AmauryWatremez

avatar 03/11/2014 @ 13:39:08
Il serait plus rapide de dresser la liste de ce que Zemmour aime que celle de ce qu'il déteste... Il me fait penser à Drumont, comme lui, aigri et vindicatif, ne se fit connaître que par ses pamphlets haineux tandis que ses autres écrits furent ignorés.


Zemmour est juif, la comparaison avec Drumont antisémite compulsif est plus que malvenue

AmauryWatremez

avatar 03/11/2014 @ 13:44:17
@ Amaury
Faites-vous la différence entre un essai et un travail de recherche en sciences sociales ?

Je suis en train de lire celui de Natacha Polony. C'ast aussi un essai, mais mieux construit que Z, sans contestation possible.
Mieux étayé, mieux sourcé, etc.
Sans oublier que NP pose des questions très pertinentes.

Question : Pourquoi parler de l'essai de Z, plus que de celui de NP ? C'est là une grande injustice (et je précise que je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit NP - pour l'instant). Encore un effet pervers du buzz, sans doute...


Ah, l'argument de la "scientificité" de tel ou tel livre. Il a beaucoup servi aux arbitres des élégances politiques, avec celui de l'objectivité, qui ne peuvent s'empêcher de donner des leçons de morale. Un essai plus polémique à leurs yeux n'est pas assez "scientifique". (scientifique = de gauche je traduis)

Mais non, quant à vos assertions sur le buzz, j'ai évoqué également "la France périphérique" de Christophe Guilluy dont le propos va beaucoup plus loin que celui de Zemmour sur la coupure du pays légal avec le pays réel.

Je remarque que comme d'habitude en bon représentant des donneurs de leçons vous n'avez que ça en réponse, des leçons de morale...

AmauryWatremez

avatar 03/11/2014 @ 13:48:23
" Mais ici même on nous a présenté un livre de Jacques Sémelin qui faisait la même chose, et ce livre a reçu l'approbation de pas mal de CLiens. "

Tout autant (et peut-être plus) l'ont détesté... J'en suis.
Quant à Zemmour, selon amaury, seuls ceux qui ont lu ses pamphlets ont le droit de dire un mot ici ?


Faut-il avoir lu les pamphlets de Rebatet pour savoir ce qu'ils contenaient ? Sa condamnation aux travaux forcés à perpétuité (il a évité la peine de mort grâce à Paulhan) suffit à s'épargner cette peine. J'ai lu "Les Décombres" pour ma thèse et je n'ai pas envie de lire Zemmour car je trouve que l'on manque de papier pour les nouveaux Flaubert et hélas ! jamais pour les nouveaux Drumont...


Comparer Zemmour, qui est juif, avec Rebatet, est abject. Rien d'autres à dire. Et oui, pour parler d'un livre il faut l'avoir lu...

AmauryWatremez

avatar 03/11/2014 @ 13:49:16
Il est également d'une grande étroitesse d'esprit de se priver de la lecture de tel ou tel écrivain à cause de ses prises de positions

Stavroguine
avatar 03/11/2014 @ 14:15:02
Il est également d'une grande étroitesse d'esprit de se priver de la lecture de tel ou tel écrivain à cause de ses prises de positions


Ca, si ça vaut certainement en littérature, où on serait bien bête de se priver de Céline (c'est toujours à lui qu'on pense dans ces cas-là) en raison de ses prises de position politiques, c'est certainement beaucoup moins vrai dans le cadre d'un pamphlet qui ne fait que développer lesdites prises de position politiques. Etant donné que Zemmour débite ses théories sur tous les plateaux télé francophones (étonnante, d'ailleurs, l'omniprésence de ce farouche combattant de la "pensée unique" et qui devient le seul "penseur" à pouvoir parler à la télé et à être lu en France), je ne crois pas qu'il y ait besoin de lire son livre (et de lui donner de l'argent) pour avoir une idée de sa pensée. Or, lire la pensée abjecte d'un type abject, bof quoi...

AmauryWatremez

avatar 03/11/2014 @ 14:41:36
Il est également d'une grande étroitesse d'esprit de se priver de la lecture de tel ou tel écrivain à cause de ses prises de positions



Ca, si ça vaut certainement en littérature, où on serait bien bête de se priver de Céline (c'est toujours à lui qu'on pense dans ces cas-là) en raison de ses prises de position politiques, c'est certainement beaucoup moins vrai dans le cadre d'un pamphlet qui ne fait que développer lesdites prises de position politiques. Etant donné que Zemmour débite ses théories sur tous les plateaux télé francophones (étonnante, d'ailleurs, l'omniprésence de ce farouche combattant de la "pensée unique" et qui devient le seul "penseur" à pouvoir parler à la télé et à être lu en France), je ne crois pas qu'il y ait besoin de lire son livre (et de lui donner de l'argent) pour avoir une idée de sa pensée. Or, lire la pensée abjecte d'un type abject, bof quoi...


Se contenter de ce que l'on voit de lui à la télé n'est pas intellectuellement pertinent

Stavroguine
avatar 03/11/2014 @ 15:03:29
Il est également d'une grande étroitesse d'esprit de se priver de la lecture de tel ou tel écrivain à cause de ses prises de positions



Ca, si ça vaut certainement en littérature, où on serait bien bête de se priver de Céline (c'est toujours à lui qu'on pense dans ces cas-là) en raison de ses prises de position politiques, c'est certainement beaucoup moins vrai dans le cadre d'un pamphlet qui ne fait que développer lesdites prises de position politiques. Etant donné que Zemmour débite ses théories sur tous les plateaux télé francophones (étonnante, d'ailleurs, l'omniprésence de ce farouche combattant de la "pensée unique" et qui devient le seul "penseur" à pouvoir parler à la télé et à être lu en France), je ne crois pas qu'il y ait besoin de lire son livre (et de lui donner de l'argent) pour avoir une idée de sa pensée. Or, lire la pensée abjecte d'un type abject, bof quoi...



Se contenter de ce que l'on voit de lui à la télé n'est pas intellectuellement pertinent


Bah personnellement, ça me suffit amplement. Tant pis si ça m'empêche d'être un "z-Intellectuel" que tu méprises tant.

Le rat des champs
avatar 03/11/2014 @ 16:14:16
Se contenter de ce que l'on voit de lui à la télé n'est pas intellectuellement pertinent


En effet. On peut supposer que quand il est sur un plateau de télévision et qu'il essaye de vendre ses bouquins (et sa soupe) il fait encore un petit effort.

Colt
avatar 03/11/2014 @ 16:43:48

Ah, l'argument de la "scientificité" de tel ou tel livre. Il a beaucoup servi aux arbitres des élégances politiques, avec celui de l'objectivité, qui ne peuvent s'empêcher de donner des leçons de morale...
Je remarque que comme d'habitude en bon représentant des donneurs de leçons vous n'avez que ça en réponse, des leçons de morale...


Vous êtes totalement dans la confusion des genres. Moralité et science ? Rien à voir ! Deux plans différents d'approche de la realité ! Cette confusion que vous entretenez (consciemment ou non), elle est aussi chez Z d'ailleurs !
Lorsque Z déclare que X % de la délinquance est le fait d'étrangers, sans citer la source du chiffre qu'il avance, que doit dire le lecteur ? Amen ? Le minimum, quand on souhaite argumenter, c'est de donner des sources valables ! Ici, rien de moral ou d'immoral, juste une question de méthode et de rigueur. Sur ce point le livre de Z est mauvais.


quant à vos assertions sur le buzz, j'ai évoqué également "la France périphérique" de Christophe Guilluy dont le propos va beaucoup plus loin que celui de Zemmour sur la coupure du pays légal avec le pays réel.


Encore une fois vous mélangez tout : le constat et l'interprétation. Guilluy fait un travail de scientifique. Z fait un travail (peu rigoureux) de polémiste. Lisez plutôt N. Polony et vous verrez la différence avec Z au niveau de la méthode.

Les propos d'Amaury me semble bien symptomatique de ce qui agite la France :
- Des passions qui prennent de plus en plus le pas sur la raison.
- Un désespoir de ne pas être entendu et consulté par les dirigeants politiques sur des questions importantes pour les français (intégration, religion...), ce qui mène à la colère (voir les evts à Nantes et Toulouse de ce WE).
- Crise de confiance totale envers ces mêmes dirigeants (projets douteux, affaires de corruption)...

La pression monte...

Radetsky
avatar 03/11/2014 @ 17:37:06
vous rappellerais-je aussi que les parlementaires et ministres qui étaient à Vichy étaient pour la plupart de gauche, très à gauche même, comme Laval, radical, laïciste et bouffeur de curés, car c'est moins simple que quelques formules ronflantes
Voyons, voyons, Amaury, placer Laval à gauche, comme tout le poulailler radical, rad-soc, ou soc tout court, c'est un peu fort, camarade ! Tu n'aurais pas mieux comme article démonstratif ?
Tu me diras que Doriot a troqué le Parti Communiste pour le fascisme, lequel Parti a quémandé aux Fridolins l'autorisation de faire reparaître "L'Humanité" en 1940 (ô mânes de Jaurès...!), au nom du pacte Molotov-Ribbentropp. Certes, on aura tout vu.
Quant à la "vraie" gauche, elle a généralement séjourné de préférence en prison ou sous terre. Ne te fatigue pas à en chercher des traces ici ou là.



Bon sang mais c'est bien sûr les traitres de gauche y sont pas de gauche, cette blague, mais après coup

Amaury, ne me prends pas trop pour un con. Tes raccourcis t'arrangent, sans doute... J'ai écrit "en prison ou sous terre", on ne voit pas où se situerait un "après".

Hiram33

avatar 03/11/2014 @ 23:33:19
" Zemmour est juif, la comparaison avec Drumont antisémite compulsif est plus que malvenue "

Non, il suffit de lire la biographie de Maurice Sachs, ne pas oublier qu'il existe des Juifs antisémites ou ayant répandu les stéréotypes antisémites (cf Marx et Trotsky). Les sociologues ont étudié ce phénomène (la haine de soi).

Hiram33

avatar 03/11/2014 @ 23:50:41
pour ceux que le thème intéresse (Marx et la question juive)

http://books.google.fr/books/…

Marx et Trotsky n'étaient pas antisémites mais ont relayé plus ou moins inconsciemment les stéréotypes sur les Juifs.

Sur le concept de la haine de soi http://books.google.fr/books/…

Martell
avatar 05/11/2014 @ 10:01:19
...
Lorsque Z déclare que X % de la délinquance est le fait d'étrangers, sans citer la source du chiffre qu'il avance, que doit dire le lecteur ?
...


Le problème c'est la définition d'étrangers.
Si avoir la citoyenneté française sur les papiers efface le caractère "étrangers" c'est bon. Zemmour a tout faux!

Minoritaire

avatar 05/11/2014 @ 10:41:36
.Le problème c'est la définition d'étrangers.
Si avoir la citoyenneté française sur les papiers efface le caractère "étrangers" c'est bon. Zemmour a tout faux!
...Et c'est en suivant ce raisonnement que le Zemour se retrouve lui-même dans la catégorie des "pas Français de Souche" (je mets les majuscules pour insister sur l'aspect Sacré de la Nationalité française :-)

Feint

avatar 05/11/2014 @ 15:57:47
Zemmour, c'est le gars qui confond Deleuze et Derrida ? http://towardgrace.blogspot.fr/2014/11/…

Stavroguine
avatar 05/11/2014 @ 16:16:26
Un passage chez Colin est aussi salutaire ! Et vachement rigolo ! http://fabrice-colin.over-blog.com/2014/11/…

Catoate

avatar 05/11/2014 @ 16:34:41
http://lemonde.fr/les-decodeurs/article/…

http://lemonde.fr/politique/article/…

Je vous avoue, les amis, camarades ou pas, ne pas avoir très envie de discuter Zemmour...du coup j'invite juste à lire quelques pages du Monde. je ne lirai pas son "Suicide", je crois que je préfèrerais encore lire les débacles intimes de l'ancienne première dame. Non, vraiment, pas le courage, pas envie. Faut dire que je bosse avec des mini Zemmour version italienne, et je vous assure....c'est dur !!!!!!

Saint Jean-Baptiste 06/11/2014 @ 17:31:35
Je ne l'ai pas lu, donc je devrais me taire ! (Mais, comme dit le poète, ce n'est pas parce qu'on n'a rien à dire, qu'il faut fermer sa g...).
Mais je connais un peu Zemmour, je connais ses prises de position sur des sujets cruciaux ; et puis j'ai consulté les liens sur les articles du Monde et je me fais une idée du contenu du livre.

Son titre, le « Suicide » est certainement exagéré mais, incontestablement, nous sommes en pleine décadence et c'est, si j'ai bien compris, ce que dénonce l'auteur.
Ici même, sur nos forum, nous n'arrêtons pas de le constater : la fin de l'autorité politique, la débâcle de l'enseignement, la décadence des mœurs, la fin des familles, la perte des valeurs, l'abandon de la religion, de la morale...

Mais ce sont des choses qu'on ne peut pas dénoncer. On n'a jamais aimé les Cassandre. On abat les oiseaux de mauvais augure, Savonarole a terminé sur le bûcher et Zemmour doit être pendu !
Sous le Bas Empire romain, Don Cassius a été voué aux gémonies : il reprochait qu'on laissât entrer les barbares pour les tâches dont les Romains ne voulaient plus : porter les armes, par exemple. « Quand les barbares envahiront, disait-il, ils seront chez eux, nous leur préparons le terrain ».

Il faut dire que la décadence est une période délicieuse à vivre – mais on s'en rend compte toujours après. On pense avant tout à bien boire et bien manger (il suffit de voir le nombre d'émissions TV sur le sujet). Les arts prospèrent, les expositions se succèdent les unes après les autres, on ouvre des nouveaux musées, on joue, on rit, on danse et on veut des jeux : les Olympiques, les Mundial, les F1, les concours de Miss et les Euro de la chanson... bref, on s'amuse.

On n'a jamais si bien vécu dans l'Histoire du monde qu'aujourd'hui dans nos pays, et on voudrait tant que ça continue toujours... Pourtant les esprits lucides – un peu comme nous tous, d'ailleurs – comprennent que c'est la fin ; mais on ne peut pas le dire, c'est trop triste ! Pendons Zemmour !

Moi je ne voudrais pas vivre le Jugement Dernier, tel que décrit dans l'Apocalypse, mais je voudrais vivre les cinquante dernières années de l'humanité, je suis sûr que ce seront les meilleures, même si je sais que ça finira mal. Malheureusement, je ne serai plus là... ne me pendez pas !

Saule

avatar 06/11/2014 @ 19:02:57
On peut penser qu'on est décadence si on pense à la montée du chomage et qu'on met cela en perspective avec la période de prospérité qui a suivi la deuxième guerre. Mais cette période de prospérité était exceptionnelle et le prix a payer pour cette période de croissance fût celui des deux guerres avant : personne ne veut cela à nouveau.

L'économie est en crise, c'est un problème structurel qui nécessite à mon avis un changement complet de paradigme. En attendant, les inégalités augmentent et ça crée des tensions sociales, d'ou un malaise et d'ou le fait que des cassandres de bas étages vendent des livres sordides. Assimiler la décadence au mariage pour tous, au métissage de la société, à la féminisation des mâles français,... ça me semble tout à fait délirant. Les articles du monde sont intéressants, on voit qu'il dit n'importe quoi en plus.

Stavroguine
avatar 06/11/2014 @ 19:23:14
Il y avait sur France Culture une émission de la Fabrique de l'histoire consacrée à l'Allemagne assez intéressante. Je vous la mets en lien.

http://franceculture.fr/player/reecouter/…

La première partie est consacrée à Kafka, mais c'est surtout la deuxième (qui commence à la moitié de l'émission environ) qui est remarquable. Un chercheur y parle de la notion de "droit du sang" dans l'Allemagne nazie et montre comment les thèses nazies ont été intellectualisées pour ressembler à autre chose qu'à un vaste délire. L'impression tenace que la race germanique courrait à sa perte depuis qu'elle n'était plus pure, qu'elle avait été mélangée, métissée, qu'elle s'était imbibée de culture judéo(bien sûr)-chrétienne, des idéaux égalitaires portés par la Révolution française semble renvoyer directement aux thèses de Zemmour pour qui il en va aussi de notre survie de nous re-purifier.

Début Précédente Page 2 de 11 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier