The time before de Cyril Bonin

The time before de Cyril Bonin

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Hervé28, le 3 décembre 2017 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 49 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (32 851ème position).
Visites : 616 

Retour vers le futur

Le thème abordé ici, le voyage dans le temps, n'est pas traité de manière théâtrale. Au contraire, Cyril Bonin nous offre dans ce one shot parfaitement maîtrisé, une application presque "domestique" de ce pouvoir que découvre le héros, Walter Benedict. Avec ce pendentif qu'on lui a donné, il ne cherche pas à bouleverser l'Histoire, mais juste à améliorer sa vie quotidienne par touches successives.

Ne recherchez pas d'effets spéciaux dans cette bande dessinée, mais la description de la vie d'un petit photographe de la fin des années 50 aux USA.
Je ne me suis pas ennuyé une seconde en lisant cette centaine de pages.
En outre, le dessin et les couleurs donnent une certaine douceur à cette histoire , qui sans en avoir l'air, reste tout de même une histoire fantastique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • The time before [Texte imprimé] Cyril Bonin
    de Bonin, Cyril
    Bamboo éd. / Grand angle (Charnay-les-Mâcon)
    ISBN : 9782818935514 ; EUR 18,90 ; 02/03/2016 ; 104 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Avant et ailleurs

7 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 35 ans) - 9 juillet 2018

Une bande dessinée à l'histoire en forme de boucle temporelle: ce n'est pas super-transcendant mais cela est pas mal réalisée...

Pareillement j'ai aimé dans le récit comment l'auteur décrit un monde finalement très matérialiste et machiste (et même avec des personnages féminins dedans !) et comment les gens s'arrangent avec leurs petits mensonges du quotidien: tous rêvant à autre chose sinon d'un meilleur eux-mêmes qu'ils ne seront jamais.

La plongée à la fois dans le passé et dans le futur du héros laisse aussi en évoquer d'autres, surtout que Walter Benedict est prisonnier de son propre génie.

Très bien conté, de la sorte des petites choses de valeur. Et puis nos rêves font l'avenir.

Forums: The time before

Il n'y a pas encore de discussion autour de "The time before".