La 27ème lettre de Stephen Desberg (Scénario), Will (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par Le rat des champs, le 27 novembre 2005 (Inscrit le 12 juillet 2005, 68 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (39 651ème position).
Visites : 2 170  (depuis Novembre 2007)

La fureur mortifère des nazis

Fred Capitole est un enfant de la misère, né on ne sait comment et où dans l'entre deux guerres. Il est intelligent et drôle, et est bien vite adopté par un bordel. Toutes les prostituées se relaient pour le nourrir, le faire étudier, l'éduquer, le choyer, deviennent des mamans à temps partiel. Mais à un certain moment, des affiches inquiétantes envahissent les murs, sur lesquelles trône un vilain moustachu. Aux 26 lettres de l'alphabet s'en est ajoutée une nouvelle, en forme de croix gammée. Fred est décidément un enfant intelligent, il a tout compris, et il l'explique : "Un jour un homme grimpe sur une caisse à savon et s'adresse aux gens en leur disant: c'est triste que vous soyez malheureux ainsi, alors que vous êtes les plus beaux et les meilleurs. Tout ça c'est à cause des autres, vous savez ceux qui ont un nez crochu et qui prennent votre argent. Alors, les gens qui ne savaient pas qu'ils étaient malheureux suivent le vilain petit moustachu..."
Naturellement, la douce quiétude du bordel sera vite détruite par des déportations et des massacres, et Fred finira lui aussi dans la nuit et le brouillard, victime anonyme parmi tant d'autres de la folie humaine.
Cette superbe bédé sensuelle et magnifiquement dessinée par le regretté Will nous offre une réflexion humaniste sur une des plus grandes abominations du XXe siècle. C'est une preuve de plus que la bédé est un art majeur, ce que ne contredira pas l'ami Shelton.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La 27e lettre [Texte imprimé], grandeur et décadence d'un nid dans un arbre de pierre [dessins de] Will [texte de] Desberg
    de Will, (Illustrateur) Desberg, Stephen (Scénariste)
    Dupuis / Aire libre (Bruxelles)
    ISBN : 9782800117577 ; EUR 14,95 ; 01/01/1990 ; 56 p. ; Cartonné
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Mais qu'est ce que je lis ?...

9 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 74 ans) - 28 novembre 2005

Non ! Je n'en crois pas mes yeux !... Je devine que je débarque ici, à froid, dans un débat qui aurait agité critiques libres... Et je me demande si je lis bien...

Quoi ? Dénoncer le nazisme ou le fascisme ne serait que le talent des auteurs ratés ?...

Et que feraient les grands auteurs ?... Ils l'encenseraient ?... Je rêve !... Ce ne peut être qu'un cauchemard !... Un Camus encenserait le nazisme ?... Un Malraux, une Yourcenar etc... Mais dans quel monde serions-nous !...

Si les propos d'Enzo ne heurtaient pas la grande majorité des critiqueurs je n'en reviendrais pas !... Et je ne reviendrais plus non plus !

Je ne donne pas d'étoiles au livre que je n'ai pas lu, mais à mon indignation !

Ite propaganda est

1 étoiles

Critique de Enzo (, Inscrit le 21 novembre 2005, 48 ans) - 28 novembre 2005

Encore un bouqiin de mauvaise propagande sur les "crimes nazis" qui permettent d'occulter les crimes commis par la ploutocratie. Travail facile, sans courage et bien évidemment sans talent.

La dénonciation du nazisme, basse besogne des écrivains sans talent

Forums: La 27ème lettre

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La 27ème lettre".