L'Esprit des Lumières de Tzvetan Todorov

L'Esprit des Lumières de Tzvetan Todorov

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Essais

Critiqué par Unvola, le 20 août 2020 (Inscrit(e) le 18 août 2020, - ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 191 

Un essai concis portant sur un vaste thème !

Tzvetan Todorov nous narre l’origine des Lumières au 18ème siècle. Il nous détaille tout au long de l’ouvrage, les fondamentaux dont-elles sont constituées, tels que :
– Le droit essentiel de tout être humain à la vie ;
– La démocratie et la laïcité ;
– La tolérance ;
– Le respect de la liberté individuelle de conscience et d’esprit critique par l’éloge de la Connaissance ;
– L’égalité Universelle des droits des hommes et des femmes entre eux et face à la loi ;
– L’égalité entre les Peuples ;
– Etc..

L’auteur dénonce les dérives et détournements de l’Esprit des Lumières à des fins dogmatiques, idéologiques, utopiques par certains individus, pays, régimes politiques, religions…
En effet, Tzvetan Todorov nous démontre, par exemple, que le Colonialisme aux 19ème et 20ème siècles, est une de ces dérives, pages 29 et 30 :

« L’un des reproches habituels qu’on adresse aux Lumières est qu’elles ont fourni les fondements idéologiques du colonialisme européen du XIXe et de la première moitié du XXe siècle. Le raisonnement est le suivant : Les Lumières affirment l’unité du genre humain, donc l’universalité des valeurs. Les Etats européens, convaincus d’être porteurs de valeurs supérieures, se sont cru autorisés à apporter leur civilisation aux moins favorisés qu’eux ; pour s’assurer de la réussite de leur entreprise, ils ont dû occuper les territoires où habitaient ces populations… »

L’autre dérive concerne bien évidemment, les deux grands régimes Totalitaires du 20ème siècle : le Communisme et le Nazisme, page 33 :

« Un autre reproche particulièrement grave adressé à l’esprit des Lumières est d’avoir produit, quoique involontairement, les totalitarismes du XXe siècle, avec leur cortège d’exterminations, d’emprisonnements, de souffrances infligées à des millions de personnes. L’argument se formule ici à peu près en ces termes : ayant rejeté Dieu, les hommes choisissent eux-mêmes les critères du bien et du mal. Enivrés par leur capacité de comprendre le monde, ils cherchent à le remodeler pour le rendre conforme à leur idéal ; ce faisant, ils n’hésitent pas à éliminer ou à réduire en esclavage des portions importantes de la population du globe. »

En conclusion, l’Esprit des Lumières sert souvent iniquement à « justifier » les barbaries du passé et d’éventuelles futures déviances de l’être humain.
Il ne faut pas confondre la fondamentale égalité entre les Hommes, et le soi-disant « Scientisme » idéologique qui, lui, est un danger pour la liberté individuelle et des Nations, au profit : des opportunistes extrémistes et pseudo-« sauveurs » de l’humanité en tous genres.

Confer également, d’autres ouvrages tous aussi passionnants, de Tzvetan Todorov :
– Mémoire du mal, Tentation du bien : enquête sur le siècle ;
– Le Nouveau Désordre mondial : Réflexions d’un Européen ;
– Face à l’extrême ;
– La Peur des barbares : Au-delà du choc des civilisations ;
– Les Abus de la mémoire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'Esprit des Lumières

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Esprit des Lumières".