Nathafi
avatar 29/03/2020 @ 17:23:33
Germaine s’affairait, encore deux quiches qui cuisaient, et une amandine aux kiwis qui attendait sur la plaque en vitrocéramique au-dessus du four. Elle ne comprenait rien à ce qui se tramait, quand même, cette histoire de pic-verts, c’était un monde…
Elle pestait de devoir se taper toutes les tartes, Aline en faisait sa part, mais elle en voulait à Audrey, la Bimbo, qui faisait tourner les têtes avec sa jupette, il aurait mieux valu qu’elle lui donne un coup de main ! Professeur de yoga ! Tu parles !!!

Ce dont elle était sûre, c’est que quelqu’un était derrière tout ça. Ce n’était pas naturel, cette histoire, ces oiseaux plutôt solitaires n’avaient aucune raison de se réunir comme ça, de leur casser les oreilles tous les jours, 43 mn de cauchemar. Elle pensait parfois au film « Les oiseaux », et avait décidé à présent de fermer ses volets, par maigre précaution, des fois que…

Elle écoutait pourtant les hypothèses de chacun. Il faut dire qu’elle devait se répéter plusieurs fois les phrases avant de les comprendre, non pas qu’elle soit plus bête qu’une autre, mais certainement moins vive ! Elle faisait des efforts, et s’accrochait aux arguments de ses voisins. Et puis, ils se croyaient tous bien malins, mais qui connaissait la vérité, au fond ?

Et ce Maximilien… On ne savait pas d’où il venait, après tout, ou alors du nord, sûrement, avec ses « hein » à presque chaque fin de phrase ! et qu’est-ce qu’il était venu faire au village ? Prendre du bon temps ? Débarqué un jour de grand soleil, avec sa guitare et son gros sac à dos, il avait logé un temps au presbytère, se prétextant randonneur. Puis, se plaisant ici, d’après ses dires, il avait cherché une petite maison à louer. On ne savait pas bien de quoi il vivait, mais les loyers étaient toujours réglés en temps et en heure. Germaine était bien placée pour le savoir, elle avait hérité d’une grand-tante de la petite maison qu’il occupait, et Fernand avait relevé ses manches pour en faire une location tout à fait confortable. On avait vu arriver plusieurs fois des camions pour déposer chez leur voisin des meubles et des cartons. Petit à petit, Maximilien s’était aménagé un logement assez sympathique. Mais de quoi vivait-il ?
Jamais on ne le voyait sortir de chez lui pour aller travailler le matin. Parfois, quand Germaine souffrait d’insomnie, elle regardait par la petite fenêtre des toilettes ce qui se tramait chez son jeune locataire. A deux ou trois heures du matin, elle voyait encore des filets de lumière filtrer à travers les volets. Mais qu’est-ce qu’il foutait ?

Et les paroles qu’il lui avait lancées en la croisant ? Bizarre non ? «Il ne faudrait pas que l’on se donne en spectacle, il y a toujours le risque d’attirer l’extérieur qui peut trop fouiner et s’approcher du secret du village ».
Ce n’était pas net, tout ça, elle surveillerait encore plus ses agissements, sait-on jamais.… Il pourrait être agent secret, espion, témoin protégé, ou flic !
Secouant la tête, elle se chagrinait de voir comment les séries télévisées pouvaient lui retourner l’esprit. Mais après tout, ça lui servirait, pour mener son enquête.

Le four sonnant, elle sortit les quiches du four. Ce serait parfait pour ce soir, les esprits s’échauffant, elle se doutait que les épouvantails ne seraient pas encore terminés.

Reprenant le chemin de l’école, elle entendit les voix des autres, un nouveau débat était lancé apparemment, il faudrait encore qu’elle se triture les neurones pour comprendre quelque chose !
Elle pressa le pas.

Radetsky
avatar 29/03/2020 @ 17:31:29
Ah, ah ! on soulève un coin du tapis, on traque le Deus ex machina travesti en pic-vert multiple...Bien, Nathafi ! Grâce à toi on n'aura peut-être pas besoin d'aller chercher le curé du Castellar-des Peyres ;-))

Magicite
avatar 29/03/2020 @ 17:42:59
Ni Baptiste l'ermite ayant fait la guerre Radetsky.

Wouah Nathafi quelle promptitude, quelle réactivité(j'ai confondu d'ailleurs je croyait que c'était Evaetjean à la suite).
J'ai l'impression que tu a pris mon idée de nouveau mystère(le secret du village) à rebrousse poil et ce n'est pas plus mal.
Aussi "Germaine mène l'enquête" ça a de la gueule, super d'en savoir plus sur tout ce beau monde. Belle esquive de sujets à clore aussi avec cette soirée qui n'est toujours pas finie.

Bon je vais allumer le four là parce que je sature un peu de la journée sur l'ordi et que après tout ces plats de Germaine, les aromates régionaux savoureux instillés par l'ours je m'y mets aussi.

Darius

avatar 29/03/2020 @ 18:25:47
Ouah ! Quelle vitesse, Nath..

et en plus tu as déjoué tous les pièges tendus, pas de maths compliquées, pas de problème d'extraction de gaz de schiste..., mais un vrai roman policier qui se dessine avec cet espion de Maximilien... pas bête du tout comme tournure

Cyclo
avatar 29/03/2020 @ 20:21:17
vif et bien troussé. La Germaine, une Miss Marple à l'esprit lent, va peut-être bien jouer un rôle essentiel. Who knows ?

Débézed

avatar 30/03/2020 @ 13:10:59
Merci Nathafi d'avoir remis la balle au centre, plus près du coeur du sujet, ça sera plus facile pour le suivants. Les précédents ayant bien campé le cadre, il était bon de se recentrer pour entreprendre un nouveau développement de l'affaire.

Evaetjean
avatar 30/03/2020 @ 16:03:17
Yes ça me plaît bien tout ça... Germaine enquêtrice ? Et ce Maximilien que je pensais vieux (l'à priori du prénom peut être) ne semble pas l'être du tout !

Et cette étrange phrase toujours en suspens...

Garance62
avatar 01/04/2020 @ 10:01:45
Ah, chouette ! Après les turpitudes imaginées, et quelles turpitudes, Germaine s'empare de cet épisode. Il est vrai que quand on a tant de tartes et de quiches à faire il y a le temps de penser. Ne serait-ce pas ça qui nous manque souvent, le temps de penser ? Ça permet de recentrer et là, paf, c'est Maximilien qui est en ligne de mire ! Eh oui, décrit tel qu'il l'est, Germaine ne peut que s'interroger. Elle retrouve son rôle du début, quand elle fait le café de Fernand deux heures en avance.
Hum hum, comment vont faire les suivants ? Hâte de savoir ! :)
J'ai beaucoup aimé ta fluidité d'écriture Nathafi, il me semble que le français te plait bien :)

Tistou 01/04/2020 @ 15:36:01
Et maintenant c'est Germaine qui des doutes sur Maximilien, qui s'est installé progressivement dans des conditions un peu mystérieuses. Germaine ignore de ce fait superbement notre nouvel ami Duplumier. Par ailleurs elle ne semble pas porter Audrey dans son coeur, Audrey, la Bimbo.
Et confirmation il y a qu'un secret dans le village il pourrait bien y avoir ? Ou peut-être qu'on se fait des idées ?
Episode de transition où l'on reprend du temps de réflexion pour essayer de recadrer un peu le tout.
Comme Garance, Nathafi, je t'ai senti à l'aise dans l'exercice.
Merci Nathafi !

Radetsky
avatar 01/04/2020 @ 15:48:01
.... Audrey, la Bimbo....

QUI a une photo...?
Parce que, franchement, la belle-mère de SJB, encore et toujours, même en promotion, parfumée et tout....pfff.... je préfère les champignons crus ou le miel sauvage !

Marvic

avatar 01/04/2020 @ 18:21:01
Oh non, Germaine n'est pas "plus bête" ! Elle est même efficace et dynamique, ne restant pas "les deux pieds dans le même sabot". Elle réfléchit, observe, elle pourrait même trouver une piste intéressante.
Et même nous donner la recette de l'amandine aux kiwis !

Nathafi
avatar 01/04/2020 @ 19:30:28

@Radetsky

Je ne peux pas te montrer... ;-)

@ Marvic
A consommer avec modération !!!

4 kiwis - 1 oeuf + 1 jaune - 130 g de crème fraîche - 130 g de farine + 1 cuillère à soupe - 60 g de beurre
80 g de poudre d'amande - 50 g de sucre + 1 pincée + 1 cuillère à soupe - 1 pincée de sel


Dans un saladier, mélangerla farine, le beurre, la pincée de sucre et de sel. Ajouter le jaune d'œuf et un peu d'eau froide. Laisser reposer 1 h au frais.
Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Foncer un moule à tarte de la pâte, piquer le fond avec une fourchette, recouvrir de grains de café et enfourner pendant 15 min.
Dans un saladier, battre les œufs en omelette avec la crème, le sucre et la poudre d'amandes, et verser sur la pâte. Enfourner pendant 10 min.
Peler et découper en tranches les kiwis. Les poser sur la crème et saupoudrer de sucre roux.


Marvic

avatar 02/04/2020 @ 09:37:05


@ Marvic
A consommer avec modération !!!

Un grand merci Nath !

Tistou 02/04/2020 @ 10:51:15

@Radetsky

Je ne peux pas te montrer... ;-)

@ Marvic
A consommer avec modération !!!

4 kiwis - 1 oeuf + 1 jaune - 130 g de crème fraîche - 130 g de farine + 1 cuillère à soupe - 60 g de beurre
80 g de poudre d'amande - 50 g de sucre + 1 pincée + 1 cuillère à soupe - 1 pincée de sel


Dans un saladier, mélangerla farine, le beurre, la pincée de sucre et de sel. Ajouter le jaune d'œuf et un peu d'eau froide. Laisser reposer 1 h au frais.
Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6).
Foncer un moule à tarte de la pâte, piquer le fond avec une fourchette, recouvrir de grains de café et enfourner pendant 15 min.
Dans un saladier, battre les œufs en omelette avec la crème, le sucre et la poudre d'amandes, et verser sur la pâte. Enfourner pendant 10 min.
Peler et découper en tranches les kiwis. Les poser sur la crème et saupoudrer de sucre roux.



Recette en direct de Germaine ??

Lobe
avatar 03/04/2020 @ 17:27:20
Germaine fait ses tartes, et elle permet aussi de faire une synthèse à environ mi-course de l'exercice, en réunissant différents ingrédients parmi ceux qui ont été mentionnés jusqu'à présent.

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier