Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist

Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist
(Låt den rätte komma in)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Felicity11, le 10 juillet 2011 (Bruxelles, Inscrite le 12 décembre 2007, 27 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (41 341ème position).
Visites : 2 671 

Un roman empli de solitude.

Dans la banlieue suédoise nommée Blackenberg vit Oskar, un jeune garçon de douze ans. Persécuté violemment par ses camarades, délaissé par son père, il est incroyablement seul. Jusqu'au jour où un homme emménage dans l'appartement en face avec une petite fille, Eli. Elle sort le soir, semble ne craindre ni le froid ni la neige et exhale une odeur douceâtre et indéfinissable. Bien qu’elle soit assez étrange, Oskar devient rapidement l’ami d’Eli. Mais leur quartier est en agitation. Plusieurs disparitions ont été constatées, des gens violemment charcutés, et la méfiance règne à Blackenberg.

Vous l'avez devinez, c'est une histoire de vampires. Loin d'être semblable à toute la littérature commerciale qu'on peut lire de nos jours, "Laisse moi entrer" est un roman nous présentant la condition de vampire dans sa facette la plus monstrueuse. Il n'y a aucune forme de gloire dans cette situation mais énormément de solitude, de tristesse et une violence nécessaire à la survie. Les éléments classiques de ce mythe sont mis en place dans une Suède des années 80 avec justesse.

Mais ce n'est pas uniquement cela. C'est l'histoire d'une banlieue sur un fond de thriller. Un quartier où les gens sont confrontés à la solitude, où chacun a ses propres vices et malheurs comme l'alcool, la pédophilie, la drogue, un deuil mal vécu, une famille brisée, etc.

D'une écriture fluide, parfois poétique parfois crue, Lindqvist nous décrit un monde aussi monstrueux que le vampire, où le mal ne se cache pas là où on le pense. Une analyse sociale dérangeante et percutante dans une ambiance malsaine et horrifique où le vampire semble n'être que la représentation du mal enfoui dans les habitants.

On ressent le froid de la Suède, l'isolement, le manque d'attention, la violence, les désirs malsains et au milieu de tout cela, l'auteur nous attendrit avec un récit central d'amitié et d'amour, fragile comme une fleur en plein désert. D'où l'attachement ressenti pour ces deux enfants qui tentent de trouver du réconfort l'un dans l'autre.

Ses personnages sont tous excellents, bien pensés, bien décrits, aux réactions justes. Tous ont une part d'horreur et d'humanité en eux. Et surtout, une énorme part de solitude, qui est le thème principal du livre.

Un excellent bouquin renouvelant le genre !
Soyez conscients qu'il contient des scènes extrêmement violentes. Mais c'est également un livre réfléchi, dérangeant, aux personnages attachants, au suspense ardent et qui renvoie autant à l'horreur de la société qu'à celle des vampires.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

il y a beaucoup mieux en histoire de vampires...

4 étoiles

Critique de Wakayoda (, Inscrite le 12 septembre 2007, 39 ans) - 8 avril 2013

j'ai été très déçue par cet ouvrage où les critiques sont éloquentes. La présence de beaucoup de personnages et d'histoires en parallèle qui se mêlent peu à peu est assez bien menée. La présence fantastique de Vampire est, pour moi, peu lucide! On ne comprend pas vraiment le pourquoi de certains éléments. Ce que j'ai apprécié aussi c'est la réalité de la problématique de l'adolescence qui se mêle au fantastique. C'est un ouvrage très noir où aucune nuance positive n'est vraiment dégagée.
Certaines critiques l'avaient comparé à du Stephen King et bien je trouve que l'on en est bien loin.
J'ai eu aussi beaucoup de mal à m'attacher à un personnage. Ils sont beaucoup trop énigmatiques à mon goût sans que l'on découvre quoi que ce soit de captivant.
Pas mal mais très déçue à la lecture

Forums: Laisse-moi entrer

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Laisse-moi entrer".