La maison interdite de Dean Ray Koontz

La maison interdite de Dean Ray Koontz
(The Bad Place)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par CC.RIDER, le 25 août 2009 (Inscrit le 31 octobre 2005, 59 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (39 591ème position).
Visites : 1 785 

Des sommets dans l'horreur et le fantastique

Franck Pollard est une sorte d’amnésique assez pitoyable. Son passé part en lambeaux et se transforme peu à peu en un vaste trou noir. Il a sur lui plusieurs jeux de papiers d’identité mais n’est pas sûr du nom qu’il porte. Tout ce qu’il sait, c’est, qu’à la suite de voyages inexplicables, il se réveille le lendemain matin dans des endroits inconnus, couvert de sang, avec un sac bourré de dollars à ses côtés, ou bien les poches pleines de pierres précieuses. Il est en proie à une terreur permanente car il se sait pourchassé par un tueur capable d’une violence hors du commun. Aussi va-t-il faire appel à l’agence Dakota & Dakota composée d’un couple de détectives privés, Bobby et Julie, qui ne savent pas dans quelle histoire de fous ils sont tombés !
Ce livre est un thriller d’horreur fantastique, genre où excelle le prolifique et génial Dean Koontz. Du thriller classique, on trouve l’accumulation de cadavres, le suspens et l’ambiance glauque. De l’horreur, le lecteur en a plus que son compte. Au fil des romans, c’est l’escalade ! L’hémoglobine coule à flots, folie, vampirisme et cannibalisme sont au rendez-vous. Du fantastique, on notera la téléportation, la télékinésie, la transmission de pensée humaine et animale, les pouvoirs de divination, de poltergeist et même les voyages intersidéraux par simple puissance mentale. On atteint des sommets dans ce bouquin et je vous épargne la description du monstre dégénéré et l’explication génétique de ses agissements. De quoi vous faire dresser les cheveux sur la tête !
A déconseiller aux cartésiens et aux rationalistes. Les autres seront pris et ne lâcheront pas ce livre parfois un peu longuet (influence de S. King ?), mais disposant d’une fin époustouflante.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Ridicule

1 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans) - 8 avril 2010

J'aime énormément les romans de Koontz, mais je n'ai pas pu finir celui-là. Insupportable mix de plusieurs thèmes (maison maudite, téléportation, etc), le tout est on ne peut plus indigeste. Pour moi, son pire, et de loin !Si je pouvais donner 00/5, je ne me gênerai pas, mais c'est pas possible.

Même une rationaliste peut adorer...

8 étoiles

Critique de Patsy80 (, Inscrite le 20 août 2009, 42 ans) - 7 avril 2010

CC. Rider a écrit "A déconseiller aux cartésiens et aux rationalistes". Je fais partie de ces personnes. J'ai lu ce livre car j'espérais, d'après le quatrième de couverture, qu'il s'agirait d'un roman d'anticipation. Il s'avère que c'est vraiment du fantastique mais l'histoire est tellement bien construite et intrigante que je l'ai lue avec plaisir jusqu'au bout.
Je ne l'ai par contre pas trouvé si horrible que ça côté sang et atrocités du genre mais c'est peut-être mon côté cartésien qui met tout ça dans le domaine de l'irréel et me rend indifférente (je flippe beaucoup plus en lisant les tortures infligées à des victimes de tueurs en série...).
Enfin, la surprise est de taille dans le dénouement.
Je garde un excellent souvenir de ce livre.

Forums: La maison interdite

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La maison interdite".