L'inconnu du Nord-Express de Patricia Highsmith

L'inconnu du Nord-Express de Patricia Highsmith
(Strangers on a Train)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Mademoiselle, le 27 janvier 2005 (Inscrite le 29 mars 2004, 32 ans)
La note : 1 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 698ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 510  (depuis Novembre 2007)

La descente aux enfers d'un homme intègre

Deux hommes se rencontrent dans un train. Le premier s'appelle Bruno et est un jeune homme fortuné qui déteste son père. Il passe son temps à imaginer des scénarios de crimes parfaits. Son interlocuteur, Guy Haines, est un architecte qui aimerait que son ex-femme le laisse tranquille. Bruno lui propose un marché: il tuera la jeune femme et en contrepartie Guy devra tuer le père de Bruno. Guy refuse mais Bruno décide quand même de tuer la jeune femme. Il se met à harceler Guy pour que celui-ci accomplisse l'autre partie du stratagème.
J'ai lu ce roman il y a quelques années, au collège, et j'en garde un souvenir des plus mauvais. Bruno est un personnage si écoeurant... Et je n'ai pas accroché à l'histoire à part peut-être dans le dernier chapitre.
Le premier livre de Patricia Highsmith avait été retranscrit au cinéma par Hitchcock. Evidemment, pour ce qui est de l'ambiance glauque, on est servi... Mais je déconseille vraiment ce livre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bien

7 étoiles

Critique de Kalie (Sarthe, Inscrit le 4 juillet 2010, 49 ans) - 26 avril 2011

Le début du roman m’a légèrement déçu : la rencontre entre Guy et Bruno dans le train ne m’a pas particulièrement intéressé. L’originalité du sujet, à savoir, l’échange de meurtres pour un alibi parfait est biaisé dès le départ puisque Guy n’accepte pas la proposition de Bruno. De plus, les relations Bruno/mère/père et Guy/Miriam/Anne et le métier d’architecte de Guy ne m'ont pas passionné.

Mais à partir du meurtre de Miriam, le livre m’a emballé. L’histoire gagne en intensité avec la pression qu’exerce Bruno sur Guy puis le besoin d’expiation de Guy et l’enquête de Gérard.

Finalement, j’ai bien aimé ce roman malgré quelques longueurs.

A noter que je n'ai pas été influencé par le film d’Hitchcock dont je n’ai plus aucun souvenir.

Un train peut en cacher un autre

8 étoiles

Critique de Ravenbac (Reims, Inscrit le 12 novembre 2010, 53 ans) - 6 décembre 2010

Dans un train, un jeune et prometteur architecte rencontre fortuitement un psychopathe en mal de reconnaissance. Ce dernier se prend d’affection pour le premier et lui raconte son rêve de commettre un jour le crime parfait.
« L’inconnu du Nord Express » est un face à face psychologique entre un fou à la dérive exerçant une étrange fascination et un homme sans caractère.
Etrange ambigüité des rapports entre deux hommes ; plongée d’une âme vers l’irréparable.
Suspense à l’efficacité redoutable.

Suspense

8 étoiles

Critique de Janiejones (Montmagny, Inscrite le 20 avril 2006, 33 ans) - 10 mai 2007

J'ai découvert Patricia Highsmith avec L'inconnu du Nord-Express. L'atmosphère est opressante, enveloppante. Highsmith est une très bonne auteur de suspense et ce roman, doit être lu par tous les amateurs de romans policiers.

Ne parlez pas aux étrangers

9 étoiles

Critique de Aaro-Benjamin G. (Montréal, Inscrit le 11 décembre 2003, 50 ans) - 27 janvier 2005

L’intelligence de cette histoire sinistre réside dans l’utilisation d’un événement de départ anodin, une rencontre sur un train, quelque chose que tout le monde peut vivre un jour ou a déjà vécu. A partir de ce moment, Highsmith explore le cerveau criminel tout en alimentant un suspense soutenu. Les deux protagonistes, l’un sociopathe, l’autre « normal » s’affrontent alors dans un jeu d’échecs psychologique.

C’est un thriller qui fonctionne sur plusieurs niveaux. L’auteure fait remonter à la surface tout le côté noir qui sommeille à l’intérieur de l’homme ordinaire. Quelle est l’étincelle qui peut amener quelqu’un au meurtre? Quelle est la définition du bien et du mal?

Différent du film d’Hitchcock, le livre va plus en profondeur dans l’analyse de ce complot sordide. C’est dérangeant, sombre et je le conseille à ceux qui aiment le roman noir.

Forums: L'inconnu du Nord-Express

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  recherche sensations hitchkokiennes! 3 Nana31 2 février 2006 @ 17:33

Autres discussion autour de L'inconnu du Nord-Express »