Frunny
avatar 12/09/2021 @ 19:27:25
J'aime beaucoup cette emission littéraire et son animateur François Busnel.
Cependant, assez régulièrement, je peste devant certains plateaux d'invités.
"toujours les mêmes" ... et visiblement je ne suis pas le seul .
Mercredi dernier - à la grande surprise de l'animateur lui-même - Michel Onfray a OSé !!!!!
Osé dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
"Oui, les écrivains invités sur les plateaux, ceux dont on parle dans les médias ne sont pas les nécessairement les meilleurs.
Les médias appartiennent à de riches investisseurs et il faut "respecter la ligne de pensée" .
François Busnel l'a pris pour lui et s'est senti obligé de se justifier.
Et vous le savez comme moi, quand on se justifie, c'est qu'on ne se sent pas vraiment à l'aise.
Busnel rétorque donc "je suis libre d'inviter qui je veux "
Réponse d'Onfray : " un animateur se remplace.... "

MERCI Mr ONFRAY pour ce moment de télévision et de franchise .

Myrco

avatar 12/09/2021 @ 19:38:46
Je ne regarde pas l'émission justement en raison de ce que dénonce Onfray , aussi je ne peux qu'adhérer à ta réaction;-)

Blue Cat

avatar 12/09/2021 @ 19:46:07
Perso j'ai du mal avec François Busnel. Son admiration semble peu sélective. Je l'ai déjà vu s'extasier devant des livres franchement médiocres. Fabrice Luchini lui en avait d'ailleurs fait le reproche sur son plateau.

Shelton
avatar 12/09/2021 @ 19:51:34
Animant une émission BD à la radio depuis des longues années, cette évènement me pose question.

1) Difficile d'inviter les "meilleurs" auteurs pour deux raisons : un, je ne sais pas qui est "meilleur" et deux, celui que je crois meilleur n'est pas toujours prêt à venir. Il est vrai que pour une émission TV, les auteurs sont parfois moins frileux...

2) Qui peut m'influencer dans les invitations ? Dans tous les cas, le réalisateur n'aime pas être influencé. Néanmoins, il peut l'être, parfois même à son corps défendant :

- par un souvenir d'enfance, un souvenir de lecture, une discussion familiale... C'est le côté subjectif et on y peut rien du tout !

- par le média lui-même, ça m'est arrivé plusieurs fois. Tiens, il faut interroger un tel car la mairie l'invite pour le prochain salon... Intérêt politique, économique, financier de la radio ou coup de cœur du directeur d'antenne... Généralement, j'accepte cela quelques fois mais pas trop...

- par l'attaché de presse, par l'éditeur, par un ami auteur... Je tente souvent d'éviter cela mais parfois, on peut aussi s'en servir pour obtenir un auteur très connu... Ok, je t'invite untel mais en échange tu me donne tel auteur japonais qui vient en France le mois prochain... En trente-trois ans, cela m'est arrivé cinq ou six fois... et je ne regrette rien !

- on est parfois influencé par un autre média et on tombe dans une sorte de mode... Tout le monde invite untel, je dois le faire... Cela m'est arrivé quelques fois et parfois on ne regrette rien, parfois on oublie vite cette émission...

3) Il y a aussi des "mauvais" clients. Je m'explique, certains auteurs sont excellents mais impossibles à bien interviewer... Quand on s'est fait piéger une fois on a du mal à réinviter alors que le livre est bien...

Je me souviens d'une interview de deux auteurs qui fut catastrophique et jamais diffusée. Ils ne répondaient que oui, non, peut-être, je ne sais pas... Pourtant ils étaient d'excellents auteurs de BD... Pendant quelques années, tout en appréciant leur travail, je ne les ai pas invités... On me l'a beaucoup reproché puis ils sont revenus et ils avaient bien progressé...

A l'inverse, certains auteurs sont des bêtes de plateau, d'émission, de débat... mais ne sont pas de grands auteurs...

Voilà, un témoignage rapide quine répond pas à toutes les questions mais qui peut aider à comprendre la problématique !

Patman
avatar 13/09/2021 @ 16:38:31
J'ai eu la chance il y a quelques années de "participer" à l'émission dans le public mais en "VIP", donc avec visite privée du studio et de la régie avant l'émission puis réception en loge avec Busnel et les invités et même une séance photo avec Busnel sur le plateau après. J'ai donc pu découvrir les coulisses de l'émission qui en plus ce jour là était enregistrée dans les conditions du direct mais pas en direct en raison d'un grève d'une partie du personnel de France TV ... On a donc pu profiter plus longtemps. Le nombre d'attachés de presse présents à la petite réception d'après émission était impressionnant et chacun était là pour placer son poulain pour une émission à venir... Il est clair que si vous êtes édité dans une "petite" maison d'édition, vos chance d'être invité sont minimes !

Dans ma modeste expérience d'animateur de débat littéraire ( Si! Si! C'est vrai, les plus anciens s'en souviennent !) j'avoue qu'il m'est arrivé d'inviter parfois des gens parce que je les appréciais plus que d'autres, mes chouchous en somme, et que j'en ai parfois "évité" d'autres qui pouvaient être de très bons auteurs mais que je n'appréciais guère humainement parlant. Certains m'ont été imposé, et pour d'autres, ça a été de belles rencontres inattendues.

Béatrice
avatar 14/09/2021 @ 19:42:06


Dans ma modeste expérience d'animateur de débat littéraire ( Si! Si! C'est vrai, les plus anciens s'en souviennent !) j'avoue qu'il m'est arrivé d'inviter parfois des gens parce que je les appréciais plus que d'autres, mes chouchous en somme, et que j'en ai parfois "évité" d'autres qui pouvaient être de très bons auteurs mais que je n'appréciais guère humainement parlant. Certains m'ont été imposé, et pour d'autres, ça a été de belles rencontres inattendues.


Merci Patman pour le témoignage :-)

Sinon ... je préfère suivre un site comme CL pour trouver des idées de lecture au lieu de regarder Busnel à la télé

Darius

avatar 16/09/2021 @ 19:05:30
comme je participe de temps en temps à des ateliers d'écriture animés par des écrivains, j'ai quand même entendu que pour être invité, pas spécaliement à la grande librairie, mais à certaines émissions littéraires, il fallait avoir un certain look, donc le talent n'est pas le premier critère...

Patman
avatar 17/09/2021 @ 11:35:45
comme je participe de temps en temps à des ateliers d'écriture animés par des écrivains, j'ai quand même entendu que pour être invité, pas spécaliement à la grande librairie, mais à certaines émissions littéraires, il fallait avoir un certain look, donc le talent n'est pas le premier critère...


En effet, depuis quelques années, le look est devenu un critère pour passer à la télé, même dans une émission littéraire. Le talent littéraire n'est plus le seul critère. Il suffit de voir certaines affiches de promo pour des bouquins dans le métro parisien, en très très grand la photo souvent glamour de l'auteur (surtout si c'est une femme, plutôt jeune de surcroît) et en petit à côté la couverture du livre...

Shelton
avatar 17/09/2021 @ 11:45:55
D'accord avec toi Patman. Pour la télé c'est catastrophique l'importance du look !

Débézed

avatar 17/09/2021 @ 12:14:17
comme je participe de temps en temps à des ateliers d'écriture animés par des écrivains, j'ai quand même entendu que pour être invité, pas spécaliement à la grande librairie, mais à certaines émissions littéraires, il fallait avoir un certain look, donc le talent n'est pas le premier critère...



En effet, depuis quelques années, le look est devenu un critère pour passer à la télé, même dans une émission littéraire. Le talent littéraire n'est plus le seul critère. Il suffit de voir certaines affiches de promo pour des bouquins dans le métro parisien, en très très grand la photo souvent glamour de l'auteur (surtout si c'est une femme, plutôt jeune de surcroît) et en petit à côté la couverture du livre...


C'est évident, il y a les bons et les mauvais clients, ceux qui pensent juste et ceux qui ne pensent pas assez juste, ceux qui présentent bien, ceux qui parlent bien, ceux qui ont de la répartie mais pas trop, ... tout un travail de casting bien peu littéraire.

Même dans la "petite" édition, il y a aussi des critères de sélection pour être édité qui ne sont pas que littéraires, je commence à bien les connaître depuis que je fréquente certains éditeurs et quelques attaché(e)s de presse.

Je pouvais être invité à la réception de Colum Mc Cann à Lyon avec déjeuner à la Préfecture mais je ne me serais pas senti très à l'aise et j'avais une occupation familiale plus importante.

Vince92

avatar 17/09/2021 @ 13:15:02
Comment faut-il le dire? Eteignez vos télés!

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier