La jeunesse de Tex, tome 1: La vengeance de Mauro Boselli (Scénario), Stefano Andreucci (Dessin)

La jeunesse de Tex, tome 1: La vengeance de Mauro Boselli (Scénario), Stefano Andreucci (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers , Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Septularisen, le 13 décembre 2020 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 53 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 659 

LA JEUNESSE DE TEX WILLER.

Au début de l’histoire nous sommes aux alentours des années 1860 près de Rocks Springs dans la vallée du fleuve Rio Nueces (Texas du Sud). Tex n’est alors qu’un jeune cow-boy qui mène une vie tranquille et rangée auprès de ses parents et de son grand-frère.

Son père ayant été lâchement assassiné par des bandits mexicains au cours d’une razzia, Tex, n’hésite pas à les poursuivre au-delà de la frontière mexicaine pour se venger. Accompagné d’un vieux pistolero, Gunny Bill (qui l’a initié au maniement des armes et qui mourra au cours de cette chasse à l’homme), il retrouve leurs traces à Ciudad Jimenez et fera un véritable carnage, un soir de fête à la Posada Vieta Castilla. Mais, à son retour aux USA, il apprend qu’une grande partie des pillards qui sévissent dans la vallée du Rio Nueces sont encore en circulation. Et pire que cela, comme entre-temps il est devenu un hors la loi et que sa tête a été mise à prix, on cherche à lui mettre sur le dos toutes les exactions commises dans la région.

Une nuit, il est surpris pendant son sommeil, dans une grange isolée, par Quinn et quatre des ses hommes venus venger leurs «companeros» exécutés par Tex au Mexique. Mais, celui-ci a décidé de ne plus fuir face aux pilleurs de Nueces, et de leur faire payer leurs crimes...

On ne présente plus le personnage de «Tex Willer» qui, s’il ne s’est jamais imposé en France et au Belux, est une icône des fameux «fumetti» en Italie! Des chiffres de vente qui font rêver! Pensez-vous, chacune de ses aventures mensuelles se vend à plus de 250.000 exemplaires, et au jour d’aujourd’hui il en a déjà connu plus de.. 800! C’est d’ailleurs la BD la plus vendue en Italie! On retrouve ici les italiens Mauro BOSELLI (*1953) scénariste attitré des nouvelles aventures de Tex Willer, et Stefano ANDREUCCI (*1962), au dessin... Qui ont la lourde tâche de succéder dans un album grand format au mythique duo de créateurs du personnage: Giovanni Luigi BONELLI (1908 – 2001) au scénario, et Galep (de son vrai nom Aurelio GALEPPINI 1917 – 1994), au dessin, qui sont les pères des personnages originaux de cette BD, parue pour la première fois en1948!

Le scénario de M. BOSELLI est solide et se tient bien. Comme souvent, on devine la fin de l’histoire bien avant qu’elle n’arrive, mais disons qu’en règle générale il n’y a pas trop d’accrocs. Si Tex dégaine toujours aussi vite, et a toujours la gâchette aussi facile, les fans seront surpris de voir que dans sa jeunesse, Tex ne fumait pas et ne buvait pas! C’est plutôt réussi, car il n’est sans doute pas facile d’imaginer les aventures du célèbre Ranger, quand il n’était qu’un hors la loi de la frontière mexicaine.

Les dessins de M. ANDREUCCI, - qui, il faut le dire, a la lourde tâche de dessiner Tex jeune -, ne sont pas à la hauteur de ce que l’on pourrait en attendre! Si les scènes d'actions sont très dynamiques et les mouvements bien rendus, par contre dès que les scènes deviennent statiques, le dessin est moins bon. Si les premières planches sont un régal, - pensez-vous quatre planches avec juste des dessins et pas une ligne de dialogue -, par la suite les dessins se perdent et deviennent un peu quelconques, baveux, mal finis. On en a même avec des dessins sans décor, avec juste les personnages assis à une table (Pg. 35)! Passons aussi sur les visages, qui sur les vues lointaines ne ressemblent plus à rien, ou alors sont à peine esquissés!
Je comprends aussi qu’il doit ici réinterpréter le visage de Tex en partant de rien (puisque c’est de la jeunesse du personnage dont on parle…), et avec son propre style de dessins, mais de là à dessiner Tex avec un visage anguleux et qui ne ressemble à rien comme à la Pg. 32 ou 35, franchement… Non!
Je me dois aussi de dire un mot des couleurs de M. Matteo VATTINI qui sont vraiment très belles, et qui "rattrappent" un peu le tout. Mention spéciale à l’éternelle chemise jaune, foulard noir et au jean délavé de Tex.

Rien à dire de plus sur cette BD, qui si elle n’est pas vraiment l’idéal pour partir à la découverte de l’univers de «Tex Willer», - du fait que cet épisode se déroule avant que Tex rejoigne les Rangers, il manque les autres personnages secondaires, très importants dans la série Kit Carson (son acolyte Ranger), Kit Willer (le fils de Tex) et Tiger Jack (le frère de sang indien de la tribu des Navajos) -, permet en tous les cas au profane de découvrir cette série mythique et aux connaisseurs de découvrir la jeunesse du héros!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La vengeance [Texte imprimé] scénario, Mauro Boselli dessins, Stefano Andreucci couleurs, Matteo Vattini
    de Boselli, Mauro Andreucci, Stefano (Illustrateur)
    Fordis / Colorado
    ISBN : 9791095720188 ; 20 EUR ; 01/01/2019 ; 54 p.
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  La jeunesse de Tex

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La jeunesse de Tex, tome 1: La vengeance

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La jeunesse de Tex, tome 1: La vengeance".