L'autre comme moi de José Saramago

L'autre comme moi de José Saramago
(O homen duplicado)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Kinbote, le 1 décembre 2006 (Jumet, Inscrit le 18 mars 2001, 58 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 827ème position).
Visites : 4 082  (depuis Novembre 2007)

Question d'identité

Tertuliano Máximo Afonso est prof d’Histoire. Un jour, un collègue lui conseille un film divertissant au titre programmatique : Qui cherche trouve. TMA se le procure et découvre à l'écran sa copie en la personne d’un acteur de second rôle. Dès lors il mettra tout en oeuvre pour connaître l’identité de son double parfait en dissimulant sa découverte à ses proches, une mère dont il reste un peu distant et une femme avec laquelle il essaie de rompre.

La découverte d’un grand auteur est toujours réjouissante. Saramago est sans conteste un virtuose de l’écriture qui amène son lecteur où bon lui semble, jouant sur les temps, sur la vitesse de son récit, se plaisant à dévoiler des trucs d’écriture pour, tel un prestidigitateur, nous subjuguer davantage par ailleurs.
Il use de phrases souvent longues, incluant les dialogues et des digressions. Le traitement dans le détail de cette histoire extraordinaire m’a parfois ennuyé et je me suis surpris à regretter la ligne claire (apparente) d’un texte comme La métamorphose. Mais si Saramago procède de la sorte, c’est évidemment dans le but entre autres de donner le tournis, de faire entrer complètement le lecteur dans la tête de son héros afin que, comme lui, nous puissions nous poser le problème de l’identité dans toute sa force. Face à un double parfait, qu’est-ce qui nous distingue de lui ? Notre passé, les relations que nous avons tissées avec les autres ou celles qui sont encore en devenir?

Pour avoir méconnu ces quelques axiomes de base, le héros de Saramago courra à sa perte.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Deux en un

6 étoiles

Critique de Ravenbac (Reims, Inscrit le 12 novembre 2010, 51 ans) - 26 juillet 2013

Tertuliano Maximo Afonso est un professeur d’Histoire sans histoire. Un jour, en visionnant un film, il découvre qu’il existe un homme semblable à lui, son parfait sosie. Et sa vie va basculer. Saramago, et son style inimitable. Dommage que l’intrigue peine à démarrer. Digressions et autres apartés ralentissent le roman. Il faut attendre plus de 200 pages pour voir Tertuliano et son double se rencontrer, là où l’histoire devient vraiment intéressante.

Duplication de mots autour d’une histoire de double

6 étoiles

Critique de Isad (Saint-Germain-en-Laye, Inscrite le 3 avril 2011, 57 ans) - 18 mai 2013

Le style est étonnant avec des phrases immenses, les longs monologues intérieurs ou avec le sens commun, les dialogues sans retour à la ligne. La respiration est difficile de même qu’une lecture au long cours. Ce n’est pas un livre qui se lit d’une traite et j’ai même pensé plusieurs fois l’abandonner car l’ennui rode parfois. On voudrait plus d’action, moins d’introspection face aux petites décisions, plus de générosité. Mais c’est un récit de la vie quotidienne, de ses espoirs, de la crainte de l’engagement et de la peur d’être déçu, de la frustration et de la colère, de la ratiocination, de la procrastination, ... Bref, ce personnage hésitant et précautionneux est présenté de l’intérieur, ce qui n’est souvent pas flatteur malgré quelques élans généreux.

Ce livre est l’histoire d’une obsession, celle d’un homme qui se trouve une raison de vivre dans la recherche d’un acteur qui lui ressemble à l’identique et qui joue un second rôle dans un film qu’un collègue lui a conseillé. Il n’aura de cesse de retrouver ce double de lui-même qui vit dans la même grande ville. Cependant, lorsque qu’ils se rencontreront, l’ambiguïté de cette étrange similitude bouleversera des existences.

IF-0513-4038

Qui suis-je?

8 étoiles

Critique de Sahkti (Genève, Inscrite le 17 avril 2004, 43 ans) - 27 décembre 2006

"Ce qui se passe, c'est que tout me fatigue et m'ennuie, cette maudite routine, la répétition, l'uniformité."

Un dépit qui conduira Tertuliano Maximo Afonso à regarder un film et y découvrir son double parfait. Physiquement mais aussi, nous le découvrirons assez vite, avec la date de naissance qui est identique. De quoi créer un trouble certain et pousser Tertuliano à mener d'intenses recherches pour en savoir plus sur cet acteur abonné aux seconds rôles, Antonio Claro. Saramago s'investit pleinement dans cette quête de l'autre et de soi-même, il fait durer les choses, nourrit le sens du détail, fait participer le lecteur à la moindre démarche de Tertuliano, au point de créer quelques longueurs ou descriptions parfois pesantes, mais ce procédé permet pleinement de se lisser dans la tête du principal protagoniste et de ressentir chaque émotion, c'est assez subtil. Finalement, ces longueurs qui pouvaient être déplorées au début deviennent rapidement indispensables et on s'est tellement bien installé dans l'esprit de Tertuliano qu'on a peur, comme lui, au moment d'avancer et enfin affronter l'autre. Chapeau à José Saramago pour avoir restitué avec autant de justesse et de talent de tels sentiments. Un beau texte bien écrit de réflexion sur le moi et sur l'autre, avec humour et sensibilité.

Forums: L'autre comme moi

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'autre comme moi".