Bravo les brothers de André Franquin

Bravo les brothers de André Franquin

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Hervé28, le 3 mars 2013 (Chartres, Inscrit(e) le 4 septembre 2011, 50 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 682 

l'Âge d'or de la BD

J'avais été assez critique sur la sortie de l'édition commentée de "Bravo les brothers" de Franquin. En effet, je ne voyais pas l'utilité d'acquérir un tel album pour une personne comme moi qui possède déjà l'édition en album couleur, celle en noir et blanc publiée chez Niffle et de nombreux ouvrages sur Franquin (comme "le monde de Franquin", et " comment on devient créateur de bandes dessinées" ,entretiens de Franquin avec Philippe Vandooren).
Pourtant, au hasard de mes pérégrinations dans une librairie, je suis tombé sur cet ouvrage et j'avoue que j'ai rapidement été séduit par l'apport de José-Louis Bocquet sur le dessin de Franquin.
C'est intelligent, bien replacé dans le contexte de l'époque et surtout très instructif, et fort bien documenté, même pour un amateur assez éclairé comme moi, de bandes dessinées.
La partie fac similé des planches en noir et blanc vaut véritablement le détour, tout comme les anecdotes consacrées au monde animalier cher à André Franquin.
Certes, cet album est assez cher , mais revisite intelligemment l'ensemble des personnages qui peuple la rédaction du journal de Spirou (de M.Boulier à de Maesmaeker, de Lebrac et Prunelle, en passant Mlle Jeanne et un certain Y. Delporte).
Une véritable bouffée de nostalgie qui fait du bien, à l'heure où les nouveautés bd ne sont guères attractives à mon goût et une leçon à la fois de narration et de dessin sur vingt pages pour une aventure que Franquin affirmait :"Et cette histoire, quand on me montre tous mes albums, c'est celle que je relis avec le plus de plaisir. C'est une histoire qui me fait rire, et cependant je ne ris pas souvent de mes propres productions, ne serait-ce que par modestie, mais enfin j'affirme, qu'ici, je rigole."
J'ai d'ailleurs cédé le même jour à l'édition commentée de la foire aux gangsters , autre histoire courte de Spirou et Fantasio.
Je précise qu'il est bon de prolonger ces deux albums par une lecture de "Morris, Franquin, Peyo et le dessin animé" de Philippe Capart et d'Erdwin Dejasse (éditions de l'an 2, paru en 2005) ouvrage remarquable sur un aspect assez inédit des 3 auteurs phares du journal "Spirou", dont je vous reparlerai plus tard.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Bravo les brothers

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Bravo les brothers".