Le tigre aux sourcils blancs de Lee Jin-suk, Baik Dae-Seoung (Dessin)

Le tigre aux sourcils blancs de Lee Jin-suk, Baik Dae-Seoung (Dessin)

Catégorie(s) : Enfants => 7-9 ans

Critiqué par Shelton, le 8 août 2009 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 63 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 770ème position).
Visites : 2 657 

Par les poils de ma moustache, ce tigre est...

Chan-Ok, avant d’être un label ou une collection, était une maison d’éditions, celle de d’Hélène Charbonnier. Hélène est une coréenne qui a été adoptée, très jeune, par une famille française du Sud Ouest d’où lui vient cet accent bien sympathique qui surprend au départ lorsqu’on la rencontre pour la première fois… Après des études en éditions, elle a choisi de se consacrer à la littérature jeunesse de ce pays, son pays de sang. Elle voulait donnait aux Français la chance d’entrer en contact avec cette littérature qu’elle trouvait si belle…Bien sûr, tout n’est pas bon, là-bas comme ici, et il lui faut faire des choix. C’est pour cela que parfois nous sommes en face d’ouvrages qui nous parlent moins, dont le graphisme nous surprend trop, dont l’histoire nous paraît trop exotique… Qu’importe, ce qui compte c’est de trouver ceux qui nous plairont, qui nous emporteront dans la magie des histoires, celle de notre jeunesse lorsque nous réclamions avec insistance à notre mère, à notre grand-père ou notre grande sœur : « Dis, raconte-moi une histoire, rien qu’une et je dors, c’est promis ! ».J’ai donc décidé sans trop d’hésitation de vous parler au mieux de cette collection, sorte de label racheté par Flammarion où continue d’œuvrer Hélène Charbonnier…

Chez les Coréens, le tigre n’est pas un animal exotique, c’est plutôt un mythe, un animal mystérieux, un demi-dieu… un peu comme le loup dans nos histoires et contes…Là, nous faisons la connaissance d’un tigre ancien une sorte de sage de la montagne qui sait ce que pensent les gens, qui voit l’invisible… Du coup, il peut comprendre de façon instantanée si ceux qui sont en face de lui mentent ou pas… Attention, s’ils mentent, la sanction tombe avec rigueur : il les mange aussi vite qu’il le peut !Alors, après avoir mangé un grand nombre d’individus croisés au hasard des chemins, notre tigre constate que les hommes l’évitent et il cherche à comprendre…C’est en descendant vers les hommes que le tigre rencontrera une jeune fille. Comme elle le reconnaît, il se réfugie de nouveau sur la montagne. Mais la fille est courageuse, elle veut avoir une rencontre en profondeur avec ce tigre…Que se passera-t-il ? Sera-t-elle mangée toute crue d’un seul coup ? Le tigre survivra-t-il à cette rencontre ? Je ne vous dirai rien car en lisant ce beau conte vous aurez la solution à vos interrogations bien légitimes…Si le conte est, à mon avis, d’une très bonne qualité, j’avoue ne pas être tombé entièrement sous le charme des illustrations de Baik Dae-Seoung… et, pourtant cet album m’a apporté beaucoup de joie. J’avouerais même qu’à la deuxième et troisième lecture je me suis habitué aux illustrations…Ce conte mérite votre voix pour y faire plonger vos petits-enfants, neveux ou autres filleuls…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

De belles valeurs, de belles couleurs...

8 étoiles

Critique de Bluewitch (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 40 ans) - 5 novembre 2011

Une image mêlant passé et modernisme, planant entre couleurs vives et tons pastel, aux formes semi-réalistes et à l’atmosphère indéniablement magique. Ce label prône une ouverture vers un autre regard au monde, de nouvelles références et l’approche d’un univers riche qu’est l’univers sud-coréen.

Dans la montagne vit un tigre étrange aux sourcils pâles, couleur de lune avec laquelle il semble communiquer parfois.

Capable de se transformer en humain et de lire dans le cœur des hommes, le tigre souvent est déçu d’y voir mensonge, avarice, hypocrisie et bien d’autres défauts. Si celui ou celle qu’il rencontre n’a pas le cœur pur, il le dévore…

Etonné de ne jamais croiser de gens bien, le tigre décide de chercher mais… il a bien du mal à les trouver. Jusqu’à ce jour où une petite fille l’ayant reconnu le suive dans sa montagne. Une rencontre qui les changera définitivement tous les deux.

Inspirée des contes et légendes traditionnels coréens, l’histoire du Tigre aux sourcils blancs est une ode aux cœurs purs. A l’ouverture, à la franchise, à l’intégrité.

De belles valeurs abordées dans cet ouvrage aux illustrations splendides qui surprend effectivement dans l’horizon jeunesse. A une époque où l’on se sent envahi par l’Asie sur bien des fronts, on ne s’en plaindra pas ici et on en savourera toute la sagesse, la précision et l’esthétique.

Forums: Le tigre aux sourcils blancs

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le tigre aux sourcils blancs".