Les forums

Forums  :  Musique & Cinéma  :  Film du moment

Fanou03
avatar 02/01/2019 @ 14:55:33
Nous sommes allés voir en famille le film d'animation "Pachamama": "Tepulpaï et Naïra, deux petits indiens de la Cordillère des Andes, partent à la poursuite de la Pachamama, totem protecteur de leur village, confisqué par les Incas. Leur quête les mènera jusqu’à Cuzco, capitale royale assiégée par les conquistadors".

Malgré au début un peu de peur par rapport au graphisme, j'ai beaucoup aimé !

Veneziano
avatar 05/01/2019 @ 10:50:47
J'ai regardé hier soir Le Retour du héros, de Laurent Tirard, avec Jean Dujardin, Mélanie Thierry, Noémie Merland, Catherine Buyle et Christian Bujeau.
Le capitaine Neuville (Jean Dujardin), jeune et fringant militaire, demande la main de Pauline Beaugrand, la cadette (Noémie Merland) d'une famille de la haute bourgeoisie. Or, il est appelé à la bataille contre l'Autriche, je jour même des fiançailles. Il promet à la jeune femme éperdue de lui écrire très régulièrement, ce qu'il oublie manifestement de faire. La soeur ainée, Elisabeth, qui apprécié peu l'impétrant, prend les choses en mains (Mélanie Thierry) et rédige elle-même les lettres. Elle le fait passer pour quasi-mort et incite Pauline à refaire sa vie.
Or, il réapparaît, alors qu'il a déserté l'armée. Il faut donc, en toute hâte, recoller cette nouvelle incongrue avec la réalité inventée de toutes pièces dans ces lettres. Le mensonge est donc filé à deux, par un tandem qui se déteste. Les quiproquos s'accumulent. Le capitaine se serait reconverti dans le commerce de diamants, après ses hauts faits d'armes, ce qui incite les appétits d'enrichissement facile.
Les rebondissements ne manquent pas, mais restent convenus et assez fortement appuyés. Les comédiens donnent ce qu'ils peuvent pour agrémenter une comédie facile aux ficelles un peu lourdes. Cela demeure divertissant.

Fanou03
avatar 08/01/2019 @ 13:53:12
Vu en fin de semaine dernière:
- "La Forteresse", beau film indien de Avinash Arun, histoire douce-amère d'un écolier qui vient de déménager et va se refaire petit peu à petit peu une bande de copain
- "Les Temps Moderne" de Chaplin, que je n'avais jamais vu en entier je crois: incroyablement inventif et touchant, avec une Paulette Godard rayonnante. Un chef d’œuvre.
- "Vertigo" (bien mal traduit je trouve en "sueur froide") de Hitchcock, inégal mais quand même assez marquant (et une magnifique Kim Novak)

Fanou03
avatar 14/01/2019 @ 16:06:21
Noël est passé, mais je vous conseille quand même cet adorable film familial néerlandais: "Le cheval de Saint-Nicolas" :

"L'histoire de Winky Wong, une petite Chinoise tout juste arrivée en Europe, dont l'imagination sans bornes l'aidera à s'intégrer. Tout est singulier pour cette petite fille de six ans qui doit apprendre une nouvelle langue, se faire de nouveaux amis et s'adapter à sa nouvelle école. Les premiers temps sont difficiles jusqu'à ce qu'elle apprenne que, dans ce pays, un vieil homme à la barbe blanche appelé Saint Nicolas offre des cadeaux aux enfants. En secret, elle décide alors de tout mettre en oeuvre pour que Saint Nicolas lui apporte ce qu'elle souhaite le plus au monde : un cheval."

Pour les plus jeunes (5 / 8 ans) mais les parents aussi y trouveront leur compte !


Cyclo
avatar 15/01/2019 @ 21:27:29
En attendant le film de François Ozon sur les prêtres pédophiles, allez vois "Les chatouilles", un film très réussi sur ce même thème. Malgré tout, ça met mal à l'aise, Karin Viard, en mère qui ne veut rien voir, est terrible. Et j'étais malheureux pour l'acteur qui joue le pédophile, j'espère qu'on lui proposera prochainement un rôle plus constructif, parce que là...

Guigomas
avatar 25/01/2019 @ 09:59:56
Je vous recommande "Edmond" d'Alexis Michalak, sur la genèse (très romancée sans doute) de Cyrano de Bergerac. C'est léger, enjoué, spirituel, très réussi.

Fanou03
avatar 26/01/2019 @ 14:45:33
Vu la semaine dernière "Une affaire de famille", Palme d'or 2018, réalisé par Hirokazu Kore-eda:

"Au retour d’une nouvelle expédition de vol à l’étalage, Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle lorsqu‘elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté, survivant de petites rapines qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux – jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs plus terribles secrets…"

J'avais beaucoup beaucoup aimé du même réalisateur "Tel père, tel fils": celui-là est dans la même veine, interrogeant les liens de parenté, tout en émotion et en retenue, avec de bien beaux acteurs !

Fanou03
avatar 26/01/2019 @ 14:47:44
Et comme chaque année un peu de réclame pour le Festival du film d'Amour, à Saint-Amour, dans le Jura, du 11 au 24 février 2019 !

Le programme est ici: https://fr.calameo.com/read/003074475ad96081a9b25


Fanou03
avatar 05/02/2019 @ 17:25:49
Vu ce week-end "Jiburo" un film coréen: "Une jeune maman, élevant seule son enfant, le confie à sa grand-mère pendant les vacances d'été, le temps pour elle de chercher du travail."

Très beau personnage de grand-mère toute voutée et muette et de petit garçon insupportable mais qui va découvrir, dans cette campagne coréenne perdu au milieu de nulle part, des choses plus fortes que ses jeux électronique. C'est très émouvant, j'ai beaucoup aimé.

Cyclo
avatar 08/02/2019 @ 07:27:04
Vu hier au soir "Doubles vies" d'Olivier Assayas, qui devrait intéresser tous les lecteurs : description du monde de l'édition (Guillaume Canet en éditeur), d'un écrivain égocentrique (Vincent Macaigne, excellent), discussions autour de l'édition numérique qui ne semble pas se développer aussi vite que prévu, chassés-croisés amoureux dans un petit monde d'intellectuels germanopratins assez clos et éloignés des préoccupations des gens ordinaires. Marrant parfois, agaçant à d'autres moments. Mais je n'ai pas vu le temps passer.
Ceci dit, le film ne marche pas très fort ! Il devrait bientôt quitter les salles.

Veneziano
avatar 15/02/2019 @ 13:53:23
Sur Arte, lundi 11 février, j'ai découvert Noces rouges, de Claude Chabrol.

Un couple adultère fait tout pour se faire ignorer du député-maire de la bourgade berrichonne qui n'est autre que le mari de l'une et celui qui a pris l'autre comme conseiller municipal sur sa liste. La passion dévore les deux amants (Stéphane Audran et Michel Piccoli), qui tentent de rester discrets sur les allées et venues, les rencontres étant surtout effectuées de nuit ou pendant les heures de travail de l'élu qui, fort docte et investi par ses missions (Claude Piéplu), ne semble ne se douter de rien. Pierre Maury vient même dîner chez les Delamare, la fille de Lucienne d'un précédent mariage finissant par avouer ses doutes. Entretemps, l'épouse de Pierre est morte, alors qu'il avoue à Lucienne que cela n'a rien de sanitaire ou d'accidentel. Puis, Paul Delamare convie Maury et Lucienne à une balade, et leur annonce qu'il est au courant de leur aventure. Affolés autant qu'exaltés, les tourtereaux assassinent l'édile. Une enquête judiciaire commence et vire à l'aigre.

Chabrol, une fois n'est pas coutume, traite de l'hypocrisie provinciale, par un humour aussi grinçant que noir, là où une passion consume tout sur son passage. Ce film m'est apparu aussi grinçant que poignant.

Début Précédente Page 180 de 180
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier