Cyber, Tome 1 : La colère d'Arès de Sylvain Cordurié (Scénario), Živorad Radivojević (Dessin)

Cyber, Tome 1 : La colère d'Arès de Sylvain Cordurié (Scénario), Živorad Radivojević (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Sci-fi & fantastique

Critiqué par Septularisen, le 21 janvier 2013 (Luxembourg, Inscrit le 7 août 2004, 51 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 1 353 

SEIGNEUR DE GUERRE

Tout commence en 2077, des militaires viennent voir Mme. Matterfly à son domicile, pour recruter son fils, Terence, pourtant seulement âgé de sept ans…

Nous retrouvons ensuite Terrence 30 ans plus tard, officier d’élite avec le grade de major, Il est le nec plus ultra de l’infanterie américaine. Il officie maintenant pour une unité spécialisée dans les interventions dites « sensibles ».
C’est un militaire bardé d’implants cybernétiques sous-dermiques et intracrâniens, pour le rendre plus puissant et de plus en phase "d'intervention", il porte une armure blindée de 50 kg, qui lui permet de faire des bonds extraordinaires, de se camoufler, de voir et d’identifier ses adversaires à distance, de voir de nuit et à travers les murs, etc…
Bras armé de sa cellule, véritable unité d’assaut à lui tout seul, il agit et prend ses décisions seul quand il est sur le terrain. Il est toutefois secondé par toute une équipe de militaires qui le conseillent et le surveillent. Ses missions sont de différentes natures : libération d’otages, opérations antiterroristes, élimination de tout individu ou groupe menaçant les intérêts supérieurs de la nation, etc.

L’histoire débute vraiment quand on découvre les Earthers, un groupe bioterroriste, mené par la mystérieuse Diamond, qui sont les ennemis juré des autorités en place, l’Establishment. Après avoir réussi à récupérer des informations secrètes au Datacenter de l’armée à Detroit, les Eathers ont découvert des précieuses informations sur le major Terrence Matterfly. Ils décident de kidnapper le Capitaine Helena Clasko, officier psychologue, qui n’est autre que la fiancée de Terrence, afin de forcer celui-ci à collaborer avec eux…

Acte qui ne sera, bien sûr pas, sans conséquences…

Sur une idée de départ somme toute assez classique, déjà maintes fois exploitée en BD, romans et films, celle du soldat du futur (Starships Troopers, La guerre éternelle… ) avec sa super armure( Robocop, Iron Man…), les auteurs ont toutefois réussi à bâtir un scénario solide, sans toutefois révolutionner le genre. Rien d’original en effet dans le dessin et les propriétés de l’armure.

Les dessins sont bien réussis, notamment les visages des principaux personnages sont très bien rendus, les uniformes bien dessinée, et le point de vue des auteurs, notamment sur les villes du futur, vaut vraiment le détour (pg 25 ou pg30).…
Le découpage est très original (voir p ex. la page 42) et les couleurs se défendent bien. Je regrette juste que l’ensemble du scénario soit un peu « lourd » et l’histoire soit très lente à démarrer… de plus on devine un peu trop facilement la suite (et donc le volume II) se profiler !...

J’avoue avoir été surpris par certains non-sens et certaines erreurs de débutant dans cette BD, ainsi p.ex. si l’histoire commence en 2077, comment se fait-il que les militaires roulent encore dans un Hummer H3? (Pg 5) et que les voitures et les motos ressemblent à s’y méprendre à celles d’aujourd’hui ? Sans parler de l’armement des militaires (Pg 43)…
Ou alors si la deuxième partie de la BD se déroule 30 ans après la première (en 2102) comment cela se fait-il que seul le héros a vieilli, les visages et coiffures des autres personnages n’ont absolument pas changé ? (Pg 4 et Pg23)…

J’ai fini cette BD avec un avis mitigé. Je reste à attendre la suite pour me prononcer à savoir si oui ou non, nous tenons là une grande BD !...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Cyber

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Cyber, Tome 1 : La colère d'Arès

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cyber, Tome 1 : La colère d'Arès".