Une histoire de tout, ou presque... de Bill Bryson

Une histoire de tout, ou presque... de Bill Bryson
(A short history of nearly everything)

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Scientifiques

Critiqué par Oburoni, le 9 mai 2011 (Waltham Cross, Inscrit le 14 septembre 2008, 34 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 432ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 3 127 

Vive les sciences !

Le livre parfait pour se réconcilier avec la science.

Bill Bryson nous entraine de l'astronomie à la physique et la paléontologie, la biologie, la géologie et j'en passe pour rendre leurs gloires à des domaines trop souvent considéré comme étant incompréhensibles, élitistes, ennuyeux ou, pire, inutiles (quelle honte !).

En près de 600 pages Bryson a l'audace et le talent de nous raconter non seulement l'histoire de la science, mais aussi comment elle se fait, ses principales découvertes, le tout indissociable des scientifiques eux-mêmes dont il dresse le portrait de certains de manière savoureuse, bien que douteuse parfois. C'est en effet l'un des dangers avec ce genre d'ouvrage : à vouloir rendre des sujets difficiles accessibles au plus grand nombre, le recours à la simplicité réductrice, voire caricaturale, s’avère trop souvent être la solution et Bryson, malheureusement, n'y échappe pas.

Il se sert de clichés pour rendre le sujet accrocheur (les excentricités de certains scientifiques, dont on se demande souvent si elles sont vraies ou le produit de légendes posthumes), il entretient certains mythes, est parfois trop superficiel (le chapitre sur l'évolution humaine) mais, malgré tout, il reste passionnant de bout en bout et il y a beaucoup (beaucoup) à apprendre. Vu le nombre impressionnant de domaines abordés chacun trouvera de quoi satisfaire sa curiosité et, considérant son objectif, on lui pardonne aisément ses défauts, certains inévitables.

Non sans humour, largement accessible, "Une histoire de tout, ou presque" est donc une belle réussite. Si vous ne devez lire qu'un seul ouvrage scientifique de toute votre vie, lisez celui-ci.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

un livre d'utilité publique

10 étoiles

Critique de Bigoodi (, Inscrite le 8 février 2009, 50 ans) - 30 septembre 2017

Je connaissais Bill Bryson pour ses récits malicieux de voyage, et je suis tombée par hasard sur celui ci qui n'a rien à voir avec les précédents : c'est de la vulgarisation scientifique (sur presque tout) et c'est tip top ! Des chapitres assez courts, aussi bien sur les scientifiques (leur vie, leur tics et tocs), que sur leurs découvertes, la nature, la chimie, la physique, quantique ou pas etc... Toujours avec la patte humoristique de Bill qui nous donne envie d'en savoir plus... Du beau boulot ! Ce livre devrait être obligatoire à l'école !!!

Les potins de l'histoire des sciences

5 étoiles

Critique de Elya (, Inscrite le 22 février 2009, 27 ans) - 17 mars 2012

Effectivement, ce livre a une indéniable qualité : aborder le vaste champ des sciences dites "dures" d'une manière nettement vulgarisée et relativement exhaustive. Astronomie, chimie, physique, géologie, biologie... ; l'histoire que nous conte Bryson s’enchaîne sur ces différents thèmes de façon limpide. Malheureusement, j'ai trouvé le style de Bryson peu digestif ; il écrit assez simplement mais on se perd dans toutes ces dates et noms des différents inventeurs, dans ces différents lieux des Etats Unis ou d'Europe. Il nous raconte des anecdotes qui parfois m'ont fait sourire mais qui finalement m'ont exaspérée, car elles n'apportent rien à la compréhension de la science ou de l’inventeur en question, elles ne font qu'allonger ce livre qui devient presque interminable.

Je trouve que Bryson s'est trop attardé sur l'histoire des sciences (vu le titre, c'est un reproche certes peu acceptable), sans parfois expliquer du tout de quoi la science en question en retourne, ou d'une manière tellement superficielle qu'on ne comprend pas pourquoi rentrer autant dans les détails de son invention.
Ce n'est pas un livre que je recommanderai à part peut-être à ceux qui cherchent vraiment à découvrir l'histoire des sciences et les potins du milieu.
Un bon point cependant à l'auteur pour ses explications (ouf, enfin !) sur les échelles de grandeur de l'infiniment petit à l'infiniment grand et ses exemples pour tenter de nous faire réaliser l'impossibilité de se représenter ces grandeurs.

A l’avenir, je vais porter plus d’attention aux critiques d’Oburoni…

10 étoiles

Critique de Gnome (Marseille, Inscrit le 4 décembre 2010, 46 ans) - 14 janvier 2012

Avertissement : cette critique comporte un nombre excessif de qualificatifs.

Le sujet est ambitieux. D’une vastitude vertigineuse, même. Et l’on se dit en regardant la couverture de ce livre qu’il ne peut s’agir que d’une plaisanterie, ou bien d’un pari tellement prétentieux qu’il ne vaut probablement pas la peine d’être lu. Or, objectivement, non, il ne s’agit ni d’une blague, ni d’une fausse promesse.
A ceux qui connaissent l’auteur et son humour, j’aimerai dire que ce titre est à prendre au premier degré. Aux autres, j’ai envie de leur demander de faire confiance à la critique d’Oburoni, à la mienne et aux nombreuses autres qui, je l’espère, suivront et dont je présume qu’elles seront aussi enthousiastes que les nôtres !

Bryson n’est pas un scientifique et n’a rien à nous dire en tant que tel. Il est juste passionné par la Science. Son livre est en réalité un livre d’histoire assez époustouflant qui va vous permettre de vous faire une idée de ce que l’Homme a pu découvrir (au plan physique) sur le monde qui l’entoure et sur lui-même. Le livre suit des fils chronologiques judicieux qui permettent d’avancer dans le récit un peu comme s’il s’agissait d’un roman, plus que d’un essai à proprement parler. On découvre au fil de ces 580 pages une fresque qui entremêle découvertes, découvreurs et les nombreux mystères qui restent encore à tenter d’élucider.

Ce travail est une somme titanesque, et il est difficile d’imaginer que cette synthèse soit issue d’un seul homme (or, c’est pourtant le cas). Elle est d’autant plus surprenante quand on est habitué à la délicieuse légèreté des livres de Bryson ! Avec Une histoire de tout, ou presque… on découvre que le bonhomme est décidément bien plus que le type maladroit et rigolo qui gagne sa vie en racontant ses galères de voyages. Mais comme on ne se refait pas, en sus de l’aspect encyclopédique de l’ouvrage, Bill Bryson nous réjouit par son humour qui vient toujours à point pour nous raccrocher au sujet ou bien pour nous en distraire un court instant.

Ce livre est incroyable car inclassable et d’une richesse colossale (désolé pour l’avalanche de qualificatifs, mais je vous avais prévenu). Quel dommage que les écrivains humoristiques ne se penchent pas plus souvent, et avec autant de talent, sur des sujets aussi vastes et parfois préjugés comme hermétiques. La vulgarisation scientifique est une discipline assez casse-gueule, Bill Bryson en est un des maîtres.

Forums: Une histoire de tout, ou presque...