Minoritaire

avatar 30/09/2019 @ 11:56:56
https://rtbf.be/auvio/detail_futur-simple/…
Une fiction audio moins de 3 minutes (le reste est une interview autour du sujet du texte) sur une thématique d'une brûlante actualité : jusqu'où ira le pouvoir de Facebook ?
Je crains cependant que nos amis d'outre-Quiévrain ne puissent accéder au document, et le texte ne semble pas disponible en script. Si quelqu'un veut se dévouer pour le transcrire... :-)

Minoritaire

avatar 30/09/2019 @ 11:57:42
... DE moins de 3 minutes...
Désolé.

Frunny

avatar 30/09/2019 @ 16:00:37
Quand on étale sa vie privée -vide de sens - sur les réseaux sociaux - il ne faut pas venir pleurer !

Minoritaire

avatar 30/09/2019 @ 16:24:03
Quand on étale sa vie privée -vide de sens - sur les réseaux sociaux - il ne faut pas venir pleurer !
Qui parle de pleurer ? Je suppose que tu as écouté l'émission.
Pour ma part, je connais des tas de gens qui utilisent fb comme moyen de communication, et pas du tout comme promotion de leur nombril. Certes, ceux qui s'y étalent sans retenue sont plus susceptibles de se faire avaler tout crus par la grande machine, mais les autres ne sont pas à l'abri.

Saule

avatar 30/09/2019 @ 19:55:03
Intéressant et ça fait peur. J'espère que les états pourront les arrêter, à priori je pense qu'un état voudra garder le privilège de faire la monnaie comme le dit un intervenant.

Et aussi les états (ou plutôt les USA) pourraient forcer facebook à se scinder : la partie réseau social et la partie banque.

Je suis vraiment très pessimiste sur les plateformes comme facebook, air b&b, uber,... pour l'instant les gens ne voient que les bons côté mais ces sociétés deviennent trop riches et trop puissantes. Et puis elles tuent tout le reste.

Minoritaire

avatar 30/09/2019 @ 22:02:30
Intéressant et ça fait peur. J'espère que les états pourront les arrêter, à priori je pense qu'un état voudra garder le privilège de faire la monnaie comme le dit un intervenant.
De fait. Mais les Etats -et les banques !- sont très discrédités depuis la crise de 2008. D'où un attrait possible du grand public pour cette Libra qui semble constituer une échappatoire. Mais à quel prix ?

Saule

avatar 02/10/2019 @ 18:47:59
Aux dernières nouvelles le Libra est un peu malmené, Visa et Mastercard se sont désolidarisés (à cause de la crainte des régulateurs je crois).

https://fr.investing.com/news/cryptocurrency-news/…

Je crois qu'il y a parfois un attrait pour ces crypto-monnaies lié à l'aspect décentralisé et au fait que ça échappe aux états, comme tu le dis, mais sans être un spécialiste je pense qu'il vaut beaucoup mieux un contrôle étatique plutôt qu'une sois-disant liberté mais qui en réalité veut dire des groupes mafieux ou des groupes comme facebook qui ne visent que le profit. La meilleure alternative ce serait le SEL :-) (https://fr.wikipedia.org/wiki/…)

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier