Minoritaire

avatar 06/04/2020 @ 18:50:38
L’aube allait pointer. Ils étaient deux. L’un sirotant une épaisse bière belge tout en jouant avec son smartphone, l’autre tapotant nerveusement le clavier de l’ordinateur. Ce fut lui qui rompit le silence.
« – Ça va être le moment.
– Comment pouvez-vous en être sûr ?
– Tous les paramètres s’accordent. Regardez cette courbe : elle arrive à son extremum. Et celle-là, en bleu. Et je vous épargne l’effet Doppler qui atteint son paroxysme. Pour la première fois depuis le début de l’opération, toutes ces données vont coïncider en ce point 't'. Si on le dépasse, tout tombe à l’eau, et ils sauront ; si c'est trop tôt, même de peu, l’effet escompté sera infiniment moindre. Dans les deux cas, nos commanditaires ne nous le pardonneront pas. Et je ne donnerai pas cher de votre peau. Et encore moins de celle de votre sous-fifre. Allez-y maintenant. 
»
Le fond de Westmael fut vidé d’un trait et le smartphone retrouva sa fonction de téléphone.

***
Dans le petit grenier qui lui tenait lieu de bureau, Jean-René avait carburé toute la nuit, écoutant, réécoutant en boucle le staccato des pics-verts. Se focalisant parfois sur cette note aiguë qu’il avait cru discerner, parfois, se laissant envelopper par l’ensemble du « chant ».
Le village s’éveillait, José sortait sa terrasse, la boulangerie sentait bon, qui accueillait ses premiers clients, un tracteur passait, des aboiements... Et c’est là, dans ce léger tumulte de l’aurore que la révélation se fit à lui. Comment avait-il pu être aveugle à ce point ? Comment avaient-ils tous pu l’être ?
Prestement, il rembobina ses bandes. 7 heures, ça ne saurait tarder, maintenant. Il griffonna sur son tableau de conférence quelques rapides croquis. Il fallait mettre tout le monde au courant le plus rapidement possible, sinon...

***
Baptiste avait soigneusement dissimulé les notes qu’il prenait chaque matin au réveil depuis le début des événements. Et même avant, car il n’était pas plus aveugle que sourd. Il ne se faisait guère d’illusion sur sa cachette : si on voulait trouver, on trouverait. Quant à lui… Mais peut-être quelques instants perdus en de vaines fouilles feraient-elles pencher la balance du bon côté ?
Le café expédié, il sortit faire son tour, toujours le même, qui s’arrêtait au gros chêne tricentenaire, où il y allait de sa miction. « J’ai bien vécu », pensa-t-il. À 7 heures 33, la lourde branche se détacha du tronc. Baptiste n’eut que le temps de lever les yeux ; elle lui fracassa le crâne sans rémission.

***
De son côté, Jean-René avait commencé son tour. Fébrilement, il cognait aux portes, sonnait quand il y avait une sonnette. Il ne pourrait faire que le cœur du village, tant pis pour les habitants plus excentrés. Il ne s’arrêtait que pour délivrer le même message : Rendez-vous immédiatement sous le kiosque ! Aucune explication. Tout au plus ajoutait-il, déjà chez le voisin : « Allez-y, je vous rejoins. Et prévenez tous ceux que vous voyez ! »
Le ton, plus que l’argument semblait convaincre, car les moins réveillés semblaient gagnés par l’urgence, au point de rejoindre le kiosque en peignoir.

« Mes amis, commença Jean-René, je vous ai réunis pour vous faire partager ma découverte. » Il avait auparavant installé son tableau et son enregistreur. Son cœur de professeur en était tout rajeuni. C’était son heure de gloire : grâce à lui, les secrets de l’hypoténuse avaient été révélés à des générations d’adolescents ; il allait aujourd’hui dévoiler le mystère des pics-verts. C’est au moment où il prenait sa baguette –à 7 heures 52 précises, nota le gendarme Jérôme– que résonnèrent les deux notes du premier « coucou ! » Partition aussitôt reprise et répétée par au moins une dizaine de choristes avec la précision d’un métronome diabolique.
Tout le monde en resta interdit, et Jean-René s’effondra, terrassé par l’infarctus.

Radetsky
avatar 06/04/2020 @ 21:03:51
M.... alors ! Deux témoins de premier ordre liquidés ! Mais comme je ne crois pas aux coïncidences, ça promet de saigner sur la fin. Que fait la police (gendarmerie) ? Quant à cette histoire d'effet Doppler, ça renvoie aux phénomènes ondulatoires, sons ou radiations électro-magnétiques ; pour les tambourinages, ça s'applique, pour le reste (mais quel reste ?) on peut discuter champs, interactions, rayons gamma ou X... Maintenant, si on est dans la pure science-fiction, on peut voir apparaître des trucs invraisemblables.
Allô Maigret ?

Darius

avatar 06/04/2020 @ 21:22:52
"À 7 heures 33, la lourde branche se détacha du tronc. Baptiste n’eut que le temps de lever les yeux ; elle lui fracassa le crâne sans rémission."

"Tout le monde en resta interdit, et Jean-René s’effondra, terrassé par l’infarctus."

j'ignore si c'est mon verre de sauvignon (enfin mes quelques verres..) de ce soir qui m'ont fait autant rire.. mais je suis tordue.. c'est trop drôle ces deux morts rocambolesques..

Autant je ne supporte pas qu'on torture des animaux, autant je peux rire aux éclats lorsque des humains s'effondrent... Merci Minoritaire, ma nuit sera bonne...

Indépendamment de cette hilarité que tu m'as apportée, j'ai adoré ton texte avec les effets Doppler sur les pics verts par un spécialiste de l'hypoténuse... arrosé d'une Westmael.. encore BRAVO.. j'en hoquette encore..:-) :-) :-)

Garance62
avatar 07/04/2020 @ 10:14:09
Minoritaire, tu fais des heureux !! J'en fais partie ! Grand merci pour cette franche tranche de suspense et de rire franc dès potron minet (un potron minet de confinement donc un peu tardif, je te l'accorde mais sans Westmael, faut point tenter le diable non plus).
J'ai donc adoré ton épisode !
.... "Si on voulait trouver on trouverait..." bon courage au suivant !! :)
C'est une jolie peau de banane tout de même :) :) :)

Lobe
avatar 07/04/2020 @ 10:25:42
Oh oui que de péripéties, je suis terrassée que Jean-René et sa solution soient mis ko par le concert de coucous, mais c’est fichtrement bien trouvé. Quelle narration! Quelle marrade!

Tistou 07/04/2020 @ 10:36:17
Et tout le monde continue de dégainer son épisode plus vite que Lucky Luke, Minoritaire comme les autres. Mais vous êtes dopés à quoi les gars ?
Un sacré bond en avant dans cet épisode, un peu comme une voiture dont on relâcherait d'un coup l'embrayage et qui fait un bond avant de caler. Oui mais caler, ici non. Ca débaroule de partout !
Ils étaient deux ! Oui, quels deux ? En tous cas des instigateurs, des conspirateurs. Manifestement la conspiration pics-verts (qui va se muer à la toute fin en une mortelle conspiration coucous !) ... Et donc l'un des 2 instigateurs a un sous-fifre (probablement Maximilien ?).
Jean-René vient de tout comprendre (il a de la chance). Il va nous expliquer, à nous et à tout le village réuni, couette. Mais bingo, infarctus (on ne remercie pas les coucous !).
Baptiste a mis des papiers à l'abri mais il est victime d'une miction assassine. Fichtre !
On avait déjà vu passer le gendarme Jérôme ? Je ne crois pas ?
Il s'en passe des choses dans ce fin fond de l'Ariège. Il est temps de se poser la question si l'on atterrit avec les 3 derniers épisodes : Cyclo, Lobe et Tistou ou si l'on fait "tourner". Je vais poser officiellement la question dans le fil dédié.
En tout cas Minoritaire, merci de ta participation des plus ... drues !

Radetsky
avatar 07/04/2020 @ 10:54:38
Chez Mino, c'est l'art de clarifier la situation en la rendant plus complexe ; suprême astuce ! Et bravo pour ton talent !!

Minoritaire

avatar 07/04/2020 @ 11:01:35
Bonjour Ludmilla,
Pourrais-tu, s'il te plait, remplacer cette dernière phrase :

"...que résonna le premier « coucou », aussitôt repris en chœur par au moins une dizaine d’autres avec la précision d’un métronome diabolique."

Par celle-ci, qui me semble plus claire et plus heureuse :

"...que résonnèrent les deux notes du premier « coucou ! » Partition aussitôt reprise et répétée par au moins une dizaine de choristes avec la précision d’un métronome diabolique. "

Merci

M

Ludmilla
avatar 07/04/2020 @ 11:08:40
Bonjour Ludmilla,
Pourrais-tu, s'il te plait, remplacer cette dernière phrase :

"...que résonna le premier « coucou », aussitôt repris en chœur par au moins une dizaine d’autres avec la précision d’un métronome diabolique."

Par celle-ci, qui me semble plus claire et plus heureuse :

"...que résonnèrent les deux notes du premier « coucou ! » Partition aussitôt reprise et répétée par au moins une dizaine de choristes avec la précision d’un métronome diabolique. "

Merci

M
Bonjour Minoritaire
Voilà qui est fait!

Minoritaire

avatar 07/04/2020 @ 11:09:31
Comme beaucoup de participants, je crois, je m'inquiète peu des réponses aux questions que soulève mon épisode. Que les suivants se débrouillent ! :-D Mais je peux répondre à celle-ci :
On avait déjà vu passer le gendarme Jérôme ? Je ne crois pas ?
Jérôme est un clin d'œil à Magicité qui avait introduit des éléments "champignaciens" dans son épisode. Plus précisément, ce gendarme apparait nettement dans les épisodes "Z comme Zorglub" et "L'ombre du Z". (Ne perdons jamais une occasion de nous cultiver !)

Evaetjean
avatar 07/04/2020 @ 11:40:23
AAAAAHHH nonnnn il avait découvert quoi Jean-René !!!???? La claque à la fin flûte alors mais un gros bravo. Bon tu nous en élimines 2 d'un coup (me semble pas bien naturel tout ça...), l'étau se resserre fortement sur ce village tout en ayant une multitude de pistes à suivre. Allez j'avoue petit pincement au cœur d'avoir perdu notre Jean-René, RIP...

Merci Minoritaire

Cyclo
avatar 07/04/2020 @ 16:53:55
C'est assez terrifiant et j'ai eu du mal à prendre la suite ! Je dois pas lire assez de thrillers plus ou moins fantastiques et campagnards...
Je ne sais pas ce qu'avait découvert Jean-René, mais je soupçonne que Maximilien a son idée sur la question !

Marvic

avatar 07/04/2020 @ 18:25:53
Moi qui ne voulais pas créer de nouveaux personnages et toi qui en supprimes deux !
L'art du suspense... que vont avoir à gérer les suivants, car plus les épisodes se suivent, plus la tension monte !
Très réussi et très drôle !

Débézed

avatar 08/04/2020 @ 11:31:36
Je rattrape mon retard.

Mino fait le ménage, ça avance mais ça laisse encore beaucoup de possibilités.

Belle prestation car la somme d'informations à gérer devient de plus en plus copieuse.

Magicite
avatar 08/04/2020 @ 17:34:41
Quel vitesse, quel épisode mené tambour battant....en effet je n'aimerais pas être derrière cette partie.
Des mystères en passe d'être révélés par Jean-René; une branche fatale...sous prétexte de faire des révélations on n'en est pas plus avancé!
L'effet Doppler? Hahaha je me marre, ces oiseaux feraient-ils la course sur le tronc en plus de jouer du bec musical...

Nathafi
avatar 09/04/2020 @ 09:40:52

Une pirouette à la Minoritaire... Quoi de plus normal !!!
Tu ne fais pas dans la dentelle, deux qui gênaient et hop ! Du balai !
C'est rusé...


Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier