Visages de voyageurs de Martine Le Coz, Joël Schmidt

Visages de voyageurs de Martine Le Coz, Joël Schmidt

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Arts (peinture, sculpture, etc...) , Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Shelton, le 7 août 2007 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 521  (depuis Novembre 2007)

Suivez le guide...

C’est en partant d’une phrase d’Emmanuel Levinas que Martine Le Coz a décidé de se consacrer, du moins un temps, aux visages des écrivains : « Le visage s’impose à moi sans que je puisse rester sourd à son appel ni l’oublier… ». Elle nous invite, donc à visiter sa galerie de portraits… Parfois, elle a rencontré ces auteurs, les a dessinés sur le vif, transformés en aquarelles de qualité… Dans d’autres cas, le plus souvent, elle s’est contentée de travailler à partir de photographies…
Cet ouvrage ne vous apprendra pas grand-chose, vous n’y trouverez ni inédits, ni extraits savoureux sur la vie des écrivains que vous adorez, ni révélations, ni études de fond analytiques ou comparatives… Bref, qu’est-ce que cet ouvrage qui se veut proposer des portraits d’écrivains et qui n’en dit pas beaucoup ? C’est que tout simplement la volonté des auteurs est d’éveiller en nous des envies, des regards, des sensations…
C’est parmi les écrivains du vingtième siècle, que Martine Le Coz a choisi les femmes et hommes qu’elle nous offre à observer. Elle n’est pas partie d’une liste rationnelle et intellectuelle, par exemple les meilleurs, les plus connus ou les plus récompensés… Non, c’est une liste de circonstance, ceux qu’elle aime, ceux qui ont éveillé sa curiosité, ceux qu’elle admire, qui l’ont surprise… Et Joël Schmidt nous donne, en quelques lignes à chaque portrait, un texte pour nous prendre à parti, pour nous donner envie d’aller plus loin, pourquoi pas d’ouvrir des ouvrages que l’on a chez soi, recouverts de poussière…
Ce livre n’est donc pas fait pour les esprits encyclopédiques, ni pour les étudiants ou les savants de toute nature qui courent autour de la littérature. C’est le cadeau idéal pour ceux qui aiment les auteurs, qui se passionnent pour les livres, connus ou pas, qu’ils possèdent ou pas, qui pensent que la littérature est une des bonnes écoles de la vie…
Pour moi, cet ouvrage est comme une gourmandise, comme une récompense et on ne peut que remercier les deux auteurs de l’avoir réalisé car on est certain que ce n’est pas avec ce travail qu’ils ont pu gagner leur vie… Mais, il faut savoir, de temps en temps, faire les choses, juste pour le plaisir, le bonheur…
Plus d’une centaine d’auteurs vont entrer chez vous d’un coup… J’en citerais bien quelques-uns, mais comment le faire ? Chaque nom cité interpellerait sur celui oublié ! Moi j’ai été heureux de rencontrer, là, parmi ces pages, ceux que j’aime, que je connais, dont les souvenirs sont bien en moi… Annie Ernaux, Gonzague Saint-Bris, Italo Calvino, Samuel Beckett, Aimé Césaire, Simone Weil… Il y en avait, aussi que je ne connaissais même pas de nom comme Fernando Pessoa, Howard Phillips Lovecraft, Albert-Marie Schmidt…
Très belle galerie de portraits que je suis heureux d’avoir chez moi et qui peut se déguster petit à petit… Doux rayons de soleil à faire entrer dans votre bibliothèque… Très bel ouvrage d’art, aussi, ce qui ne gâche rien car les aquarelles de Martine Le Coz sont éblouissantes…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Visages des voyageurs [Texte imprimé], portraits d'écrivains du XXe siècle dessins, Martine Le Coz textes, Joël Schmidt
    de Schmidt, Joël Le Coz, Martine (Illustrateur)
    Éd. du Rocher
    ISBN : 9782268043722 ; EUR 69,00 ; 15/10/2002 ; 242 p. ; Grand format
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Visages de voyageurs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Visages de voyageurs".