contre tout !
Ce roman est une perle pour tout les amoureux de l'amour... Avec un petit goût de « Roméo et Juliette », à lire expressément.

Forums: La nuit des temps

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  De l\'aide ? 4 Tristan 2 décembre 2004 @ 01:39

Autres discussion autour de La nuit des temps »