Poèmes interdits de Charles Baudelaire, Philippe Sollers (Préface), Gabriel Lefebvre (Illustration)

Catégorie(s) : Théâtre et Poésie => Poésie

Critiqué par MOPP, le 23 mai 2006 (Inscrit le 20 mars 2005, 80 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 942ème position).
Visites : 3 607  (depuis Novembre 2007)

Folle dont je suis affolé...

Bonjour.

Ce livre est une petite merveille : la délicatesse, le luxe sont au rendez-vous.

Dans une préface, Philippe SOLLERS explique l'histoire de ces poèmes interdits composés par Charles BAUDELAIRE.

Une source de renseignements précis. Une analyse des poèmes réalisée avec une compétence inégalée en la matière.

Et toutes ces magnifiques aquarelles de Gabriel LEFEBVRE qui illustrent l'ouvrage qu'on aime toucher, regarder, conserver entre les mains...

Et...

¤

"Ta tête, ton geste, ton air
Sont beaux comme un beau paysage ;
Le rire joue en ton visage
Comme un vent frais dans un ciel clair."

¤

Une lecture à ne pas manquer.

M.P.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

D'éblouissants fantasmes pour rêver...

10 étoiles

Critique de Laventuriere (, Inscrite le 6 mars 2010, 117 ans) - 15 janvier 2012

Dommage que ce petit ouvrage demeure trop méconnu...car ainsi que le souligne MOPP, c'est une "petite merveille"!

Baudelaire nous offre à la lecture de ces 6 poèmes interdits lors de la parution de ses "Fleurs du mal" quelques fantasmes, des vers tout en délicatesse, des rêves voluptueux, caressants et mis, ici, plus en valeur encore par ces aquarelles qui nous transportent ailleurs ...

Ah!morale publique!
Pauvre ami Charles!Hugo lui offrit ces quelques mots, d'ailleurs, fort beaux:
"L'art est comme l'azur, c'est le champ infini...Vos Fleurs du mal rayonnent et éblouissent comme des étoiles".

Et juste pour vous en donner l'envie, quelques mots, quelques vers de plaisir si subtil:

"Elle était donc couchée et se laissait aimer,
Et du haut du divan elle souriait d'aise
A mon amour profond et doux comme la mer,
Qui vers elle montait comme une falaise."...

Tous les mots d'un poète pour un doux voyage dans le plaisir et l'amour...



Forums: Poèmes interdits

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Poèmes interdits".