Bluewitch
avatar 23/03/2016 @ 12:52:14
Petit débat dans mon cadre professionnel (hospitalier)... Nous utilisons souvent l'expression "dans le décours de" même en dehors du langage médical. Certains sont persuadés que c'est correct dans le langage courant, d'autres pas.

Exemple : "Dans le décours de son voyage au Tibet, Monsieur Machin s'est converti au bouddhisme"

Merci !!!!!!

Ludmilla
avatar 23/03/2016 @ 12:56:33
Bonjour Blue

Jamais entendu ou lu ce mot avant aujourd'hui.
J'ai dû consulter mon dictionnaire pour connaitre sa signification (2 en fait: 1 en médecine, 1 en astrologie)

Sissi

avatar 23/03/2016 @ 12:58:42
Comme je n'ai pas la lumière à tous les étages, je ne sais pas si je vais être très utile, mais pour ma part je dis "Au détour de" et non "Dans".

Mais ce n'est pas une preuve, hein.

Sissi

avatar 23/03/2016 @ 12:59:42
Après si c'est du jargon spécifique à une profession, c'est autre chose!

Je demande à mon médecin préféré.

Bluewitch
avatar 23/03/2016 @ 13:04:27
Merci les filles... C'est effectivement du jargon médical mais c'est juste qu'on l'utilise aussi dans la vie quotidienne pour certains d'entre nous et... On dirait que ce n'est pas correct. :-)

Saint Jean-Baptiste 23/03/2016 @ 13:08:54
Ah non, non, « dans le décours de son voyage au Tibet... », ça ne sonne pas bien du tout, je trouve.
Ce serait mieux : au cours de... ou suite à... (ce qui n'est pas très beau non plus, à mon avis). Et pourquoi pas tout simplement : lors de son voyage au Tibet...

Mais attendons l'avis des plus experts...

Saint Jean-Baptiste 23/03/2016 @ 13:10:32
Ah ! les plus experts se sont déjà manifestés...

Saule

avatar 23/03/2016 @ 13:13:36
Jamais vu cette expression bizarre, mais l'éthymologie pourrait venir de courir. Est-ce que ton ami courrait au Tibet ? :-)

J'ai le même problème avec le terme "implémenter", qu'on utilise constamment en informatique et que du coup j'utilise dans le langage courant mais est-ce bien correct ?

Saule

avatar 23/03/2016 @ 13:14:25
Ah, on m'a interrompu et du coup il y a d'autres réponses plus pertinentes !

Stavroguine
avatar 23/03/2016 @ 13:22:19
Ca semble en effet spécifique. Je ne connaissais pas non plus l'expression mais le CNRTL indique que le décours est 1: la période entre la pleine lune et la nouvelle lune ; 2, par analogie: la phase de déclin d'une maladie entre la plus haute fièvre et la guérison.

Il y a donc bien une idée de période, de temps qui passe, mais aussi (surtout ?) de déclin. Je ne pense donc pas qu'on puisse l'employer comme synonyme de "au cours de". Mais par métaphore, le "décours du temps" peut signifier la vieillesse. On peut parler aussi du décours d'une révolution, d'un empire... comme synonyme de "déclin".

Sissi

avatar 23/03/2016 @ 13:35:36
Ben mon médecin dit (il a souligné le "c"):

"Non, au décours de…
Au décours d’une maladie, ça veut dire à la fin ou vers la fin de la maladie."

Je n'y comprends plus rien du coup!

Mr.Smith

avatar 23/03/2016 @ 13:36:08
Le débat est clos. Remets donc tes collègues à leur place.

Sissi

avatar 23/03/2016 @ 13:37:37
Ah mais j'avais mal lu!!!!! c'est bien le décours!! Sorry!!!

Donc j'étais à côté de la plaque avec mon "je dirais plutôt au détour de" :-))))

Je sors, donc...

Bluewitch
avatar 23/03/2016 @ 14:07:33
Le débat est clos. Remets donc tes collègues à leur place.


Oui, je pense que le débat est clos. Pas d'usage profane de cette expression hors du cadre médical. :-) Mais ça m'a fait prendre conscience que même dans le contexte adéquat, il y a des erreurs dans son usage...

Et si on a envie de se la péter, autant user de mots plus exotiques.

Merci à tous pour votre enthousiasme inattendu. :-)

Débézed

avatar 24/03/2016 @ 01:42:52
Mon vocabulaire ne s'étend pas jusqu'à ce vocable bien spécialisé.

Eh Blue, je vais bientôt dans le Sauget !

Chtimi59
avatar 24/03/2016 @ 11:51:50

Page 1 de 1
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier