Fanou03
avatar 03/07/2017 @ 16:31:24
J'ai lu que l'éducation nationale testait cette année, dans la région Hauts-de-France notamment, l'opération « un livre pour les vacances », consistant à distribuer un livre aux élèves de CM2 pour qu'ils le lisent pendant les vacances d'été.

L'objectif, si j'ai bien compris, est double:

- inciter les jeunes gens à lire
- bien connaître le patrimoine littéraire français

L'éducation Nationale a choisi pour cette année un extrait des Fables de La Fontaine les plus connues. Voici comment le Ministre explique ce choix :

" Nous avons un très grand enjeu :faire que nos enfants aient une fréquentation des livres le plus tôt possible dans leur vie et qu’ils connaissent bien le patrimoine littéraire de leur pays, la France. Qui de mieux que La Fontaine pour illustrer cet enjeu ? Les fables de La Fontaine parlent aux enfants comme aux adultes. Ce sont à la fois des leçons de vie et des morceaux de littérature magnifique "

" Parfois on dit que La Fontaine, c'est compliqué car c'est une langue du 17e siècle. En réalité, on voit bien que les élèves aiment beaucoup cela, ce vocabulaire recherché, et qu'ils comprennent très bien la morale derrière la fable, en l'occurrence l'éloge de la liberté "


J'avoue que sur le coup j'ai été un peu surpris du grand académisme de ce choix. J'aime beaucoup les Fables de La Fontaine, et sans doute qu'elles provoqueront de l’intérêt auprès des élèves de CM2 (surtout qu'ils en connaissent sans doute déjà certaines) mais au vu de la grande richesse de la littérature jeunesse moderne et contemporaine, n'aurait-on pas pu choisir un ouvrage sortant des sentiers battus, surtout pour les vacances ? Pourquoi pas de la Fantasy justement (clin d’œil à Goupilpm qui a lancé un débat su ce sujet récemment !) par exemple ?

Il faut dire que la volonté de s'inscrire dans la "patrimoine littéraire français" rend difficile de s'affranchir des grands classiques. Je comprends cet objectif, mais cela ne donne pas une image très "neuve" à la littérature pour nos chères têtes blondes et renvoie vers une approche très scolaire de la lecture.

Qu'en pensez-vous ? Qu'auriez-vous offert aux élèves de CM2 pour l'été dans le cadre de ces deux objectifs (ou d'un seul ?)

LesieG

avatar 03/07/2017 @ 18:21:53
Etant depuis toute jeune adepte des fables de La Fontaine, j'aurai du mal à répondre, car pour moi outre la lecture, ces fables amènent pleins de bon sens.

LesieG

avatar 03/07/2017 @ 18:22:36
J'ajoute toutefois, que ça doit être une lecture accompagnée et expliquée.

Shelton
avatar 03/07/2017 @ 20:23:45
Je donne ma réponse demain dans ma chronique L'été c'est fait pour lire... Et voilà, maintenant je fais même dans le teaser !!!

Saule

avatar 03/07/2017 @ 22:47:12
Drôle de choix en effet, je trouve que les contes de Daudet auraient été plus attrayants (pour rester dans le classique).

Shelton
avatar 04/07/2017 @ 05:22:45
Saule, je ne suis pas tout à fait du même avis car j'ai eu un mal fou à transmettre Daudet à mes enfants qui ont toujours trouvé cela fade, vieillot et sans intérêt... Pourtant ma maman était Nîmoise et Les Lettres de Mon Moulin avaient un sens et une réalité !

Fanou03
avatar 04/07/2017 @ 09:10:17
Je donne ma réponse demain dans ma chronique L'été c'est fait pour lire... Et voilà, maintenant je fais même dans le teaser !!!


C'est sympa que nos deux sujets se répondent ! Le hasard fait bien les choses ! En tout cas cela confirme qu'on peut trouver de beaux sujets de lectures plus contemporains que les Fables de La Fontaine.

Saule, je ne suis pas tout à fait du même avis car j'ai eu un mal fou à transmettre Daudet à mes enfants qui ont toujours trouvé cela fade, vieillot et sans intérêt... Pourtant ma maman était Nîmoise et Les Lettres de Mon Moulin avaient un sens et une réalité !


Ce qui monte bien comme tu le dis Shelton qu' "il n’y a pas qu’un seul modèle d’enfant de CM2" ! Tu vois, je pensais que certaines lettre de mon Moulins auraient été bien perçues, notamment les plus drôles ("L'élixir du père Gaucher", ou "les trois messes basses"). Mais l'aspect daté des textes est sans doute un frein à l'accès aux œuvres à cet âge là, c'est certain.

Ellane92
04/07/2017 @ 10:14:29
C'est marrant, j'ai offert il y a peu des livres à une jeune fille qui entre au collège en septembre... Je me suis rendue au rayon correspondant à cette catégorie d'âge à la FNAC, il y avait plein d'auteurs et de titres que je ne connaissais pas. Dans le doute, je suis restée dans du connu, avec L'appel de la forêt, de London, et Le mystère Kamo de Pennac, deux livres que j'avais adorés à cet âge-là.

Je suis une inconditionnelle de Daudet (j'ai grandi en Provence, ça doit aider!), mais il me semble qu'il faut être plus grand pour apprécier ces fables-là.

A l'école, elle est en train de lire "La gloire de mon père" (j'avais dévoré également), qu'elle a du mal à avancer, et pourtant, c'est une gamine qui apprécie de lire. C'est très descriptif, c'est vrai, mais je crois surtout que ce livre évoque une époque dans laquelle elle ne se reconnait pas (les déplacements en charrette, la cueillette des légumes du jardin pour le repas...).
Je me suis fait la même réflexion sur les films également. Aujourd'hui, les films y compris pour enfant commencent presque au cœur de l'action, le décor est planté en deux temps trois mouvements, quitte à revenir par la suite, par un astucieux (!) système de flash back. Nous avons regardé avec mes filles (6 et 8 ans) L'histoire sans fin, il a fallu que j'insiste au début pour le continuer puis... le charme a opéré (comme quoi, même avec des effets spéciaux pourris, on arrive à accrocher les enfants avec de belles histoires !!).

Après, pour revenir au sujet impulsé par Fanou et arrêter de raconter ma vie, les fables de la Fontaine rencontrent me semble-t-il toujours un grand succès auprès des enfants (en tout cas des miennes !!!) ; je trouve le choix de l'éducation nationale pas si mauvais. Mais à moi, ça me donne une espèce de sentiment de parti pris sur le créneau du "c'était mieux avant", que c'est dans le passé qu'on a fait ce qu'il y a de mieux. C'est aussi me semble-t-il le crédo du français tel qu'il est enseigné. Et je trouve que c'est dommage ; je ne dis pas qu'il ne faille pas étudier les auteurs d'antan, mais simplement que la littérature est vivante, et qu'on trouve du bon comme du moins bon hier comme aujourd'hui, et comme demain. Inscrire les enfants dans un présent littéraire me parait indispensable. Lire des livres évoquant des sociétés passées est très bien, mais rien n'empêche d'en lire d'autre sur le ici et le maintenant !

Fanou03
avatar 10/07/2017 @ 12:02:39
C'est marrant, j'ai offert il y a peu des livres à une jeune fille qui entre au collège en septembre... Je me suis rendue au rayon correspondant à cette catégorie d'âge à la FNAC, il y avait plein d'auteurs et de titres que je ne connaissais pas. Dans le doute, je suis restée dans du connu, avec L'appel de la forêt, de London, et Le mystère Kamo de Pennac, deux livres que j'avais adorés à cet âge-là.

A l'école, elle est en train de lire "La gloire de mon père" (j'avais dévoré également), qu'elle a du mal à avancer, et pourtant, c'est une gamine qui apprécie de lire. C'est très descriptif, c'est vrai, mais je crois surtout que ce livre évoque une époque dans laquelle elle ne se reconnait pas (les déplacements en charrette, la cueillette des légumes du jardin pour le repas...).



"La gloire de mon père", j'avais adoré dans ma jeunesse, j'en ai pourtant l'image d'une lecture prenante, comme quoi ! On cite beaucoup de livre de littérature générale, peut-être finalement qu'il faudrait privilégier des livres jeunesses, dont la construction narrative parle sans doute plus aux enfants ?

J'ai découvert aussi que certaines écoles profitent de l'offre de l'association "lire c'est partir" qui " édite des livres jeunesse vendus au prix unique de 0,80 € l’exemplaire, sans subvention et sans réaliser de bénéfice mais en couvrant toutes les charges (fabrication, droits d’auteur et d’illustration, personnel et frais généraux)" et dont le but est de "favoriser l’accès à la lecture pour tous". Ma fille de CP a ainsi ramené "Le petit Chaperon Noir". Le site d'association et son catalogue de livre est là: https://www.lirecestpartir.fr/presentation. Pour les CM2 les titres mélangent classiques et histoires originales : https://lirecestpartir.fr/categorie-produit/…

Fanou03
avatar 10/07/2017 @ 13:39:54
Anecdote amusante: en 2010 Luc Chatel avait lancé l'opération "Un livre pour l'été" pour des élèves de CM1 (http://education.gouv.fr/cid52246/…). L’objectif était que "cette mesure du plan de prévention de l'illettrisme repose sur l'idée que le plaisir de lire doit se prolonger en dehors de l'école." L'opération était ouverte au volontariat des écoles.

Ce qui est cocasse c'est que le livre choisi était...un recueil de fables de La Fontaine ! Et directeur général de l’enseignement scolaire (DGESCO) de l’époque n’était autre que… Jean-Michel Blanquer...

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier