La forêt des renards pendus de Arto Paasilinna

La forêt des renards pendus de Arto Paasilinna
( Hirtekyjen kettujen metsä)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Patman, le 17 novembre 2005 (Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 55 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (10 106ème position).
Visites : 6 698  (depuis Novembre 2007)

Truculent !

Oh surprise ! Il y avait un Paasilinna qui n'avait pas été critiqué ! Et ça tombe bien, je l'ai lu récemment...je vais donc de ce pas vous en donner un avant-goût qui je crois vous donnera envie de le découvrir dare-dare.

Rafael Juntunen est un gangster. Un vrai ! Il vit à Stockholm dans un luxueux et coquet appartement tel un rentier. Il faut dire que Juntunen est à l'aise, il est assis sur 36 kg d'or volés à Oslo quelques années plus tôt avec 2 compères : Siira le tueur et Sutinen le crétin. Ses complices groupissent en prison pendant que lui se la coule douce. Mais voila, les bonnes choses ont une fin... Rafael apprend la libération imminente de ses 2 comparses ! Et leur intention de venir réclamer leur part du magot...qu'il n'a nulle intention de leur céder. Afin d'échapper à leur vengeance, Juntunen s'enfuit en Laponie se perdre en pleine "steppe" dans une cabane de chasseurs . Il y fera la connaissance d'un autre personnage croquignolesque, le Major Remmes, officier de l'armée finlandaise, alcoolique notoire et mis en congé de l'armée pour cette raison...
La suite, découvrez la dans ce truculent petit roman qui se dévore d'une traite. L'humour y est archi-présent et l'on s'amuse d'un bout à l'autre des (més)aventures de ces deux "robinsons" lapons...
Un Paasilinna qui devrait enchanter les nombreux fans que compte ce site.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Escapade sous les sapins

7 étoiles

Critique de BMR & MAM (Paris, Inscrit le 27 avril 2007, 57 ans) - 24 mai 2008

Depuis Le lièvre de Vatanen, nous suivons Arto Paasilinna dans ses promenades parmi les sapins lapons.
La recette est un peu toujours la même : quelques personnages hauts en couleurs se perdent en pleine nature nordique, ce qui se révèle prétexte à leçons de vie, d'humour et de philosophie.
Cette fois c'est dans La forêt des renards pendus.
Mais la recette sent désomais un peu le réchauffé : on est loin de la fraîcheur du Lièvre ou du western ("northern" ?) d'Un homme heureux.
Les deux personnages en fuite au fond de la forêt des renards sont finalement assez peu crédibles : un gangster qui a chipé les lingots à ses complices et un major de l'armée défroqué.
Il faudra attendre la moitié du bouquin pour que les rejoignent une vieille grand-mère Skolte qui refuse l'hospice et deux jeunes femmes de peu de vertu venues de Stockholm.
L'arrivée de cette gente féminine fait que l'histoire décolle enfin et que la sauce aux myrtilles arrive à prendre.
Saluons quand même au passage l'humour de Paasilinna qui, entre autres facéties, parsème tous ses bouquins (voir aussi Un homme heureux) d'allusions au Lièvre, un peu comme le père Hitchcock s'amusait à traverser discrètement ses propres films :

[...] Ce qui semblait le plus étrange était qu'elle était accompagnée d'un chat.
D'habitude, les gens ne voyagent pas avec des animaux domestiques, pas même les Skolts, sans doute. La femme se rappelait bien avoir entendu parler d'un homme qui s'était baladé à travers tout le pays en compagnie d'un lièvre, mais cette fois, il s'agissait bien d'autre chose.
« Un lièvre, ça peut encore se comprendre, mais un chat ! »

PAASILINNA FOREVER...

8 étoiles

Critique de Septularisen (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 50 ans) - 7 avril 2008

Comme toujours avec PAASILINNA c'est très bon, très bien fait, on rit beaucoup, et on prend beaucoup de plaisir à lire.

Le génial finlandais fait ici toujours aussi fort, toujours aussi facile à lire, dans ce livre-ci j'ai beaucoup aimé les personnages secondaires notamment le vieux major alcoolique...

Les scènes de vie dans la fôret sont très bien décrites et véritablement hilarantes, où comment faire croire que son magot est caché à des kilomètres au plus profond de la fôret, alors qu'il est juste là dans le puits de la cabane...

J'ai adoré!

Solitudes lapones

8 étoiles

Critique de Ketchupy (Bourges, Inscrit le 29 avril 2006, 37 ans) - 21 janvier 2007

J’ai refermé ce livre avec un sentiment de satisfaction sans doute dû à l’impression d’avoir pris un bon bol d’air frais ! L’intrigue se déroule en effet en Laponie et met en scène des marginaux pour qui la solitude de ces territoires est un refuge : un gangster pourchassé par un ancien complice, un major abruti par l’alcool et une vieille fuyant l’hospice.
Un roman loufoque, comme peut le laisser présager le titre, dont l’atmosphère me rappelle celle des films des frères Cohen.
Paasilinna est un nom à retenir comme le démontre la majorité des critiques faites sur ce site.

Excellent

9 étoiles

Critique de Gauthier (Vandœuvre-lés-Nancy, Inscrit le 8 août 2006, 59 ans) - 8 août 2006

Certainement l'un des romans les plus réussit de Paasilinna. Léger, fluide, original, il se lit d'une traite avec un plaisir égal du début à la fin. Un "polar" léger en pleine Laponie avec la forêt et ses renards, la rivière "aurifère", la neige et les villages isolés. Ce roman tranche avec le reste de la production de l'auteur, plus pétillant, plus "gentillement" moqueur de la société paysanne finlandaise. Bravo Arto!

Forums: La forêt des renards pendus

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La forêt des renards pendus".