Vous plaisantez, monsieur Tanner de Jean-Paul Dubois

Vous plaisantez, monsieur Tanner de Jean-Paul Dubois

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Aria, le 29 janvier 2006 (Paris, Inscrite le 20 juin 2005, - ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 19 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 407ème position).
Visites : 7 969  (depuis Novembre 2007)

Travaux titanesques et...ubuesques

Jean-Paul Dubois, lauréat du Femina 2004 pour « Une Vie Française », revient là à sa veine de romans plus légers (en poids aussi : 200 pages seulement).

Paul Tanner vit seul dans une maison agréable à Toulouse lorsque son oncle lui lègue une immense demeure, où tout est à refaire.
Notre homme, documentariste animalier, menait jusque là une vie tranquille sans soucis d’argent. Sa vie est totalement bouleversée par ce legs.
Il doit se lancer dans des travaux titanesques, si onéreux qu’il engage des ouvriers « au noir ». Là commencent ses soucis car son choix se porte infailliblement sur des hommes plus improbables les uns que les autres : incapables (couvreurs qui ne savent pas poser une bâche, plombiers qui ne savent pas faire une soudure), étourdis (un électricien étourdi, c’est carrément dangereux !), alcooliques, fous furieux…bref un cauchemar pour le pauvre Tanner qui y laisse son argent et sa santé.

Comme toujours, les descriptions des personnages de Dubois et son humour sont très efficaces. Il fait merveille dans le comique de situation.
«…l’acheteur, un Ariégeois sans âge, partiellement chauve, avec les sourcils toujours en l’air et, aux lèvres, une demi-sourire figé laissant accroire un léger embarras. Son visage exprimait en permanence cette stupeur caractéristique des grands animaux à cornes pris dans le pinceau des phares. »
J’aime particulièrement chez Dubois ses longues énumérations hilarantes : le travail au noir, « ce maquis de paroles évasives, de promesses flottantes, de talents approximatifs, …peuplé de …vieux rusés, de retraités chafouins, de branleurs somptueux, de génies caractériels, de fous complets, de demi-fous,…de hâbleurs, d’arnaqueurs… ».
Il a toujours le même don pour inventer des patronymes impossibles : Pedro Kantor, Dorado Durango et Chavolo Bitz…

Je suis une inconditionnelle de Jean-Paul Dubois, son style et son humour décalé sont pour moi inimitables. Mais l’argument m’a paru un peu léger.
A offrir aux bricoleurs en tous genres et à tous ceux qui rénovent une vieille maison, pour qu’ils se sentent moins seuls !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Guide pour un futur maître d'oeuvre

6 étoiles

Critique de Pacmann (Tamise, Inscrit le 2 février 2012, 53 ans) - 1 août 2013

Certainement pas le meilleur roman de J-P Dubois, mais un livre qui permet par son rythme et son humour de se détendre entre des romans plus longs ou plus ardus.

Celui qui a, comme moi, vécu des expériences de rénovation immobilière pourra se retrouver dans cette aventure, sans doute caricaturale, mais pas toujours aussi éloignée de certaines réalités.

On retrouve aussi le flegme légendaire des héros de l'auteur qui jamais ne semblent déstabilisés par des situations inextricables.

Drolatique!!

8 étoiles

Critique de MEloVi (, Inscrite le 6 juillet 2011, 33 ans) - 26 août 2012

Visiblement nous sommes en plein vécu. Comment acheter une maison et être pris dans des travaux absurdes qui n'en finissent pas. Cet opus de Dubois est drolatique. Excellent moment de lecture.

Léger et plaisant...

6 étoiles

Critique de Jonath.Qc (, Inscrit le 6 juillet 2011, 39 ans) - 24 janvier 2012

Bien loin, en qualité et en genre, de son incontournable Une Vie Française, Jean-Paul Dubois nous transporte cette fois dans une aventure où les rénovations d'une maison se transforment en véritable cauchemar. Rassurez-vous, un cauchemar amusant...
Ce livre rappelle certaines situations vécues et saura sans doute plaire aux bricoleurs de tout acabit, de par les pépins pouvant survenir lors de rénovations diverses.
Je souligne la légèreté, mais aussi l'humour omniprésent du roman. Une belle lecture à offrir aux bricoleurs du dimanche par exemple...

Brique et briquette installent la moquette

8 étoiles

Critique de Bubulle (, Inscrit le 8 décembre 2007, 38 ans) - 16 mai 2010

Un livre drôle, un personnage attachant, on voit le livre se terminer et je suivrais volontiers un peu plus M Tanner dans ses appartements. C'est un livre que j'ai aimé lire et faire partager, et qui a beaucoup plu à ma maman.

Du vécu !

9 étoiles

Critique de Jobelom (, Inscrit le 19 août 2008, 55 ans) - 19 août 2008

Achetez un vieille baraque et tentez de la faire retaper, si vous trouvez les artisans...

Jubilatoire, surtout quand vous savez personnellement de quoi il retourne...

Et salutaire, si vous n'avez pas encore franchi le pas !

Ah, Jean-Paul Dubois !

8 étoiles

Critique de Maria-rosa (Liège, Inscrite le 18 mai 2004, 63 ans) - 25 août 2007

Pour Marafabian

Il y a une troisième facette de Jean-Paul Dubois.
Journaliste au Nouvel Observateur et correspondant aux Etats-Unis de ce magazine pendant quinze ans, son séjour lui a inspiré "L'Amérique m'inquiète" et "Jusque là, tout allait bien en Amérique".
Inutile de dire que je suis une inconditionnelle de J.-P. Dubois.

AUTOBIOGRAPHIQUE? AUTOBIOGRAPHIQUE!

7 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 50 ans) - 3 juillet 2007

Pas grand chose à ajouter aux nombreuses et excellentes critiques déjà faites sur ce livre...

Sinon pour dire que non seulement "cela sent le vécu" mais que pour moi c'est même largement autobiographique... sinon comment penser un instant que l'auteur ait pu imaginer ces détails aussi précis

L'écriture est belle et très lisse, le livre se lit facilement et très rapidement, et on rit beaucoup tout au long du livre... que demander de plus...

Très belle mise en bouche pour ceux qui désirent découvrir l'oeuvre de DUBOIS.

A lire donc...


crispant

6 étoiles

Critique de Pascale Ew. (, Inscrite le 8 septembre 2006, 50 ans) - 26 novembre 2006

Ce livre est plus crispant que drôle. Surtout la première expérience du propriétaire avec les deux couvreurs au noir. Une telle malchance, mais surtout un tel manque de réaction de la part de M. Tanner me fait penser aux films tout en tension où s’accumulent les malentendus et les situations d’impuissance. Bien plus, ses déboires me remettent en mémoire de mauvaises expériences personnelles ou vécues indirectement à travers des proches. Ce livre est un condensé d’incompétences, de méchancetés, de mauvaises volontés… et le pire, c’est que c’est du vécu, et encore courant aujourd’hui. On en ressort vraiment frustré et l’auteur a réussi à faire passer sa dépression au lecteur. Heureusement que cela finit tout de même bien. Manquerait plus que ça… Mais en fin de compte on s’interroge avec M. Tanner : Pourquoi a-t-il entrepris cela ? puisqu’il semble le regretter jusqu’à la fin.
Un passage qui m’a bien plu : « Il faut savoir que, dans le bâtiment, les corps de métiers se vouent un mépris aussi inexplicable qu’inextinguible. Le plâtrier tient le maçon pour un pouilleux et le plaquiste pour un escroc. Le chauffagiste regarde de haut le fumiste qui, lui-même, toise le jointeur. Quant à l’électricien, électron agaçant, il ne voit même pas le peintre, que, souvent, le carreleur rabroue. Le charpentier n’est qu’un primate aux yeux du menuisier que le couvreur tient pour quantité négligeable, tandis que le zingueur, albatros des toitures, raille le plombier, vague ratier de la tuyauterie. »

Lequel est le vrai Dubois?

3 étoiles

Critique de Marafabian (, Inscrit le 11 août 2006, 45 ans) - 11 août 2006

Ayant lu récemment "Une vie française" qui, me semble-t-il, méritait le succès remporté, je me lançais les yeux fermés sur celui-ci. Raté! En voulant faire léger, ça reste assez léger. Attendons le suivant...

Ouais et Alors!?

2 étoiles

Critique de MoRe pLeAsUrE (region parisienne, Inscrit le 30 janvier 2005, 34 ans) - 3 juin 2006

Seul point positif le livre est très court. C'est déjà ça de gagné.

Quel carnage!

8 étoiles

Critique de Babsid (La Varenne St Hilaire, Inscrite le 8 mai 2006, 30 ans) - 3 juin 2006

Je ne parle pas du livre mais des péripéties par lesquelles on doit passer pour rénover sa maison.

J'ai adoré, ce livre se laisse lire avec une facilité inouïe.

Ce n'est vraiment pas de la mauvaise littérature, ce serait plutôt une compression d'anecdotes.

Mais qu'est-ce que ça respire le vécu!!!

Du vécu...

8 étoiles

Critique de Valeriane (Seraing, Inscrite le 16 novembre 2005, 39 ans) - 29 mai 2006

Monsieur Tanner vient d'hériter de la vieille maison de son oncle. Evidemment, qui dit vieux, dit rénovation. Et le mot rénovation ne va pas sans son chapelet d'ennui. M. Tanner va constater rapidement que le moral et la physique sont mis à rudes épreuves lorsque l'on se lance dans un chantier. Nous suivons de chapitre en chapitre les espoirs et déboires de M. Tanner. Impossible de ne pas se sentir proche de lui, en tout cas pour moi, je vis la même chose. Au départ, ça fout un coup de blues (quand on est dans la même situation), mais très vite, on se laisse emporter par le récit et on rit face aux situations cocasses.

Un délice !

8 étoiles

Critique de Le petit K.V.Q. (Paris, Inscrit le 8 juillet 2004, 25 ans) - 5 mai 2006

Un excellent roman que celui-ci ! D'accord, ce n'est pas le même style qu' "Une Vie Française" mais c'est tout de même hilarant... Les personnages sont géniaux, le style et l'ironie de Dubois font mouche, donc c'est un excellent moment !

Que du bonheur, même si ça se lit un peu trop vite !

Décevant Dubois

3 étoiles

Critique de Alphabétix (, Inscrit(e) le 16 mars 2006, - ans) - 25 avril 2006

Très décevant Dubois.

Pour qui s'est déjà livré à l'expérience de la rénovation résidentielle, ce livre ne pourra que rappeler de mauvais souvenirs, pour les autres, il constituera une mise en garde.

Mais, par-dessus tout, le livre est inintéressant. Nul humour, qu'une longue complainte sur ses décisions pas très judicieuses, ses rapports avec des ouvriers incompétents ou malhonnêtes et ses états d'âme dépressifs.

Peter Mayle dans "Une année en Provence" nous raconte une histoire semblable… en beaucoup plus drôle et pleine de saveur.

drôle

8 étoiles

Critique de Elfe (, Inscrite le 15 septembre 2004, 62 ans) - 16 avril 2006

pour ma part c'est mon deuxième roman de cet auteur et je dois avouer que je préfère ce dernier j'ai souvent ri et apprécié anecdotes et descriptions hautes en couleurs un humour corrosif mais tellement bien vu bref un régal bien plus tonique et agréable que une vie Française que j'avais trouvé triste et désabusé à chacun ses goûts et ses coup de coeur donc

Mince mais plaisant

8 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 49 ans) - 6 mars 2006

Pour apprécier ce livre, il faut aimer le ton de Dubois, sa façon d’observer l’humain. Ce ne sont finalement que des chroniques d’un chantier. Les artisans défilent un après l’autre. L’auteur nous les raconte dans leurs maladresses. Et même si de prime abord, les portraits ne semblent pas reluisants, il y’a tout de même un fond d’amour pour ces personnages. C’est subtilement humoristique, léger et fort divertissant.

Vous plaisantez Mr Dubois?

4 étoiles

Critique de Laurent2801 (, Inscrit le 12 février 2006, 45 ans) - 12 février 2006

Une déception que ce Dubois.

Ce livre est une suite d'interventions artisanales pseudo-burlesques bourré de cliché: le maçon espagnol, l'électricien russe, le jointeur marocain etc...
On échappe heureusement au plombier polonais dans ce catalogue à la united colors of Benetton.

Les artisans sont vus comme des incompétents, des fumistes et des insouciants (ce qui n'est pas toujours faux).Dubois vous dégoûte de faire réparer une vieille baraque.

Certaines phrases font mouche mais on est loin de David Rochas et de son désormais fameux roti (cf Une Vie Française).

Bref, un livre de "transition" sur l'artisanat, artisanalement écrit entre deux soudures et une brasure.

En attendant le prochain roman de Dubois que j'espère meilleur...

A offrir , A lire , pour rire ......

7 étoiles

Critique de Chat pitre (Linkebeek, Inscrite le 23 février 2001, 47 ans) - 10 février 2006

Mr tanner peut sembler léger mais il n’en reste pas moins hilarant, pour ceux et celles qui d’expérience ce sont embarqués dans des rénovations dont ils frissonnent encore ce livre leur rappellera quelques bons souvenirs....
Monsieur Dubois décrit avec talent les différents types d’artisans et d’ouvriers que l’on peut avoir à rencontrer lors d’une rénovation.
Gros fous rires en perspective.

Forums: Vous plaisantez, monsieur Tanner

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Vous plaisantez, monsieur Tanner".