Les forums

Forums  :  Musique & Cinéma  :  Film du moment

Veneziano
avatar 21/06/2020 @ 11:25:36
Et demain, réouverture des cinémas en France !


Et c'est une très bonne nouvelle !


Veneziano
avatar 21/06/2020 @ 11:26:16
Je viens de revoir Au revoir là-haut, d'Albert Dupontel, de 2017, qui a adapté le roman de Pierre Lemaitre, tout aussi bien que l'oeuvre éponyme.

Veneziano
avatar 21/06/2020 @ 17:38:55
Je viens de revoir Harry dans tous ses états (Deconstructed Harry), de Woody Allen (1998). Cette comédie improbable où toutes les femmes comptant dans la vie d'un écrivain aussi célèbre que névrosé lui en veulent de les avoir dépeintes dans ses livres est assez désopilantes.

Veneziano
avatar 21/06/2020 @ 17:39:54
Je viens de revoir Harry dans tous ses états (Deconstructed Harry), de Woody Allen (1998). Cette comédie improbable où toutes les femmes comptant dans la vie d'un écrivain aussi célèbre que névrosé lui en veulent de les avoir dépeintes dans ses livres est assez désopilantes.


DeconstructING Harry.

Veneziano
avatar 28/06/2020 @ 08:53:52
Hier soir, j'ai revu Cliente, de Josiane Balasko, de 2008.
Cette comédie montre avec humour le pathétique de se livrer à des amours tarifées et les déceptions inhérentes à cet exercice inévitablement acrobatique pour tout le monde.

Kalie
avatar 28/06/2020 @ 10:29:22
Je viens de voir pour la première fois "Ascenseur pour l'échafaud" de Louis Malle. J'ai bien aimé l'idée d'un présumé coupable accusé à tort de meurtres (sujet classique cf Hitchcock) mais coupable d'un autre. Par contre, j'ai trouvé les acteurs mauvais (les deux jeunes surtout la fille). Même Jeanne Moreau ne dégage pas grand-chose dans le film sauf dans les dernières minutes (vraiment réussies). Pour moi seul Lino Ventura s'en sort bien mais trop peu présent. D'ailleurs la partie enquête du film, malheureusement beaucoup trop courte, m'a beaucoup plus intéressé que la cavale des deux jeunes. Je n'ai pas aimé l'errance du personnage de Jeanne Moreau dans Paris et la voix-off. Je pense que l'histoire aurait pu être mieux racontée.

Veneziano
avatar 28/06/2020 @ 17:14:45
Je viens de voir pour la première fois "Ascenseur pour l'échafaud" de Louis Malle. J'ai bien aimé l'idée d'un présumé coupable accusé à tort de meurtres (sujet classique cf Hitchcock) mais coupable d'un autre. Par contre, j'ai trouvé les acteurs mauvais (les deux jeunes surtout la fille). Même Jeanne Moreau ne dégage pas grand-chose dans le film sauf dans les dernières minutes (vraiment réussies). Pour moi seul Lino Ventura s'en sort bien mais trop peu présent. D'ailleurs la partie enquête du film, malheureusement beaucoup trop courte, m'a beaucoup plus intéressé que la cavale des deux jeunes. Je n'ai pas aimé l'errance du personnage de Jeanne Moreau dans Paris et la voix-off. Je pense que l'histoire aurait pu être mieux racontée.


Il passe pourtant pour un classique, notamment pour la fameuse scène de l'errance. Après, chacune et chacun a sa proche grille d'analyse.

Veneziano
avatar 28/06/2020 @ 17:18:44
Aujourd'hui, j'ai revu L'homme qu'on aimait trop (214), d'André Téchiné, et Identification d'une femme (Identificazione di une donna ; 1982), de Michelangelo Antonioni.
Le premier retrace l'affaire Leroux, où un avocat "limite" conseille la directrice d'un casino et séduit sa fille, la mère se séparant de lui et la fille disparaissant dans des conditions troubles, ce pour quoi il est poursuivi. Le second montre le coup de foudre d'un réalisateur pour une femme, alors qu'il recherche justement une actrice. Elle le quitte, suite à un malentendu, une autre recherchant la trace de la première et tombant sous le charme du protagoniste. Tous deux me plaisent, le premier retraçant une sorte de polar basé sur une histoire vraie, le second une quête amoureuse bardée de mystères.

Kalie
avatar 28/06/2020 @ 18:30:21
Il passe pourtant pour un classique, notamment pour la fameuse scène de l'errance. Après, chacune et chacun a sa proche grille d'analyse.


Je n'ai ressenti aucune émotion mais plutôt de l'ennui lors de ces scènes et j'ai trouvé la voix-off factice. Si j'avais une appréciation à donner, je dirais moyen dans l'ensemble. Pour moi "Ascenseur pour l'échafaud" n'a finalement pas très bien vieilli par rapport à d'autres films de la même époque.

Kalie
avatar 28/06/2020 @ 20:11:20
Je conseille vivement le dernier film de Guy Ritchie (pour certains considéré comme le Tarantino anglais depuis "Arnaques, crimes et botanique") : "The Gentlemen" (2020) pour tous les amateurs de films de gangsters. Enfin j'ai retrouvé dans ce film le réalisateur de "Snatch" (2000 - rappelez vous, Brad Pitt dans le rôle d'un gitan au langage incompréhensible, et bien d'autres personnages cocasses). "The Gentlemen", c'est la classe absolue, avec un Matthew McConaughey probablement dans son meilleur rôle.

Veneziano
avatar 04/07/2020 @ 15:47:42
Je viens de revoir Hasards et coïncidences, de Claude Lelouch.
Ce film traite d'aléas fort du destin s'acharnant sur une même femme, les moments d'amour dus au hasard étant entrecoupés de fortes déconvenues. Si les rebondissements le rendent invraisemblable, il amène tout de même à espérer des lendemains qui chantent, ce qui le rend assez beau.

Veneziano
avatar 05/07/2020 @ 17:21:01
Aujourd'hui, j'ai revue Délice Paloma (2007), de Nadir Monhèche, avec Biyouna, humoriste, notamment illustrée dans Viva Ladjérie, et Le Héros de la famille (2006), de Thierry Klifa, avec Géraldine Peilhas, Catherine Deneuve, Miou-Miou, Valérie Lemercier, Gérard Lanvin, Claude Brasseur et Michaël Cohen.
Le premier met en scène la reine de l'entourloupe à Alger qui combine tous les coups fumeux possibles. Elle se fait prendre, mais pour le rachat illégal, avec corruption à l'appui, d'un therme public privatisé. Le second, choral, décrit la succession rocambolesque du gérant et meneur de revue d'un cabaret de music-hall de Nice, les comptes et aspirations artistiques rentrant en conflit et faisant réapparaître les vieilles histoires familiales et amicales, de manière tantôt drôle et sensible.

Ce sont des films qui restent assez mineurs, mais assez bien. J'y reste fidèle pour les souvenirs qu'ils m'ont apportés et pour leurs qualités intrinsèques.

Frunny
avatar 05/07/2020 @ 18:40:27
Je n'ai pas aimé l'errance du personnage de Jeanne Moreau dans Paris et la voix-off. Je pense que l'histoire aurait pu être mieux racontée.


Quoi ?????
Une scène culte avec la musique d'un génie du Jazz : Miles Davis.
MIles a improvisé la musique juste en regardant la scène.
Je suis d'accord avec toi, le film n'est pas extra mais rien que pour le bande son, j'en redemande !!!
Miles Davis est un pur génie.

Fanou03
avatar 05/07/2020 @ 23:33:36
Je conseille vivement le dernier film de Guy Ritchie (pour certains considéré comme le Tarantino anglais depuis "Arnaques, crimes et botanique") : "The Gentlemen" (2020) pour tous les amateurs de films de gangsters. Enfin j'ai retrouvé dans ce film le réalisateur de "Snatch" (2000 - rappelez vous, Brad Pitt dans le rôle d'un gitan au langage incompréhensible, et bien d'autres personnages cocasses).


Ah "Snatch" ! Très bon film qui vaut le détour je suis bien d'accord !


Cyclo
avatar 06/07/2020 @ 07:38:06
Vu au cinéma "Benni",: une fillette de dix ans broyée par le monde des adultes et l'absence d'amour dans le monde actuel.

Attention, c'est le film le plus dur sur l'enfance malheureuse que j'ai jamais vu. Pas une raison pour le louper !

Vince92

avatar 06/07/2020 @ 09:53:24
Pas trop envie de m'infliger ca en ce moment ....je vais plutot regarder la 7eme Compagnie ou les Bronzes


Kalie
avatar 08/07/2020 @ 11:15:24
Je n'ai pas aimé l'errance du personnage de Jeanne Moreau dans Paris et la voix-off. Je pense que l'histoire aurait pu être mieux racontée.

Quoi ?????
Une scène culte avec la musique d'un génie du Jazz : Miles Davis.
MIles a improvisé la musique juste en regardant la scène.
Je suis d'accord avec toi, le film n'est pas extra mais rien que pour le bande son, j'en redemande !!!
Miles Davis est un pur génie.


Frunny, j'ai vu le film à la télévision, et si l'image est au top, les sorties audios ne sont toujours pas le point fort de ce genre d'appareil (à moins d'installer des enceintes). Bon c'est peut-être une excuse, en fait je pense tout simplement ne pas avoir l'oreille musicale.

Bonne journée

Béatrice
avatar 09/07/2020 @ 15:12:04
Vu au cinéma "Benni",


Moi aussi j'ai bien aimé Benni. Très bien joué et touchant

Veneziano
avatar 12/07/2020 @ 07:45:00
Hier soir, j'ai revu Alice et le maire, de 2019, de Nicolas Pariser, avec Anaïs Demoustier et Fabrice Luchini.

Un maire de grande ville perd l'inspiration et embauche une jeune femme brillante dans son cabinet pour lui inspirer des idées. Elle est intégrée dans un système pesant, aux contraintes lourdes, très concurrentiel. Une circonstance politique nationale, tendant à la vie du parti, détruit en un instant l'ambition nationale du maire.
Cette quête de sens dans ce monde fort rude fonctionnant en vase clos fait mouche, avec des situations senties. C'est intéressant.

Veneziano
avatar 12/07/2020 @ 18:53:16
Aujourd'hui, j'ai revu Le diable s'habille en Prada (The Devil Wears Prada ; 2006), de David France, Anne Hattaway et Simon Baker, et Rocco et ses frères (Rocco e i quoi fratelli ; 1960), de Luchino Visconti, avec Annie Girardot, Claudia Cardinale, Alain Delon, Renato Salvatori et Roger Hanin.

Le premier est une comédie satirique, adaptée d'un roman, décrivant l'univers de la mode, son exigence professionnelle, ses intrigues et l'autoritarisme snob de la rédactrice en chef de la revue-phare en la matière, inspirée d'Anna Wintour. C'est un film drôle et bien senti.

Le second relate des difficultés d'intégration sociale d'une famille du sud de l'Italie émigrée vers le nord, la rivalité entre frères, quand l'un d'eux tourne mal. Réaliste, sombre, ce drame est fort et constitue un classique.

Début Précédente Page 187 de 194 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier