Les forums

Forums  :  Forum général  :  Rap et poésie

Eric Eliès
avatar 24/03/2019 @ 22:43:13
En déroulant le fil de quelques sujets sur le forum, comme je le fais de temps en temps, je suis tombé sur des échanges portant sur la violence et la misogynie dans le rap. Ce sont effectivement des thèmes omniprésents, en grande partie à cause de l'influence du gangsta rap US que beaucoup de rappeurs français se contentent de suivre, mais, tout en n'étant pas un grand fan de rap, je pense qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac... En parallèle de ces tendances, il y a beaucoup de rappeurs qui cherchent à inscrire leur rap dans une autre démarche, comme le "rap conscient" ou le "rap poétique" (à ne pas confondre avec le slam, qui est de la déclamation a cappella sans support de la musique).
L'obsession de certains rappeurs à se revendiquer "poètes" m'a souvent interpellé, d'autant qu'elle trouve un accueil plutôt favorable auprès des journalistes du Monde, de Télérama, etc. Le comble ayant été un article paru en 2003 à la nrf pour vanter la qualité d'écriture de Booba ! Comme j'ai écrit un petit article (que j'ai publié sur un autre site) pour discuter des rapports entre rap et poésie, je vous en donne le lien si jamais certains avaient envie d'y jeter un œil. C'est sans prétention mais j'ai aimé traiter du rap pour autre chose que des "mauvaises" raisons ! :))

http://francais.agonia.net/index.php/article/…

Pour éviter les polémiques inutiles et vaines avec les "fans de ...", j'ai pris en fil d'Ariane l'album d'un rappeur quasi inconnu. Il n'y a aucune misogynie dans les textes, juste un gros fond de contestation sociale parfois un peu facile dans ses accents anti-flic, mais les textes restent de bonne tenue et montrent une volonté de jouer sans retenue avec les ressources du langage (rimes, double-sens, jeux de mots, etc.).

Fanou03
avatar 26/03/2019 @ 16:54:46
Une émission du magazine "hors-série", intitulé "Le rap, une esthétique hors-la-loi" montre une filiation entre le rap (le rap français en tout cas, car si je me souviens bien cela est un peu différent pour le rap américain) et les formes textuelles artistiques (poésie, chanson à texte française).

Le documentaire est visible ici (sur abonnement): https://hors-serie.net/Diagonale-Sonore/…)

Eric Eliès
avatar 26/03/2019 @ 21:10:19
@Fanou : merci pour le lien ! N'étant pas abonné, je n'ai pas vu toute l'émission mais je suis gêné par l'extrait du discours des intervenants. Dire que le rap est une musique de revanche des "vaincus", c'est très condescendant et très manichéen comme si la société se résumait à des couples vainqueur/vaincu, dominant/dominé, exploitant/exploité, etc.. En outre, ça entretient une tendance, assez dominante et insupportable dans le rap, de victimisation à outrance qui légitime un discours de revanche voire de vengeance contre la société. Ce qui fait aussi que, contrairement à ce que dit l'intervenant, la plupart des rappeurs ne se mettent pas dans la position de celui qui donne (ou de celui qui reçoit) mais dans la position de celui qui prend.
Après, le lien entre rap et poésie est souvent biaisé des deux côtés. J'ai écrit mon petit article, même si je sais qu'il n'aura jamais aucun écho, un peu à la fois contre les rappeurs médiatiques qui se revendiquent poètes et contre les "journalistes" qui leur tressent des lauriers en confondant la poésie avec une forme d'éloquence rimée. Or la poésie ce n'est pas ça... La violence en elle-même ne me gêne pas et n'est pas anti-poétique (il n'y a qu'à penser à Artaud, Bataille, Lély, etc.) mais qu'on puisse parler de la poésie de Booba simplement parce qu'il sait faire des rimes (faciles) et des images (frappantes) avec du trash, personnellement, ça me désole et ça m'inquiète pour l'avenir de la poésie...

Fanou03
avatar 10/04/2019 @ 00:09:49
Eric, je ne résiste pas à te soumettre un lien d'un blogueur faisant une analyse très féroce et drôle de la "poésie" de la chanson de PNL "au DD". C'est ici: https://unodieuxconnard.com/2019/04/…

Eric Eliès
avatar 21/04/2019 @ 21:06:00
Merci du lien ! L'analyse est effectivement férocement drôle : l'auteur a une ironie très caustique et vise juste. Néanmoins, c'est assez facile de sortir des paroles de leur contexte pour les démolir et je crois qu'aucune chanson n'est capable d'y résister. Muriel Robin avait même fait un sketch pour démolir "Ne me quitte pas" ! En plus, c'est très facile avec les chansons de rap qui, en général, ne brillent pas par leur qualité d'écriture... Cela dit, il a eu le mérite de s'attaquer à PNL et pas de choisir Jul ou Black M ! :D

A mon tour de te donner un lien, amusant mais qui ne va pas non plus chercher très loin, avec un jeune (je crois qu'il est à la fac de lettres de Brest) qui poste sur youtube des critiques (pas toujours négatives d'ailleurs) sur la musique des djeuns ! Mais là, sur Jul, il ne peut pas faire autrement que dire du mal...

https://www.youtube.com/watch?v=rSHKLd5Gog4

Eric Eliès
avatar 24/04/2019 @ 10:15:48
Juste pour illustrer un peu que le rap actuel ne se limite pas à la promotion du shit ou à l'expression exacerbée de frustrations sentimentalo-sexuelles, je vous copie ci-dessous le lien vers le clip (en film d'animation) de "Petit humain".

https://www.youtube.com/watch?v=Wa7njBx9vvc

C'est un morceau en forme de coup de gueule (comme il y a en a d'autres) mais j'aime bien ce ton qui, tout en étant véhément, essaye d'être construit sur la forme en jouant avec le langage et d'être lucide sur le fond sans verser dans les clichés faciles. De toute façon, le format d'une chanson ou d'un morceau de rap ne permet pas d'aller très loin dans l'interrogation de la société... Mais c'est un morceau qui illustre bien ce que je voulais dire en présentant la poésie du rap ou d'une certaine forme de chanson contestataire (Damien Saez par exemple) comme un retour aux sources de la poésie socialement engagée voire militante (et donc à l'opposé - d'où malentendu quand on parle de rap et de poésie - des grands courants de la poésie contemporaine qui cherchent à se confronter à l'indicible du silence et de la présence).

XooHooX
avatar 03/08/2019 @ 22:18:13
Etaant amoureux de la Culture HIP HOP, je voudrais vous poster deux textes d'une Rappeur nommé ALI

https://genius.com/Ali-lunatic-dialogue-lyrics

https://genius.com/Ali-lunatic-le-souffle-lyrics

Et une autre de Kerry James

https://genius.com/Kery-james-ya-pas-dcouleur-lyri…


Après si certains Rappeurs se mettent dans la position de ON PRENDS, c'est par ce qu'on vie dans une société ou rien ne se donne aussi, les politique, les gros de la finance eux même prennent ! Le colon s'accaparent les terres !
Comme une adage révolutionnaire dit "Le pouvoir ne se donne pas, il se prend !"

Après le RAP c'est vaste, il y a un courant Contestataire dans cette culture, après chacun militent ou s'expriment à sa façon !

Moi même étant amoureux de RAP, je n'aime pas tout ce qui se fait !

XooHooX
avatar 03/08/2019 @ 22:19:37
https://www.youtube.com/watch?v=Wa7njBx9vvc


Bonne découverte pour moi !

XooHooX
avatar 03/08/2019 @ 22:21:12
J'aime bien écrire des rimes aussi, mais je ne suis pas pro moi, juste comme ca :

Le temps c'n'est pas d'l'argent c'est d'l'Usure
l'argent n'est pas un dieux il Usurpe
Je n'aime pas l'or j'ai vu trop d'coups partirent pour des bijoux Arrachées
les seuls gourmettes que j'ai porté sont celles qui te maintiennent les mains Attachées
Ils disent qu'ils faut porté d'la marque pour être Présentable
que pour être Fréquentable
il faut être Très Rentable
Aux éclats se reflétant sur milles Joyaux
je préfèrent Ceux, qui scintillent dans les Yeux, d'un enfant Joyeux

XooHooX
avatar 03/08/2019 @ 22:23:01
Quand à "la violence et la misogynie" elles sont nées bien avant le RAP non ?

Le RAP n'est qu'un reflet du monde, il faut de tout pour faire un monde, donc il faut de tout pour faire le RAP !

Frunny

avatar 04/08/2019 @ 11:20:26
Quand à "la violence et la misogynie" elles sont nées bien avant le RAP non ?

Le RAP n'est qu'un reflet du monde, il faut de tout pour faire un monde, donc il faut de tout pour faire le RAP !


Je pense qu'il y a Rap et Rap !
Celui beuglé par des QI négatifs au vocabulaire de sauterelles...
Et celui d'artistes ayant un minimum d'éducation, capables de construite une pensée et de la mettre en mots.
Je vous illustre ça par la rigolade : https://www.youtube.com/watch?v=_blEj5DxUh8


XooHooX
avatar 04/08/2019 @ 11:48:23
Comme tout, dans tout les domaine y a des gens censé et d'autres non !

XooHooX
avatar 04/08/2019 @ 11:59:47
Et a savoir que tout le monde n'a pas vécu entouré de gens cultivé, donc certains peuvent avoir un vocabulaire moins développer que d'autre, le but et de pousser les gens à évoluer, pas de les enterrer !

Saint Jean-Baptiste 04/08/2019 @ 12:14:29
J'aime bien écrire des rimes aussi, mais je ne suis pas pro moi, juste comme ca :

Le temps c'n'est pas d'l'argent c'est d'l'Usure
l'argent n'est pas un dieux il Usurpe
Je n'aime pas l'or j'ai vu trop d'coups partirent pour des bijoux Arrachées
les seuls gourmettes que j'ai porté sont celles qui te maintiennent les mains Attachées
Ils disent qu'ils faut porté d'la marque pour être Présentable
que pour être Fréquentable
il faut être Très Rentable
Aux éclats se reflétant sur milles Joyaux
je préfèrent Ceux, qui scintillent dans les Yeux, d'un enfant Joyeux

Dans le genre, tu n’es pas mauvais, XooHooX, tu manies bien les mots et, pour ce que j’en connais, le Rap se passe de musique alors, tu pourrais te lancer.

Mais je suis mauvais juge parce que la plupart du temps je ne comprends pas très bien les « chansons » Rap. Et le peu que je comprenne me paraît très répétitif. Pour moi, ce serait plutôt des psalmodies vociférées que des chansons.

Par ailleurs, je pense que la violence n’est pas une tradition dans la chanson française si ce n’est pour la bonne cause : le Chant des Partisans, la Marseillaise…
Quant à la misogynie ce serait plutôt les déceptions et les ruptures amoureuses qui sont traditionnellement chantées en français, non ?

Eric Eliès
avatar 16/08/2019 @ 09:46:28
@Frunny : merci pour le lien vers la vidéo de Bouderbala ! Je ne connaissais pas : c'est drôle et bien vu ! :D

@SJB : le rap est d'abord un genre musical : c'est un chant scandé qui prend appui sur une musique, plus ou moins construite selon le talent de chacun. Quand tu dis que le rap se passe de musique, tu fais sans doute référence au slam, qui s'apparente plus à ce qu'on appelle "poésie performative" qu'à du chant. Personnellement, je préfère - et de loin ! - le rap car associer "poésie" et "performance", c'est - en tout cas pour moi - une quasi contradiction dans les termes ! J'aime présenter des recueils de poésie sur CL mais je ne le ferai jamais de textes de slam (alors que des éditeurs de poésie ont publié des textes et des anthologies) car les textes ne passent pas l'épreuve de la lecture silencieuse, qui est la clef de la poésie parce que c'est elle qui fait surgir la voix intérieure...

@XooHoox : merci pour ton retour et tes liens vers Ali / Kery James (que je suis allé chercher sur youtube plutôt que sur génius car - comme je disais à SJB - les textes ne suffisent pas à faire exister un rap !). Je ne connaissais pas ALI et je te remercie de me l'avoir fait découvrir : visiblement, d'après ce que j'ai pu lire à droite et à gauche, c'est quelqu'un de bien que Booba a mis dans l'ombre pour mieux prendre la lumière... A part ça, j'ai toujours un peu de mal quand la générosité du message s'appuie sur la religion (quelle qu'elle soit) mais c'est du rap conscient qui véhicule un message de fraternité qu'on ne peut que cautionner. Concernant l'écriture, ce qui compte n'est pas la richesse ou l'élégance du vocabulaire mais la sincérité que tu mets dans tes mots. Il y a de très grands poètes qui ont construit leur œuvre avec un vocabulaire réduit mais où chaque mot fait sens et semble être essentiel au texte...

Eric Eliès
avatar 18/08/2019 @ 10:25:14

https://www.youtube.com/watch?v=Wa7njBx9vvc

Bonne découverte pour moi !


@XooHoox : comme tu avais aimé "petit humain", je te mets le lien vers le dernier titre que ce rappeur a produit :

https://www.youtube.com/watch?v=lh_bwIQkjxc

Nota : j'ai continué à écouter ALI et je suis agréablement surpris. Musicalement, c'est très au-dessus de ce que je connais du rap actuel et les textes, même si je reste toujours un peu mal à l'aise face à un positionnement religieux aussi explicite, sont riches. C'est étonnant qu'il ne soit pas plus connu. Après, concernant la religion, j'avoue qu'il y a peut-être de ma part des préjugés car je ne suis pas gêné par la lecture de textes religieux (cf ma présentation sur CL des poèmes de Novalis ou l'essai de Miguel de Unamuno sur la foi catholique). Au contraire, j'en lis parfois et j'apprécie alors de ressentir - même si je ne la partage pas - la ferveur de la foi.

Saint Jean-Baptiste 19/08/2019 @ 11:25:35
@Eric Elies
Merci de m’expliquer la différence entre le rap et le slam.
Ce que j’entends parfois et que je trouve insupportable doit être du slam. Ce sont en effet des textes sans musique mais sur fond d’une espèce de percussion ; souvent la percussion est si forte qu’on n’entend pas les paroles ou, alors, c’est argotique et, personnellement, je ne comprends pas grand chose.
Je dois dire que je ne suis pas meilleur avec le rap. Je devrais peut-être faire l’effort de l’écouter plus attentivement mais, pour moi, et pour le peu que j’en comprenne, ce ne sont que vociférations compulsives et revanchardes, un peu toujours dans le même registre.

Où tu m’étonnes c’est quand tu dis que la lecture silencieuse est la clé de la poésie parce qu’elle fait surgir la voix intérieure.
J’ai toujours pensé que la poésie devait être entendue plutôt que lue. Quand j’étais jeune – encore plus jeune qu’aujourd’hui – j’apprenais des poésies par cœur pour me les réciter tout haut et pour ne pas devoir les lire.

Frunny

avatar 19/08/2019 @ 15:01:50
Voilà un morceau qui va réconcilier tout le monde avec le Rap... le bon !

https://www.youtube.com/watch?v=i6i4l22ePyY


Frunny

avatar 19/08/2019 @ 15:03:49
Voilà un morceau qui va réconcilier tout le monde avec le Rap... le bon !

https://www.youtube.com/watch?v=i6i4l22ePyY


[...] "Le vent se lève pour dire que mon Karma, suis la cadence qui me mène au Nirvana.... On me traite de traître quand je traite de la défaite du silence. Le silence est d'or, mais j'ai choisi la cadence. Une vague, un cyclone, que dit la météo?
'Qui sème le vent récolte le tempo'. [...] L'argent ne fait pas le bonheur, fait-il le malheur? L'essentiel est d'être à la hauteur. Pas de morale sur ces quelques mots:
Qui sème le vent récolte le tempo.... "


Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier