Ric Hochet, tome 53 : Meurtre à l'impro de André-Paul Duchâteau (Scénario), Tibet (Dessin)

Ric Hochet, tome 53 : Meurtre à l'impro de André-Paul Duchâteau (Scénario), Tibet (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers

Critiqué par Bookivore, le 11 juin 2008 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans)
La note : 6 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (40 256ème position).
Visites : 1 763 

Tout est dans l'improvisation

Nadine s'étant inscrite à une ligue d'improvisation théâtrale, et devant se rendre en Belgique pour participer à des joutes d'improvisation, Ric se fait une joie de l'accompagner. Mais sur place, il va se retrouver face à un mystérieux criminel, se faisant appeler l'Improvisateur, et portant un masque théâtral assez grotesque. Après avoir enlevé et molesté deux membres de la ligue d'impro, il va commencer à faire de plus en plus parler de lui, en mettant en scène des situations d'improvisations totalement cruelles.
Suspectant un (ou plusieurs) membre(s) de la ligue, avec pour intention de déstabiliser les champions de l'improvisation qui doivent s'affronter prochainement dans un concours international, Ric va se lancer sur la piste de cet Improvisateur cruel et pourtant talentueux. Et les suspects ne manquent pas, loin de là !
Située dans un milieu assez intéressant et original, "Meurtre à l'impro" est plutôt trompeur (comme titre, je veux dire), en cela que l'Improvisateur ne tue pas réellement ses victimes, mais les met dans des situations réellement dangereuses.
Dans l'ensemble, un album assez moyen, mais qui contient de bons moments. La fin est excellente, par exemple. Pas mal, sans plus.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Ils vont trop vite

6 étoiles

Critique de Antihuman (Paris, Inscrit le 5 octobre 2011, 35 ans) - 13 août 2013

Une fois n'est pas coutume un album dont l'action se déroule dans le monde des cours de théâtre: bien entendu ce sont ceux à qui on s'y attend le moins les plus doués (et les autres en définitive surtout des escrocs.)

Ric Hochet découvre donc la Méthode et ses prétentions, mais aussi le fait que les comédiens dissimulent tant de ces choses derrière leur masque ! Quand on pense d'ailleurs que les plus grandes stars d'hier n'ont jamais pris de leçons...

Une histoire atypique du reporter à la Porsche dont j'ai regretté la fin quelque peu en queue-de-poisson, mais qui pourra sûrement plaire à autrui. Très plausible en tout cas.

Forums: Ric Hochet, tome 53 : Meurtre à l'impro

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Ric Hochet, tome 53 : Meurtre à l'impro".