Windigo
avatar 20/03/2020 @ 01:28:31
Je suis en train de débuter une histoire qui, à mon avis, serait peut-être intéressante. Ce n'est qu'un début, je n'ai écrit que deux paragraphes, mais avec le temps, je vais publier ici ma progression. J'aimerais avoir votre avis.

Depuis qu’il est tout jeune, il se fait inculquer qu’il ne doit jamais utiliser ses pouvoirs contre autrui. Parfois, il en a très envie. Mais, il ne peut pas. Sa famille ne le supporterait pas. Sa famille étant énormément pieuse et conservatrice, il se fait traité comme une anomalie. La laïcité existe au Québec depuis de nombreuses décennies, mais sa famille ne semble pas avoir compris cela. Son père, sa mère, ses oncles, ils vont à l’église à tous les dimanches. Il n’a jamais eu le droit de faire l’amour à une femme. Cela ne lui est pas permis par sa famille.

D’un autre côté, il voit que c’est l’argent et le crime qui mène le monde. Il travaille depuis l’âge de seize ans. À trente ans, il en a marre de se faire exploiter. Partout, ou il a travaillé il n’a jamais été heureux. Il voudrait tellement être libre et riche comme l’élite mondiale, ou comme les vedettes d’Hollywood. Ce qu’il a envie par-dessus le marché, c’est d’utilisé ses dons de télékinésie pour s’enrichir, et faire s’écrouler le reste de l’économie mondiale, pour ensuite disparaitre à tout jamais, loin du crime, et loin de

Windigo
avatar 20/03/2020 @ 01:30:43
oups... J'ai oublié le reste de ma dernière phrase ; ...et loin de sa famille.

Magicite
avatar 20/03/2020 @ 03:30:58
Intéressante idée. Pour un avis il faudrait un peu plus de matière que l'idée.
J'aime bien cette frustration de tabou et d'enfermement culturel et social qui semble lui donner des rêves autres et de se libérer de la pression familiale et sociale qu'il vit, mais qui bien sûr confronté à la réalité sont forcément déçus; alors il reste le dégoût de la réalité , l'ennemi invisible et impalpable de l'économie, de l'envie de l'élite mondiale fabulé qui est aussi une envie de fuir le carcan qui l'enferme pour autre chose.
Cette vision psychologique (frustation/compensation les deux dans des comportements extrêmes) sera t'elle un point déterminant, le prisme de la compréhension de l'histoire?

Un thème commun à tous je pense ou en tout cas qui parlera à beaucoup et qui est intéressant: fuir le conservatisme de notre éducation/société, de son hypocrisie(celle de la religion chrétienne est bien sûr évidente mais je la voit en tant qu'une image de croyance et d'absolu donc une "mauvaise chose"(enfermement de l'individu dans un seul monde de pensée et donc fermeture aux autres) surtout quant elle est tout ou prégnante comme pour le personnage que tu décris) pour autre chose mais quoi? Souvent un autre absolu, extrémisme idéologique.

Le thème social du travail me fait penser à celui exploité par le film Fight Club(hélas je n'ai toujours pas lu l'orignal en livre) dans son exploitation des petits employés, ces larbins et laissés pour compte de la société et leur envie de rejet du pouvoir. Ce qui me semble intelligent dans le film d Fincher c'est son traitement où cette rébellion ne débouche que sur un extrémisme et un totalitarisme identique voire pire à partir d'un projet Chaos qui commence par écrire des Smiley en lettre de feu sur la façade des immeubles des industries de la bourse et devient une organisation fâchiste selon la folie et dualité du personnage de Tyler Dordon.

Il me semble que la thématique de la religion Chrétienne est importante(tu ne nuira à autrui se rapproche de l'image d'Epinal d'un Jésus tendant la joue quand il se fait frapper, origine de la gloire supposé du martyr) . Reste à savoir ce qu'il en advient dans ton récit: le côté fantastique peut insinuer une interrogation mystique/théologique ou autre chose ou bien sûr ne pas être traité, à 'linstar du Carrie de stephen King(enfant martyrisée par ses compagnons et élevé dans la folie de sa mère bigotte).
A grand pouvoir grande responsabilité pour citer Stan Lee un des prêtres de la mythologie culturelle américaine.

Je pense à ton résumé de plan aux thématiques exploité par le livre "Le Zoo de Mengelé"(1er d'une trilogie) qui conduit ses personnages à du terrorisme écologique contre les grands patrons de la finance. Aussi à la rébellion contre le système de l'adolescence (même si ton personnage ne l'est plus, cela veut dire qu'il s'est conformé toute sa vie jusqu'à ses 30 ans aux préceptes qu'on lui a donné, entraînant une frustration inconsciente et d'autant plus forte avec le temps?) à "La nuit des Enfants rois" de Lenteric où les 'héros' ont aussi des pouvoirs extraordinaires et sont confinés par une corporation autoritaire au début du roman, dans le style policier ils arrivent par le meurtre et la manipulation à amasser richesse et puissance.

Je cite ces exemples(plusieurs autres me viennent en tête mais c'est les premiers, je pourrais rajouter K Dick dans la forme et l'idée de la lute contre un système autoritaire, des pouvoirs fantastique ou divins et les interrogations sur ce pouvoir et la divinité) pour donner des pistes pour l'inspiration, aider à confirmer ou infirmer pour tes idées propres et leur développement. Tout comme mes phrases avec des points d’interrogation visent à t'aider à déterminer le récit dans son ensemble, dans une direction ou l'autre ou bien sûr aucune.

Les œuvres que je cite finissent plus ou moins mal. Ta description semble suggérer que le héros va bien s'en sortir, acheter une île paradisiaque une fois qu'il a avec plus ou moins de souffrance réussit à arriver à ses buts(richesse donc, mais surtout se libérer des préceptes qui l'enferment et l'empêche d'être un individu propre en étant un soldat obéissant du totalitarisme familial).

La question que je pose et est ce une quête de libération (sexuelle aussi - et affective- il serait dommage je pense de laisser le héros avec ce thème sans le traiter, avec ses vices et vertus) et de s'affirmer en tant qu'être non soumis à des injonctions qui l'exploitent et l'aliénent ou est ce une quête toute autre, le côté fantastique est il un précepte(ce qu'il me semble) ou à t'il son propre développement et interrogations/réponses qui vont en découler. Bien sûr l'un n'exclut pas l'autre.

Je rapproche aussi tes idées de films(certains) fantastiques et épouvante, cela pourrais commencer par une secte(chrétienne ou pas) d'élus divins avec des pouvoirs paranormaux mais bien sûr comme tout les intégrismes l'intégrisme religieux chrétien suffit.
En tout cas ça me plait ton idée et j'en suis curieux et intéressé.
Bonne continuation.

* je pense aussi à "Champs de Ténébres" d'Alan Glynn pour les pouvoirs surhumains(du à une drogue) et la montée sous fond de complot du personnage dans le milieu boursier. Il y a eu une série d'ailleurs basé sur le livre avec plus ou moins de réussite*

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier