Blue Cat

avatar 15/03/2020 @ 18:06:46
Bonjour les survivants,
J'aimerais savoir ce que vous inspire cette 'catastrophe sanitaire' du coronavirus, amis lecteurs.
Perso. j'ai comme une envie de relire 'La peste' de Camus.
Mais pour avoir lu pas mal sur la peste, je trouve que le Covid 19 est un petit joueur....

Saule

avatar 15/03/2020 @ 18:52:27
J'aimerais entendre ce qu'un auteur comme Don Delillo pourrait en dire. Dans "bruits de fond", son meilleur livre selon moi, il parle des phobies des américains et de la peur de la mort avec comme cadre un incident chimique dans une petite ville universitaire.
Je n'ai pas lu la peste (j'ai très peu lu Camus). On mentionnait aussi l'aveuglement comme lecture qui ressortait.

Minoritaire

avatar 15/03/2020 @ 19:29:55
En évoquant la peste, Camus pensait -aussi- à celle qui ravageait l'Europe depuis les années 30. Celle-là nous a laissés en paix durant quelques décennies, mais elle opère depuis peu une dangereuse mutation.

Sur l'aspect épidémiologique, la peste est certainement plus dangereuse que le corona. Faut-il pour autant, parce que des mesures sont prises pour éviter la propagation du virus, parler de "psychose sanitaire" ? « Beaucoup cependant espéraient toujours que l’épidémie allait s’arrêter et qu’ils seraient épargnés avec leur famille. En conséquence, ils ne se sentaient encore obligés à rien. » (Tiens, justement, "la Peste"...)
Les mesures qui sont prises servent à éviter une saturation des hôpitaux, qui ne pourraient faire face à une augmentation des cas, avec ce que cela entraine. C'est ce que l'on appelle "aplatir la courbe" https://lesoleil.com/actualite/… Cette saturation amènerait ce à quoi est confrontée l'Italie aujourd'hui : https://rtbf.be/info/monde/…

Maintenant, on peut gloser sur la réactivité de nos gouvernants, sur leur communication, sur l'état de nos systèmes de santé, sur le fonctionnement de l'UE... Pour ça, il sera toujours temps :-)

Blue Cat

avatar 15/03/2020 @ 19:39:38
@Minoritaire,
Je ne parlais évidemment pas des mesures gouvernementales, tout à fait justifiées.
Ce qui m'intéresse, c'est le retentissement psychologique sur la population, et en particulier sur ce qu'il évoque aux lecteurs. C'est l'aspect littéraire qui me passionne, il y a à parier que des livres vont éclore sur ce sujet.

@ Saule,
Je n'ai pas lu 'Bruits de fond' de Don Delillo, je m'en vais le chercher à la bibliothèque (fermée jusqu'à nouvel ordre). N'ayant pas connu de guerre, c'est le manque de livres et non de nourriture qui me fait flipper à mort !

Myrco

avatar 15/03/2020 @ 19:59:34
c'est le manque de livres et non de nourriture qui me fait flipper à mort !

pourtant on peut encore se procurer tous les livres en ligne (neuf ou occasion)!.

Frunny

avatar 15/03/2020 @ 20:14:13
Cette catastrophe sanitaire fait ressortir la petitesse de notre espèce.
Le mourton fait des réserves et pille les rayons de pâtes, de riz, de gel et de masques sanitaires.
Le mouiton raconte n'importe quoi parce qu'il est -bien évidement - un expert du virus.
Des réflexes qui mettent en avance la facilité avec laquelle le mouton est manipulable .
Le mouton est capable de dire "face caméra" qu'il ne sait pas ce qu'il va faire s'il doit rester chez lui.
En effet, il n'est pas équipé d'un cerveau et ne sait pas quie la littérature peut remplir une journée.
La vraie question est la suivante : "le mouton mérite-t-il de vivre" ?

Martin1

avatar 15/03/2020 @ 20:58:17
Mes concours ont été reportés... Deux mois ultra difficiles et il faudra que je remette ça ce mois-ci et peut-être plus, jusqu'à une date inconnue alors que j'avais travaillé comme un dingue en me fiant à cette échéance, me disant que ce sera la fin du calvaire !
Un examen où on aurait été quinze personnes dans la salle à tout casser.
Je viens juste de l'apprendre et je suis totalement hors de moi...

Windigo
avatar 15/03/2020 @ 22:11:30
Ça me rappel que je dois continuer, voir recommencer ma lecture du roman Le Fléau de Stephen King. Ça fait des années que je commence cette lecture, mais je ne la termine jamais. La prochaine fois, je vais lire ce bouquin au complet.

Blue Cat

avatar 15/03/2020 @ 22:29:43
pourtant on peut encore se procurer tous les livres en ligne (neuf ou occasion)!.


Bien sûr que l'on peut encore acheter des livres, mais pour un très gros lecteur comme moi (plusieurs livres par semaine) il me faudrait choisir entre manger et lire. (lol). De plus, mon logement regorge de livres à ne plus savoir où les mettre (4 bibliothèques pleines à craquer). Si il y a un incendie, je mourrai en martyre de la cause littéraire...

Béni soit le concept de bibliothèque municipale, j'ignore d'ailleurs qui en est l'inspirateur. Il me semble que Charlemagne avait souhaité que des livres soient accessibles dans les églises et prêtables à la population (minoritaire) qui savait lire. Je suis preneur d'un éclaircissement historique sur ce sujet..

Minoritaire

avatar 15/03/2020 @ 22:50:51
Mes concours ont été reportés... Deux mois ultra difficiles et il faudra que je remette ça ce mois-ci et peut-être plus, jusqu'à une date inconnue alors que j'avais travaillé comme un dingue en me fiant à cette échéance, me disant que ce sera la fin du calvaire !
Un examen où on aurait été quinze personnes dans la salle à tout casser.
Je viens juste de l'apprendre et je suis totalement hors de moi...
Oui. Il y a des gens qui doivent fermer leur commerce et qui ne savent pas comment ils vont pouvoir vivre. Au présent; pas au futur. Comment doivent-ils se sentir, eux ?

Minoritaire

avatar 15/03/2020 @ 22:56:52
Bien sûr que l'on peut encore acheter des livres, mais pour un très gros lecteur comme moi (plusieurs livres par semaine) il me faudrait choisir entre manger et lire. (lol). De plus, mon logement regorge de livres à ne plus savoir où les mettre (4 bibliothèques pleines à craquer). Si il y a un incendie, je mourrai en martyre de la cause littéraire...
Tout ça m'évoque Farenheit 451. A part cela, tu peux toujours suivre le conseil de Radetsky :
"Fais comme Voltaire qui disait "à mon âge on ne lit plus, on relit"...pioche dans ton stock ;)"
Mais peut-être que tu n'as pas encore l'âge. :-D

Martin1

avatar 15/03/2020 @ 23:54:18
Oui. Il y a des gens qui doivent fermer leur commerce et qui ne savent pas comment ils vont pouvoir vivre. Au présent; pas au futur. Comment doivent-ils se sentir, eux ?

Plus mal que moi, moi je m'en remettrai
Ici je partageais une expérience personnelle, c'est tout, je ne me comparais à personne, pas besoin de me donner des leçons de vie...
Je trouve que l'agrégation est un concours totalement épuisant, et repousser sans échéance, c'est psychologiquement très éprouvant, ceux qui sont dedans savent de quoi je parle.

Débézed

avatar 16/03/2020 @ 02:29:02
J'ai un RV chez le dentiste et une visite chez le doc, je ne sais pas trop ce que je vais faire.

Martin1

avatar 16/03/2020 @ 08:19:02
à Blue Cat, je pense que tu as bien fait de parler de psychose sanitaire. En fait, cette crise du coronavirus est assez bizarre. On ne s'est pas trop bien ce qui fait la nature de la crise ? Le virus ? Ou les mesures sanitaires, qui ne sauront peut-être pas s'arrêter à temps pour engendrer une vraie crise économique?
L'avenir nous le dira.

Martin1

avatar 16/03/2020 @ 08:20:02
On ne s'est pas

On ne sait pas, pardon

SpaceCadet

avatar 16/03/2020 @ 08:29:02
Pour en revenir au sujet du forum... Pour ma part c'est à "L'aveuglement" de José Saramago que ça me ramène, notamment parce que l'auteur démontre fort bien dans ce roman comment dès les premiers signes d'une menace quelle qu'elle soit, notre 'vernis humain' cède vite la place à l'instinct.

Colen8

avatar 16/03/2020 @ 09:26:57
Quelques chiffres indépendants des lectures pertinentes sur le sujet.
La France enregistre 600 000 décès annuels : https://insee.fr/fr/statistiques/…
La grippe asiatique due au virus de type A H2N2 (1956-58) a contaminé 9 millions de personnes en France et causé 100 000 décès (1%) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_asiatique
Le calcul est de la contamination par Covid-19 (2% de mortalité) est égal à : N/2x100, où N est le nombre de décès cumulés.
Par exemple : 200 décès cumulés correspondent à 10 000 cas de contamination dont 9 800 vont guérir sans séquelles.

Marvic

avatar 16/03/2020 @ 10:10:47
Les auteurs de science-fiction ont utilisé la menace de virus. Et, pour certains, on s'aperçoit qu'ils avaient bien anticipé les réactions, notamment de certains pays.
J'ai prêté, il y 2 semaines à une jeune collègue Erectus de Xavier Muller, elle en a fait des cauchemars.
Selon mon mari qui est en train de le lire, L’année du lion de Deon Meyer, sélection du Prix CL, semble assez pertinent lui aussi.
Sauf que maintenant, on n'est plus dans la science-fiction.

Le rat des champs
avatar 16/03/2020 @ 12:01:36
Quelques chiffres indépendants des lectures pertinentes sur le sujet.
La France enregistre 600 000 décès annuels : https://insee.fr/fr/statistiques/…
La grippe asiatique due au virus de type A H2N2 (1956-58) a contaminé 9 millions de personnes en France et causé 100 000 décès (1%) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grippe_asiatique
Le calcul est de la contamination par Covid-19 (2% de mortalité) est égal à : N/2x100, où N est le nombre de décès cumulés.
Par exemple : 200 décès cumulés correspondent à 10 000 cas de contamination dont 9 800 vont guérir sans séquelles.


Bien vu. Pour juger de la mortalité d'une maladie, on fait le rapport entre le nombre de décès et le nombre de cas. Le problème est que le nombre de cas est sous-évalué par manque de tests de diagnostic et de réactifs. Les symptômes sont peu spécifiques et semblables à ceux de la grippe. Si le dénominateur (nombre de cas) est bas, le nombre de décès sera sur-évalué par rapport au nombre de malades.

Colen8

avatar 16/03/2020 @ 15:05:12
Bien vu. Pour juger de la mortalité d'une maladie, on fait le rapport entre le nombre de décès et le nombre de cas. Le problème est que le nombre de cas est sous-évalué par manque de tests de diagnostic et de réactifs. Les symptômes sont peu spécifiques et semblables à ceux de la grippe. Si le dénominateur (nombre de cas) est bas, le nombre de décès sera sur-évalué par rapport au nombre de malades.

Il manque une précision, la dynamique de contamination.
Quand 200 décès sont enregistrés dans l'exemple les 10 000 cas ont été contaminés environ 3 à 4 semaines auparavant pour tenir compte de la période d'incubation suivie de celle de la maladie. Le dénominateur retenu (2% de décès) est celui des statistiques retenues pour le moment.

Page 1 de 11 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier