Numanuma
avatar 19/03/2017 @ 14:13:18
Tout là-bas, dans les années 50, du côté de Saint Louis, MIssourri, Charles Edward Anderson Berry Sr coiffe les cheveux de ses clients. Pas bien payé le boulot. Alors, pour arrondir les fins de mois et s'en jeter un ou deux derrière la cravate, notre homme traîne sa guitare dans les clubs de blues le soir venu.

La-bas, en 1955, Muddy Waters remarque ce grand gars. Chuck Berry enregistre Maybellene. Premier succès, début de la célébrité.

C'est rare qu'un coiffeur devienne célèbre. Dans un autre registre, on peut penser à Fabrice Lucchini. Sauf que les fans de Céline, La Fontaine et les amoureux des belles lettres françaises peuvent aller chausser leurs chaussures de daims bleu, ajuster leurs Perfecto et se passer les cheveux à la Gomina.

Le grand Chuck, le père de la guitare rock, de la chanson rock, l'influence majeure de Keith Richards, est parti jouer avec Elvis et Bo Diddley. Sans les payer, bien sûr.

On peut tourner le truc dans tous les sens, dire que 90 ans, c'est un âge respectable pour passer la guitare à gauche, quand on pense à ceux qui sont partis, depuis décembre 2015 ça tombe beaucoup trop à mon goût, on le sait, ça ne peut que continuer.

Jerry Lee Lewis tient encore le coup et se laissera pas emmener facilement par la Faucheuse mais pour combien de temps encore ?

C'est une certaine idée du rock qui vient de partir. L'incarnation d'une époque révolue, dévorée, fantasmée, dure et pionnière.

Je vais aller faire un tour chez mon coiffeur, allez savoir...

Palmyre
avatar 19/03/2017 @ 14:37:33
Triste... C'est un peu le rock'n roll qui est mort hier... Alors salut à ce génie de la guitare parti retrouver les autres grands au paradis des musiciens, le vrai rock est en deuil.... Salut l'artiste...

Saule

avatar 19/03/2017 @ 20:34:19
Il y avait un bel hommage dans "Retour vers le futur", c'est de là que je connaissais Chuck Berry en fait

https://www.youtube.com/watch?v=S1i5coU-0_Q

SpaceCadet

avatar 20/03/2017 @ 02:20:37
Voilà un bel hommage rendu à cette légende de la musique. Merci à Numanuma.

Débézed

avatar 20/03/2017 @ 12:38:39


Le grand Chuck, le père de la guitare rock, de la chanson rock, l'influence majeure de Keith Richards, est parti jouer avec Elvis et Bo Diddley. Sans les payer, bien sûr.




RIP

mais Johnny Be Good est éternel !

Go ! Go !...

http://dailymotion.com/video/…

Antinea
avatar 20/03/2017 @ 13:40:39

On peut tourner le truc dans tous les sens, dire que 90 ans, c'est un âge respectable pour passer la guitare à gauche, quand on pense à ceux qui sont partis, depuis décembre 2015 ça tombe beaucoup trop à mon goût, on le sait, ça ne peut que continuer.



Bel hommage, Numa.

Et bien je viens d'apprendre cela, au café.
Heureuse qu'il ait bien vécu et qu'il ait vécu tout court car sa musique, c'est quand même un apport considérable dans le monde de la bonne musique et une grande part de mon adolescence (ado, je n'écoutais que des musiques qui ne faisaient pas l'actualité de mon temps, ou presque). Et puis des chansons qu'on retrouve toujours, dans des films, les cours de danse de salon, parfois à la radio. Cette musique déclarée en son temps comme une musique de dévergondage, de perdition... Le rock, quoi. ;)
Bye bye Mr Berry et merci de votre audace et de votre talent !

Arnaud Gérard
avatar 26/03/2017 @ 14:46:42
Le dernier album (je crois) de J.L Lewis s'appelait "The last man standing", le dernier homme debout: même fatigués, ces mecs-là ont toujours la classe...

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier