Minoritaire

avatar 02/05/2021 @ 21:15:03
Comme des milliers de ses correspondants à travers le monde, Admira entra sa série de codes et enfonça la touche Enter. Avant d’éteindre l’ordinateur, elle modifia son URL et détruisit tous les dossiers sauf un ; ils étaient désormais intraçables. La dernière phase du Jeu était lancée.

« Tu crois qu’il comprendra ? » fit Bosko par dessus son épaule.
Admira eut une moue dubitative « Je crois surtout que s’ils s’en rendent compte, ses chefs ne lui pardonneront pas de n’avoir pas vu ce que nous faisions sous son nez. Allons, partons ! »

Lorsque Gwenn pénétra dans la maison, elle était vide et soigneusement rangée comme pour un départ en vacances. Le cadavre de Srdja avait disparu et nulle trace de sang n’était visible. Il alluma l’ordi. Une fenêtre s’ouvrit ; « Enter your code ». Machinalement, il introduisit celui qu’Admira lui avait attribué, mais l’écran ne bougea pas. Il en essaya d’autres tout aussi inefficaces et même le n° de code de sa mission. Et là… les mots se mirent à défiler devant ses yeux.

   « Gwenn,

   Si tu réussis à lire ce message, tu auras compris que nous n’avons jamais été dupes. À la base du projet, il y eut d’abord une gigantesque entreprise d’espionnage et de collecte de renseignements. Ainsi, nous avons su avant toi que tes chefs t’avaient choisi pour cette mission et que nous nous reverrions.

   Nous espérions seulement retrouver l’homme qui avait su braver les interdits et la hiérarchie pour sauver deux jeunes amoureux. Mais tu en as décidé autrement, malgré le mensonge ignoble de tes supérieurs au sujet d’Anna.
En vous mettant en présence l’un de l’autre, nous t’avons donné ta chance, mais tu n’as pas voulu la saisir.

   Nous partons nous mettre en sécurité. Anna s'en est allée de son côté. Tu ne devrais pas tarder à avoir de nos nouvelles, bien qu’indirectement.

   Adieu,

   Bosko, Admira »

   « P.S. Tu ferais bien de t’occuper de Soizic ; ce crétin galonné de Zarokzy peut être dangereux.

   A. »


Soudain, l’écran se brouilla sous les yeux de Gwenn, avant de s’éteindre complètement. Tous ses efforts pour rallumer l’ordi furent vains.

Quelques heures après qu’Admira et d’autres eurent appuyé sur la touche « Enter » :

L’alphabet cyrillique ne disait rien au Milanais Mario Pisco qui s’imagina être victime d’une tentative de phishing ; il s’empressa de jeter le courrier suspect dans la corbeille ; de même que la native de Canberra, Isabelle Duncan. À Erembodegem, Jan Hertog espéra une approche sexuelle, mais les quelques mots qu’il mit à traduire sur son logiciel n’indiquaient rien de tel, aussi retourna-t-il à son jeu d’arcades.

À la rédaction du « Jour » d’Abidjan, Seidou Kodjo tenait la permanence. Il avait fait des études à Moscou, aussi le russe lui était-il familier. Il lut deux fois le mail qui n’était certes pas destiné à son journal. Son moteur de recherche lui apprit que le signataire était le directeur du FSB. Perplexe, Seidou envoya une copie à quelques confrères africains et européens. De proche en proche, elle arriva dans la boite d’Hervé le Guerec, du « Télégramme », qui était justement en train de se débattre avec un document prétendument confidentiel émanant du Foreign Office. Quelques coups de téléphone lui apprirent que des adresses de messagerie électronique -officielles autant que souterraines- avaient été hackées, du Vatican à la CIA, de Jef Bezos à Xi Jinping en passant par la Mafia et le Berlaymont…

De son côté, Vincent Derumier recevait un texto très coquin, commençant par "Ma toute belle" et signé "Manu". Il appela le numéro pour voir. Il n'osa pas reconnaitre la voix qui lui répondait.

Darius

avatar 03/05/2021 @ 11:49:12
Minoritaire tu es un génie du polar.. où as tu été chercher toutes ces idées ? Et tous ces nouveaux personnages qui soudain apparaissent .. avec toute cette panoplie on est reparti pour un 3 eme tour, enfin moi je suis partante ...
Bon courage au suivant mais je vois qu’il aura le choix de se pencher sur tel ou tel nouveau personnage .. Tistou qui prend des notes va en perdre son latin ...
Moi ça me plait en tout cas
Bravo

Magicite
avatar 05/05/2021 @ 01:11:13
Astucieux comme toujours. Je doit être chamboulé en ce moment...derrière mon masque que j'arbore comme une midinette son string(et pour cause je peut cacher la moitié de mon visage et oublier que je suis pas rasé, d'ailleurs mes rasoirs sont plus confinés que moi) parce que à ma première lecture je n'avait pas l'intégralité des pièces de puzzle que tu nous donne assemblées.

Sans qu'il soit nommé je pense à Edward Snowden(militaire ayant rejoint CIA et NSA) puis aux affaires de wiki leaks, ces notes de diplomates hilarantes allant jusqu'à qualifier Sarkozy de "susceptible et autoritaire" sans parler du reste.
Ces lanceurs d'alertes et les informations qu'ils dévoilent ayant fait leur temps médiatiques et relégués au second plan derrière les crises économiques et les publicités de chaussures et sets de maquillages. Un éclat de rire mondial en effet la vision allant de l'absurde au mépris des fonctionnaires américains à l'étranger. Hilarant ou navrant mais fi du cynisme rions de la diplomatie américaine qui se rie du monde et de ses éminences locales.
Oui l'éclat de rire mondial n'est pas loin mais n'anticipons pas le chat pitre suivant.
Puis autre nom plus qu'évoqué, Zarokzy mon personnage ajouté pour rapprocher du Kosovo(mais bon ma géographie est presque pire que mes notions d'histoire et se borne à savoir me repérer dans les lieux que j'ai visités).
Quel bonheur de le voir réapparaître: je pensait au notoire dictateur Zorglub et l'image d'un français(voyou des banlieues condamné et pire encore président un temps) d'origine hongroise(c'est dire si ma géographie s'égare mais je connais les gares de celles du Nord à celle d'Aix en passant par Saint Charles et plus à l'ouest que moi Londres-Waterloo pour avoir dormit dans toutes et bien d'autres encore sans compter les arrêts au ports) ce personnage dont je ne savait pas trop que faire sinon qu'il ferait un bon joueur du grand jeu, ou un piètre ce qui revient au même dans mon petit jeu où je ne dévoile "Je" qu'avec "eux" ces personnages de nos jeux de tissages de mots, gravés à l'encre chrome et iridium de nos plumes numériques.

Abidjan, Seidou Kodjo... c'est ce patronyme qui m'a perdu tellement il me rappelle le Seiko Dojo(ne cherchez pas). En cherchant j'ai même trouvé un togolais sur une face du livre(facebook en anglais) ayant ce patronyme.
Si je m'égarais je m'éparpille courant les filles alors suffit d'une seule pourvue qu'elle courre moins prompte que moi qui ne vais pas très vite surtout par mauvais temps.

"De son côté, Vincent Derumier recevait un texto très coquin, commençant par "Ma toute belle" et signé "Manu". Il appela le numéro pour voir. Il n'osa pas reconnaitre la voix qui lui répondait."

Ceci me laisse pantois, sans voix comme un message textuel. Manu qui rigolait faisait ce genre de chose, jeunette délurée avec qui je fumais belge dans la rue droite(celle qui est toute tordue) du Vieux-Nice guitare et harmonica(sans oublier la guimbarde) mais qui me dit sans mots des choses si sages après mes regards insistants d'incompréhensions que je peut encore m'en rappeler après la fête passée, et quelle fête dans la nature orgie de musiques et de vins et danses sauvages parmi les demoiselles attirées par mon insouciance non feinte et repoussées par ma timidité maladive.
Mais ce n'est point de Manu qui de la moitié de mon âge était tellement que moi plus sage sur certains usages sociaux mais de Bosko et d'Admira, admirables autant qu'Anna disparue qu'il est question mes amiraux et à mirettes.
Merci pour tous ces noms qui m'ont plongé dans la mélancolie de souvenirs, ou est ce ma soudaine sobriété ou bien mes humeurs volatiles?
Ah la folie informatique déchainée, entropie industrieuse et hasards de ce soir qui me font commenter ici ton texte si ce n'est avec lyrisme avec emphase
c'est peut-être ça qui m'a trompé à la première lecture car si le cordonnier est le moins prodigue à son fils l'informaticien à tendance à chercher les racines et rouages des dossiers et fichiers avant parfois de voir ce qui y est marquée que ce soit d'Erembodegen à Milan dont je ne connais pas la gare car n'étant passé que par l'autoroute à Milan et n'y étant pas resté mille ans non plus. Et cette frontière fermée, impossible à contourner qui m'empêche même d'aller de Menton à Vintimille à pied ou en train mon train-train à de quoi m'embêter, j'y connais à bas prix tabacherria et vin Bordeaux de Venezia(véridique comme un peu tout ce qui est marqué ici bien qu'un peu adaptée pour mes facéties nocturnes lupines).

Et tout ce tient dans cette suite 13(mon ombre fétiche) avec les précédents numéros.
Srdja problème réglé? Nettoyé à sec? Était il vraiment Abou Hamza ...ah oui ou non?

Suite dans le prochain épisode. Lu mais pas relu alors je me tairait pour l'instant de peur d'être relou.

Minoritaire

avatar 05/05/2021 @ 18:49:50
Sans qu'il soit nommé je pense à Edward Snowden(militaire ayant rejoint CIA et NSA) puis aux affaires de wiki leaks,
Tiens? oui. Mais c'est à l'insu de mon plein gré. Pas un seul instant cette affaire ne m'a effleuré, en tout cas, pas consciemment. Et puis Snowden est un "petit joueur", qui ne dévoile les secrets que des Américains. Bosko, Admira et leur collectif sont autrement plus ambitieux.
, Seidou Kodjo... c'est ce patronyme qui m'a perdu
Comme toujours dans ce genre de travail, j'essaie de trouver des noms qui collent à la réalité. C'est en me documentant sur la Cote d'Ivoire que j'ai trouvé ce nom, auquel j'ai affublé un prénom pris par ailleurs.

A part ça, je suis bien content d'avoir ravivé chez toi des souvenirs apparemment pas désagréables.
tous ces nouveaux personnages qui soudain apparaissent .. avec toute cette panoplie on est reparti pour un 3 eme tour,
Merci pour les compliments, Darius. Ceci dit, je ne crois pas qu'aucun de ces personnages soit promis à une longue carrière. Ils ne sont pour moi que des "pièces à conviction". Ce qui importe, c'est ce dont ils sont des témoins parmi (beaucoup) d'autres.
Mais comme je l'ai déjà dit : "Chacun fait-fait-fait c'qui lui plait-plait-plait"

Nathafi
avatar 06/05/2021 @ 08:48:28

Ah j'aime beaucoup cette orientation, le Grand Jeu se dévoile et il est temps, parce que les épisodes passent et on n'en sait pas grand chose.
Un tremplin bienvenu !
Merci Mino !

Tistou 06/05/2021 @ 11:42:47
Minoritaire tu es un génie du polar.. où as tu été chercher toutes ces idées ? Et tous ces nouveaux personnages qui soudain apparaissent .. avec toute cette panoplie on est reparti pour un 3 eme tour, enfin moi je suis partante ...
Bon courage au suivant mais je vois qu’il aura le choix de se pencher sur tel ou tel nouveau personnage .. Tistou qui prend des notes va en perdre son latin ...
Moi ça me plait en tout cas
Bravo

Il est vrai que mon latin était déjà passablement en perdition ...

Tistou 06/05/2021 @ 11:56:33
Ca me fait penser à une toupie qu'utilisent mes petits-enfants ici. On la lance, ça tourne, tourne et lorsqu'elle se met à faiblir, d'un frottement entre deux doigts on la relance. C'est ce qu'a fait Minoritaire ; il a relancé la toupie. Qui tourne, tourne ...
Alors :
- On rentre davantage dans ce Grand Jeu (de dupes ?), puisqu'Admira et Bosko, qu'on pensait simples correspondants des services de renseignements français pourraient bien être agents doubles, ou simplement du coeur. Agents du coeur ? Toujours est-il que ce Grand Jeu qui sent furieusement le lancement d'alertes a été relancé. Manifestement par Admira et Bosko.
- Gwenn retrouve, après une sortie puisqu'on a bien compris dans l'épisode précédent qu'il avait revu Admira et Bosko, une maison rangée, vidée, et un message où ils avouent leur statut d'espions (un secret de polichinelle) et où ils laissent entendre qu'Anna ne serait pas morte mais que Gwenn aurait été désinformé par sa hiérarchie ?
- Où l'on reparle aussi de Zarokzy, dangereux pour Soizic ...
- Enfin, moultes correspondants reçoivent des mails manifestement envoyés dans le cadre du Grand Jeu, notamment un journaliste breton, Hervé Le Guerec.
- Cerise sur un gâteau copieux, un Vincent Derumier reçoit un texto. il appelle, n'ose pas reconnaître la voix ... Là, pour le coup, c'est un chemin de traverse aux allures d'autoroute. Comme un canard sans tête qui vient traverser une scène d'amour au cinéma ...

Pieronnelle

avatar 07/05/2021 @ 13:00:03
Super bien élaboré , un vrai spécialiste de l'espionnage....j'aime beaucoup l'idée du mensonge au sujet d'Anna une vraie trouvaille ainsi que le rôle des deux amis et surtout plausible !
Mon problème avec les histoires d'espionnage c'est qu'en général je n'y comprends rien :-) et là toi tu t'y déplace avec habileté...c'est pourquoi je vous lirai avec plaisir mais sans pouvoir apporter ma pierre car pour le coup ça risquerai d'être invraisemblable :-)
Bravo ! En tout cas

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier