Mallollo

avatar 21/01/2009 @ 21:24:49
Souvent j'ai un doute, surtout sur en tapant sur le PC. Mais avec Firefox il y a un correcteur intégré et donc chaque mot non reconnu est souligné en rouge.

Par exemple, je ne sais jamais comment orthographier "Apparemment" : je l'écris toujours "Apparamment", ce qui est détecté par le correcteur.
Mais bon sang, pourquoi est-ce que la langue française est si mal foutue qu'on écrit Apparemment au lieu de apparamment ??


Quand tu as un doute entre -emment et -amment, regarde l'adjectif: apparEnt --> apparAmment mais vaillant --> vaillamment...

Mallollo

avatar 21/01/2009 @ 21:36:14
Qu'est-ce qu'on s'en fout de l'orthographe !
L'important c'est le contenu pas le contenant... Mieux vaut balancer une idee interessante meme si l'orthographe n'est pas terrible, plutot qu'une idee mal exprimee avec un ortogrphe parfait. Au final c'est l'idee que le lecteur retient, pas la grammaire...


Philosophiquement parlant, je suis d'accord (on est très "philo"-oriented ces derniers temps sur CL, avec Slim...)
Le problème, c'est que tu n'envisages pas les problèmes de communication que les fautes d'orthographe (et de ponctuation, et de grammaire) peuvent engendrer.

Imagine:

-"Oh, je ferais bien un petit cadeau personnalisé à ma grand-mère. Je pensais à un foulard en soie, mais finalement, je penche plutôt pour une boite à bijoux... que penses-tu de l'idée?"
- "L'idée du cadeau, en soi, est originale"
OU
- "L'idée du cadeau en soie est originale"
--> en changeant l'orthographe (et en passant, la ponctuation), on change de discours... on ne dit plus que la boite est une bonne idée, mais que le foulard l'est.

[Désolée pour cet exemple bancal, c'était pour changer du traditionnel "c'est si bon d'avoir un verre à soi" vs "c'est si bon d'avoir un ver à soie" ou autre exemple bien typique]

Bref, la communication écrite est déjà parfois tellement difficile, ne la rendons pas complètement impossible en ajoutant des obstacles là où ils n'ont pas lieu d'être...

Slimnature
21/01/2009 @ 22:21:00
Qu'est-ce qu'on s'en fout de l'orthographe !
L'important c'est le contenu pas le contenant... Mieux vaut balancer une idee interessante meme si l'orthographe n'est pas terrible, plutot qu'une idee mal exprimee avec un ortogrphe parfait. Au final c'est l'idee que le lecteur retient, pas la grammaire...


Philosophiquement parlant, je suis d'accord (on est très "philo"-oriented ces derniers temps sur CL, avec Slim...)
Le problème, c'est que tu n'envisages pas les problèmes de communication que les fautes d'orthographe (et de ponctuation, et de grammaire) peuvent engendrer.

Imagine:

-"Oh, je ferais bien un petit cadeau personnalisé à ma grand-mère. Je pensais à un foulard en soie, mais finalement, je penche plutôt pour une boite à bijoux... que penses-tu de l'idée?"
- "L'idée du cadeau, en soi, est originale"
OU
- "L'idée du cadeau en soie est originale"
--> en changeant l'orthographe (et en passant, la ponctuation), on change de discours... on ne dit plus que la boite est une bonne idée, mais que le foulard l'est.

[Désolée pour cet exemple bancal, c'était pour changer du traditionnel "c'est si bon d'avoir un verre à soi" vs "c'est si bon d'avoir un ver à soie" ou autre exemple bien typique]

Bref, la communication écrite est déjà parfois tellement difficile, ne la rendons pas complètement impossible en ajoutant des obstacles là où ils n'ont pas lieu d'être...

Je ne sais si dans le philosophiquement parlant de slim,il y a du bon sens ou du beau sens,j'espère la 1ere,faute de pouvoir avoir,aussi, la forme, j'en conviens,mais si les deux possibilités sont au rdv,cela serait parfait,mais comme la pefection n'existes pas...et patati et patata....nous sommes obligés de faire un compromis suisse.
Cependant, dans tous les sites philosophiques que j'ai parcouru,tous ont égaré le fond, au profit de la forme.
Je suis conscient qu'il s'agit d'un problème système scolaire,en attendant,lorsque tu assiste à des empoignades rhétoriques d'une telle classe et un orthographe presque parfait pour des broutilles,jusqu'à l'épuisement des adversaires ,sans qu'ils effleurent une seule valeur moral, si ce n'est leur gloriole,je me pose des questions.
Et dans ce cas,pour moi pas de doute,je dis,le fond doit prévaloir,faute d'avoir les deux.
De fait, que la communication,et particulièrement celle qui nous intéresse, soit une difficulté majeure qu'il faudrait améliorer, je suis d'accord avec toi,cependant, si nous misons tous sur la forme et que nous avons un dialogue,magnifique, mais de sourds,car chacun comprend ce qu'il veut,parce qu'il attribue aux mots sa propre signification,nous ne sommes pas sortis de l'auberge, ou bien?
Slim

Mallollo

avatar 21/01/2009 @ 22:27:06

Je ne sais si dans le philosophiquement parlant de slim,il y a du bon sens ou du beau sens,j'espère la 1ere,faute de pouvoir avoir,aussi, la forme, j'en conviens,mais si les deux possibilités sont au rdv,cela serait parfait,mais comme la pefection n'existes pas...et patati et patata....nous sommes obligés de faire un compromis suisse.
Cependant, dans tous les sites philosophiques que j'ai parcouru,tous ont égaré le fond, au profit de la forme.
Je suis conscient qu'il s'agit d'un problème système scolaire,en attendant,lorsque tu assiste à des empoignades rhétoriques d'une telle classe et un orthographe presque parfait pour des broutilles,jusqu'à l'épuisement des adversaires ,sans qu'ils effleurent une seule valeur moral, si ce n'est leur gloriole,je me pose des questions.
Et dans ce cas,pour moi pas de doute,je dis,le fond doit prévaloir,faute d'avoir les deux.
De fait, que la communication,et particulièrement celle qui nous intéresse, soit une difficulté majeure qu'il faudrait améliorer, je suis d'accord avec toi,cependant, si nous misons tous sur la forme et que nous avons un dialogue,magnifique, mais de sourds,car chacun comprend ce qu'il veut,parce qu'il attribue aux mots sa propre signification,nous ne sommes pas sortis de l'auberge, ou bien?
Slim


Slim, ce que je veux dire, c'est que dans un discours clairement énoncé (orthographe-grammaire-ponctuation) il est plus facile de comprendre ce que la personne veut dire.
Souvent, je suis perturbée par ta ponctuation, et je n'arrive pas à suivre le fil de tes idées, en partie pour cette raison. A mon sens, tes messages perdent de clarté pour des raisons de "forme", ce qui empêche probablement pas mal de monde de se frotter à toi sur le "fond".

Pour moi, il est là le lien le plus important...

Saule

avatar 21/01/2009 @ 22:47:50

Quand tu as un doute entre -emment et -amment, regarde l'adjectif: apparEnt --> apparAmment mais vaillant --> vaillamment...

Tu es géniale ! C'est un truc que je ne vais pas oublier. Petite note, on écrit donc bien apparEmment (je vois que toi même tu es emmêlée les pinceaux !)

Slim : après une virgule, met un espace. En effet tes textes sont trop difficiles à lire, ce qui en décourage la lecture, principalement à cause de ce problème de ponctuation.

Saint Jean-Baptiste 21/01/2009 @ 23:02:06
Slimnature, s'il te plait, quelle est ta langue maternelle ?

Palorel

avatar 21/01/2009 @ 23:10:45
Slim, je t'ai un peu chambré sur un autre fuseau, mais tu sembles faire des efforts pour rendre ton discours intelligible, ce qui est vraiment appréciable.

Mallollo

avatar 22/01/2009 @ 09:37:36

Quand tu as un doute entre -emment et -amment, regarde l'adjectif: apparEnt --> apparAmment mais vaillant --> vaillamment...

Tu es géniale ! C'est un truc que je ne vais pas oublier. Petite note, on écrit donc bien apparEmment (je vois que toi même tu es emmêlée les pinceaux !)

Slim : après une virgule, met un espace. En effet tes textes sont trop difficiles à lire, ce qui en décourage la lecture, principalement à cause de ce problème de ponctuation.


Non non, c'était pour voir si tu suivais... *fufufu...*

Slimnature
22/01/2009 @ 09:48:32

Je ne sais si dans le philosophiquement parlant de slim,il y a du bon sens ou du beau sens,j'espère la 1ere,faute de pouvoir avoir,aussi, la forme, j'en conviens,mais si les deux possibilités sont au rdv,cela serait parfait,mais comme la pefection n'existes pas...et patati et patata....nous sommes obligés de faire un compromis suisse.
Cependant, dans tous les sites philosophiques que j'ai parcouru,tous ont égaré le fond, au profit de la forme.
Je suis conscient qu'il s'agit d'un problème système scolaire,en attendant,lorsque tu assiste à des empoignades rhétoriques d'une telle classe et un orthographe presque parfait pour des broutilles,jusqu'à l'épuisement des adversaires ,sans qu'ils effleurent une seule valeur moral, si ce n'est leur gloriole,je me pose des questions.
Et dans ce cas,pour moi pas de doute,je dis,le fond doit prévaloir,faute d'avoir les deux.
De fait, que la communication,et particulièrement celle qui nous intéresse, soit une difficulté majeure qu'il faudrait améliorer, je suis d'accord avec toi,cependant, si nous misons tous sur la forme et que nous avons un dialogue,magnifique, mais de sourds,car chacun comprend ce qu'il veut,parce qu'il attribue aux mots sa propre signification,nous ne sommes pas sortis de l'auberge, ou bien?
Slim


Slim, ce que je veux dire, c'est que dans un discours clairement énoncé (orthographe-grammaire-ponctuation) il est plus facile de comprendre ce que la personne veut dire.
Souvent, je suis perturbée par ta ponctuation, et je n'arrive pas à suivre le fil de tes idées, en partie pour cette raison. A mon sens, tes messages perdent de clarté pour des raisons de "forme", ce qui empêche probablement pas mal de monde de se frotter à toi sur le "fond".

Pour moi, il est là le lien le plus important...

Personne peut dire le contraire,néanmoins,avant d'imposer une règle il faudrait soutenir la libre expression, à tout point de vue,soit parce que on est grammaticalement déficient,ce qui n'est pas une tare,car les tares et le tarés, n'existent que dans notre imagination,autant imaginer autre chose pour se libérer de cette idée fausse,soit parce que on a envie de dire les choses différemment, parce que c'est ainsi qu'on les sent et on les ressent et qu'on a envie de les dire et que c'est ainsi qu'on se sent libres et que la liberté c'est le contraire des contraintes,et les contraintes des libertés et que l'on a envie de se sentir libres et non liés à de règles trop strictes,qui empechent la liberté au propre te au figuré,orthographique ou pas,et ça à mon avis, nous devrions l'encourager pour nous et pour les autres,ceux qui ont peur de s'exprimer,peur d'être jugés pas les autres,car aucune peur mérite d'avoir peur,et que la meilleure façons de s'en défaire ,c'est de prendre des risques et dire et faire comme on le ressent,et une fois la peur disparue ,d'accord,on peut ameliorer l'orthographe.
Pour mon écriture, je sais ou ça pêche, mais tout n'est pas dans l'ortho,car il y a aussi mon style de dire les choses, et parfois vous exagérez sur la ponctuation,faute d'avoir compris ce que je vais dire.
Par ex. lorsque je veux affirmer un sens,je ponctue un mot,peut être est'il est contraire aux règles,mais c'est mon expression qui ressort.
L'expression n'est pas la communication,c'est de la communication,et dans la communication il est impossible,comme ailleurs,de faire deux choses à la fois,plaire à soi même,et plaire aux autres en même temps,et si on veut plaire aux autres ,il faudrait d'abord se plaire à soi même,autrement on risque de déplaire aux autres et à soi même,ou bien?
Comme rien n'est gratuit,"le plaire" ne l'est pas non plus,et derrière cette notion anodine à première vue, mais pas sans importance, se jouent des sentiments et des émotions qui ne nous laissent pas indifférents, car ils nous relient à l'entourage par le fond,principalement,mais aussi par la forme, importante,pour se faire comprendre et comprendre, les autres.
slim

Slimnature
22/01/2009 @ 18:49:02
Slimnature, s'il te plait, quelle est ta langue maternelle ?

Hé Saint-jean,tu n'entends comme je roule mes errrrrrres?
slim

Slimnature
22/01/2009 @ 18:59:47
Slim, je t'ai un peu chambré sur un autre fuseau, mais tu sembles faire des efforts pour rendre ton discours intelligible, ce qui est vraiment appréciable.

Dis donc,une fois,Pelorel,je suis bon,mais pas du vin ,pour être chambré,à moins que tu sois docteur,ou bien?
Dans tous les cas,si le problème de la communication résidait exclusivement au niveau de l'orthographe,il suffirait d'envoyer les juifs et le palestiniens à l'école, pour qu'ils arrêtent de s'envoyer des noisettes sur la gueule,juste pour dire..
slim

Saint Jean-Baptiste 22/01/2009 @ 19:01:01
J'avais constaté que tu ne manquais pas d'r mais je n'ai rien entendu...
(c'est pour rire, hein ! ) ;-))

Sérieusement, ça veut dire que tu es flamand ?

Slimnature
22/01/2009 @ 20:10:51
J'avais constaté que tu ne manquais pas d'r mais je n'ai rien entendu...
(c'est pour rire, hein ! ) ;-))

Sérieusement, ça veut dire que tu es flamand ?

Si j'étais flamand je vous aurais incendié depuis longtemps,d'après ce que je lis sur vos chers voisins.
Je suis suisse,mais suisse italien d'origine et je connais bien la Belgique pour y avoir vécu.
slim

Mallollo

avatar 23/01/2009 @ 21:01:44

Personne peut dire le contraire,néanmoins,avant d'imposer une règle il faudrait soutenir la libre expression, à tout point de vue,soit parce que on est grammaticalement déficient,ce qui n'est pas une tare,car les tares et le tarés, n'existent que dans notre imagination,autant imaginer autre chose pour se libérer de cette idée fausse,soit parce que on a envie de dire les choses différemment, parce que c'est ainsi qu'on les sent et on les ressent et qu'on a envie de les dire et que c'est ainsi qu'on se sent libres et que la liberté c'est le contraire des contraintes,et les contraintes des libertés et que l'on a envie de se sentir libres et non liés à de règles trop strictes,qui empechent la liberté au propre te au figuré,orthographique ou pas,et ça à mon avis, nous devrions l'encourager pour nous et pour les autres,ceux qui ont peur de s'exprimer,peur d'être jugés pas les autres,car aucune peur mérite d'avoir peur,et que la meilleure façons de s'en défaire ,c'est de prendre des risques et dire et faire comme on le ressent,et une fois la peur disparue ,d'accord,on peut ameliorer l'orthographe.
Pour mon écriture, je sais ou ça pêche, mais tout n'est pas dans l'ortho,car il y a aussi mon style de dire les choses, et parfois vous exagérez sur la ponctuation,faute d'avoir compris ce que je vais dire.
Par ex. lorsque je veux affirmer un sens,je ponctue un mot,peut être est'il est contraire aux règles,mais c'est mon expression qui ressort.
L'expression n'est pas la communication,c'est de la communication,et dans la communication il est impossible,comme ailleurs,de faire deux choses à la fois,plaire à soi même,et plaire aux autres en même temps,et si on veut plaire aux autres ,il faudrait d'abord se plaire à soi même,autrement on risque de déplaire aux autres et à soi même,ou bien?
Comme rien n'est gratuit,"le plaire" ne l'est pas non plus,et derrière cette notion anodine à première vue, mais pas sans importance, se jouent des sentiments et des émotions qui ne nous laissent pas indifférents, car ils nous relient à l'entourage par le fond,principalement,mais aussi par la forme, importante,pour se faire comprendre et comprendre, les autres.
slim


Oui, bon, à partir d'une simple discussion terre à terre sur l'orthographe, on peut filer dans l'abstraction d'une discussion philosophique au plus haut point, sur la Liberté et les CONtraintes, mais ce n'est pas trop ma "dope". Ça me fait penser aux politiques qui à la question "va-t-on mettre des dos d'ânes devant les écoles" vont répondre en pondant la moitié du programme de leur parti, sans qu'on sache finalement ce qu'il en est pour les dos d'ânes...

Quand au lien "expression/communication", tu n'as pas tort, mais ce sont 2 objectifs très différents, qui sont utilisés souvent en complémentarité, à des doses diverses en fonction de son but.
Un poème, très expressif par nature, peut très bien ne rien vouloir dire (au premier abord en tous cas, comptons sur nos chers professeurs de littérature pour y dénicher LA signification officielle) et être très beau... la forme prend le pas sur le fond et personne n'y trouvera rien à redire. Un mémoire de fin d'étude en sciences, très communicatif par nature, peut tout à fait contenir 3 fois le même mot sur une ligne, n'avoir aucune subordonnée en 200 pages (c'est d'ailleurs recommandé), etc. Tant que le message est compris, après tout...
Et puis dans tous les cas intermédiaires, c'est plus compliqué. Chacun dose selon son but et sa personnalité, et c'est tant mieux...

Et on a cette diversité aussi sur les forums de CL, où les forums généraux sont souvent davantage des débats sur le fond, alors que le versant "Vos écrits" permet de se "lâcher" un peu plus... Et ce sera un plaisir pour nous de voir de ce côté une joute verbale entre toi et La Fée, qui sévit de l'autre côté :)

XooHooX
avatar 02/10/2014 @ 00:21:10
Qu'est-ce qu'on s'en fout de l'orthographe !
L'important c'est le contenu pas le contenant... Mieux vaut balancer une idee interessante meme si l'orthographe n'est pas terrible, plutot qu'une idee mal exprimee avec un ortogrphe parfait.


Moi e suis d'accord à 2000000000000%

Au final c'est l'idee que le lecteur retient, pas la grammaire...


Justement, par mes fortes lacune en orthographe, j'ai eu l'occasion de m'apercevoir que beaucoup de gens voient les fautes avant de chercher à comprendre ce qui est écris.
Combien de gens choisissent un CD par rapport à la pochette !
Combien de gens achète un livre par rapport à la couverture !
Combien de gens acheté un plat cuisiner par rapport à l'embalage !

Antinea
avatar 02/10/2014 @ 12:44:46
Pas d'accord. Quelques fautes, passe encore, mais quand c'en est truffé, cela devient pénible pour qui ne parle par en phonétique.

Pendant mes études j'avais un un collègue avec lequel je faisais les TP qui faisait près de 3 fautes par mots (je vous assure). Je ne pouvais pas le laisser rédiger. Et sincèrement, ses textes étaient incompréhensibles ! Prémices d'une maladie grave pour lui (personne, ni lui, ne le savait). Mais pour ceux qui ne sont pas malades, un minimum de relecture pour enlever le plus gros, c'est tout de même pas la mer à boire.

Débézed

avatar 02/10/2014 @ 22:05:28
Pas d'accord. Quelques fautes, passe encore, mais quand c'en est truffé, cela devient pénible pour qui ne parle par en phonétique.

Pendant mes études j'avais un un collègue avec lequel je faisais les TP qui faisait près de 3 fautes par mots (je vous assure). Je ne pouvais pas le laisser rédiger. Et sincèrement, ses textes étaient incompréhensibles ! Prémices d'une maladie grave pour lui (personne, ni lui, ne le savait). Mais pour ceux qui ne sont pas malades, un minimum de relecture pour enlever le plus gros, c'est tout de même pas la mer à boire.


Ben oui !

Blue Boy
avatar 02/10/2014 @ 22:19:33
Pas d'accord. Quelques fautes, passe encore, mais quand c'en est truffé, cela devient pénible pour qui ne parle par en phonétique.

Pendant mes études j'avais un un collègue avec lequel je faisais les TP qui faisait près de 3 fautes par mots (je vous assure). Je ne pouvais pas le laisser rédiger. Et sincèrement, ses textes étaient incompréhensibles ! Prémices d'une maladie grave pour lui (personne, ni lui, ne le savait). Mais pour ceux qui ne sont pas malades, un minimum de relecture pour enlever le plus gros, c'est tout de même pas la mer à boire.

Ben oui !


D'autant qu'il y a des vérificateurs d'orthographe partout, y compris sur CL...
On peut toujours dire que c'est le fond qui compte, mais c'est aussi une question de respect pour le lecteur.

Début Précédente Page 3 de 3
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier