La nef des fous T08. Disparition de Turf

La nef des fous T08. Disparition de Turf

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Shelton, le 22 octobre 2017 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 62 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 831 

La Nef des Fous reprend du service pour mon plus grand plaisir !

Parmi les auteurs de bandes dessinées, il en est un que j’aime beaucoup lire et rencontrer car à chaque fois, que ce soit dans les lectures ou les rencontres, il est capable de me surprendre, me faire rire et m’informer – que ce soit d’ailleurs dans son travail ou sur un sujet plus général. De salon en salon, d’Angoulême à Montreuil, de Saint Malo à Paris, chaque moment passé ensemble est un instant de plaisir et j’espère qu’il en est de même pour lui, bien sûr !

Aussi, quand j’ai appris que La Nef des Fous allait reprendre après l’intermède du Voyage improbable, j’en fus d’abord heureux avant de prendre date pour Quai des bulles à Saint Malo en octobre 2017 et rencontrer à nouveau Turf…

Je sais bien que beaucoup connaissent la Nef des Fous mais, néanmoins, il faut quand même éclairer les lecteurs novices qui n’auraient pas encore glissé sous cette immense coupole métallique posée sous les fonds marins… Un univers entier, avec sa population, ses bâtiments, sa nature, son royaume… Qui dit royaume dit roi et ce sera Clément XVII et son beau pyjama rayé blanc et rouge… Qui dit roi dit reine et ce sera la mégère – non, je l’ai dit – Ophélie et qui dit couple royal dit princesse et ce sera la belle Chlorenthe… Certes, c’est la Nef des Fous, mais je ne sais pas si tous les personnages sont si fous que cela… A voir… En tous cas, ils nous ressemblent beaucoup, enfin si vous voyez ce que je veux dire…

Pour moi, depuis le départ, cette merveilleuse série est à la fois un amusement de qualité, soigné graphiquement, bien écrit, très bien construit… et une belle critique de notre société, de nos travers… et pas que !

Cette fois-ci – je vais à l’essentiel et je ne vous en dis pas trop – la reine va disparaitre lors d’un spectacle de magie et le sergent Bonvoisin, accompagné de son première classe Baltimore, va mener l’enquête, enfin, il va essayer car le royaume a besoin de retrouver la reine…

Je précise tout de suite que l’enquête sur prolongera sur l’album suivant car à la fin de ce tome, la reine n’aura toujours pas fait sa réapparition… Belle narration graphique, toujours aussi onirique, poétique et drôle. Un dessin précis, de belles couleurs de l’auteur qui, décidément fait tout comme si l’on n’était jamais mieux servi que par soi-même et un tout très sympathique à lire…

Il ne vous reste plus qu’à prendre la direction de la ville royale d’Eauxfolles tandis que nous allons nous nous diriger vers la cité malouine pour Quai des bulles avec, n’en doutons pas, une belle rencontre en compagnie de Turf !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Nef des fous. Disparition [Texte imprimé]
    de Turf,
    Delcourt
    ISBN : 9782756081861 ; EUR 14,50 ; 30/08/2017 ; 48 p. ; Album
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La nef des fous T08. Disparition

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La nef des fous T08. Disparition".