Les forums

Forums  :  Musique & Cinéma  :  Film du moment

Veneziano
avatar 18/08/2017 @ 17:10:06
J'ai revu, hier soir, Swimming Pool, de François Ozon, avec Charlotte Rampling et Ludivine Sagnier. Ce polar psychologique met en scène une écrivaine britannique qui prend du repos pour écrire dans la maison provençale de son éditeur et la mystérieuse fille de ce dernier, étonnamment délurée, qui enchaine les conquêtes et vie de manière fort libérée, jusqu'au jour où son identité pose question et où elle tue l'un de ses amants de passage, le serveur du restaurant du coin. Intriguée, l'écrivaine enquête et souhaite s'en inspirer pour son prochain roman, et elle n'est pas au bout de ses surprises.
Ce film est bien fait, inquiétant et drôle tour à tour, dans le cadre de ce face-à-face incongru de deux femmes que tout oppose a priori. C'est un de mes préférés d'Ozon, avec Sous le sable et Huit femmes. Ses derniers films s'avèrent plus gratuitement brutaux, également sur le plan psychologique et parfois physiquement.

Veneziano
avatar 20/08/2017 @ 18:51:29
J'ai revu, hier après-midi, La Grande bellezza, de Paolo Sorrentino. Ce journaliste richissime et archi-connu n'arrive pas à être heureux, ni à réécrire un nouveau livre, après son seul et unique succès, fort ancien déjà. Ses fêtes somptueuses dans son grand appartement n'y font rien, il reste toujours aussi caustique et blasé. Il finit par avouer que, selon lui, il n'a pas réussi à rencontrer la grande beauté.
Ce film est beaucoup moins futile et plus psychologique et poétique qu'il n'y paraît au premier abord. Je le conseille vivement.

Cyclo
avatar 21/08/2017 @ 18:49:34
Si la rétros^pective "Naruse" arrive par chez vous, ne manquez pas cet immense cinéaste japonais, l'égal des grands cassiques : Ozu, Mizoguchi, Kurosawa.
J'ai particulièrement aimé "Nuages épars", son dernier film (1967), splendide mélo flamboyant sur la perte et l'amour contrarié, et sans happy end à la mode Hollywood. Saisissant !
Mais son adaptation du roman de Kawabata, "Le Grondement de la montagne", est superbe aussi !

Veneziano
avatar 21/08/2017 @ 19:40:10
J'ai revu, hier soir, Cloclo, biopic de Florent Emilio-Siri, avec Jérémie Régnier et Benoît Magimel. La partie relative à l'enfance présente des longueurs, bien qu'elle soit intéressante. Celle sur l'insertion dans le monde musical et l'explosion au grand jour, certes un tantinet irrationnelle sociale, s'avère intéressante et bien menée. L'acteur principal est incroyable de ressemblance et de crédibilité.

Début Précédente Page 175 de 175
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier