Pierrot
avatar 11/03/2019 @ 10:00:58
Tout mécréant qu’il est, il ne s’en plaint pas
Puisque jamais il n’a ressenti vôtre dieu
Il partira donc serein rallier son trépas
Sûr, que l’éternel ne sera qu’un adieu

Il est vrai, que vous êtes les plus nombreux
A combattre le mal qui reste insidieux
Sans toutefois stopper les esprits ténébreux
D’apparaitre agenouillés aux prie-Dieu

Alors que l’athée passant inaperçu
Sauve le rejeton d’un travail fastidieux
Ou la bête blessée par la balle reçue
D’un de vos adeptes, qu’on dit pourtant pieu !

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier