Maria-rosa 28/01/2010 @ 16:09:12
En choisir 10 ? Trop difficile... Donc, en vrac :

Le messager de Joseph Losey
Le parrain (1-2-3)
Tous les films des frères Coen
La pianiste, Peter Haneke
Tous les matins du monde, Alain Corneau
Pulp fiction, Tarantino
La plupart des films de Hitchcock
le Sixième sens
Il était une fois en Amérique
Cours, Lola, cours
Monthy Python, sacré Graal et le Sens de la Vie
Pelle le conquérant, Bille August
Mulholland Drive
Tout sur ma mère, Almodovar
Padre, padrone, frères Taviani
Underground, Kusturica
Le temps des gitans, Kusturica
Amarcord, Fellini
Le Sixième sens, Night Shyamalan
Babel et Amours chiennes, Alejandro Gonzalez Inarritu
La merditude des choses, Félix Van Groeningen
Le temps de l'innocence, Martin Scorsese
La femme d'à côté, François Truffaut

Stavroguine
avatar 28/01/2010 @ 17:11:24
Tetro - Coppola
Shichinin no Samurai (Les Sept Samouraïs) - Kurosawa
Il buono, il brutto, il cattivo (Le bon, la brute et le Truand) - Leone
Ghost Dog - Jarmush
The Red Shoes (Les Chaussons Rouges) - Powell & Pressburger
The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford (L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford) - Dominik
Romanzo Criminale - Placide
Ivre de femmes et de peinture - Im Kwon-taek
Goyokin - Gosha
Inglorious Basterds - Tarantino
Old Boy - Park Chan-wook

Nance
avatar 28/01/2010 @ 19:18:48
Je me rends compte que mon top s'est un peu modifier, comme quoi ça dépend à quel moment on fait la liste.

Mes dix films préférés:
Dogville (Lars von Trier, 2003)
L'anglaise et le duc (Eric Rohmer, 2001)
Tango (Carlos Saura, 1998)
Jackie Brown (Quentin Tarantino, 1997)
Casino (Martin Scorsese, 1995)
Schindler's List (Steven Spielberg, 1993)
Apocalypse Now (Francis Ford Coppola, 1979)
The Lion in Winter (Anthony Harvey, 1968)
Dr. Strangelove (Stanley Kubrick, 1964)
Citizen Kane (Orson Welles, 1941)

Scène favorite: La légende de la tour de Babel (Métropolis, Fritz Lang, 1927):
http://www.youtube.com/watch?v=dlfvBgBDpm0

Acteur favori: Sam Rockwell
Actrice favorite: Helena Bonham Carter

Nance
avatar 28/01/2010 @ 19:48:47
Tim Curry aussi...

Leroymarko

avatar 28/01/2010 @ 22:27:33
1. All About Eve (1950 - Joseph Mankiewicz)
2. The King and I (1956 - Walter Lang)
3. Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain (2001 - Jean-Pierre Jeunet)
4. Rashômon (1950 - Akira Kurosawa)
5. Casablanca (1942 - Michael Curtiz)
6. Persona (1966 - Ingmar Bergman)
7. Million Dollar Baby (2004 - Clint Eastwood)
8. Tigre et Dragon (2000 - Ang Lee)
9. 8½ (1963 - Frederico Fellini)
10. The Gold Rush (1925 - Charles Chaplin)

Ngc111
avatar 28/01/2010 @ 23:03:14
1/ Lost In Translation (Sofia Coppola, 2004)
2/ Requiem For A Dream (Daren Aronofski, 2001)
3/ Seven (David Fincher, 1996)
4/ Les Lumières De La Ville (Chaplin, 1931)
5/ In The Mood For Love (Wong Kar-Wai, 2000)
6/ Pulp Fiction (Tarantino, 1994)
7/ Boulevard De La Mort (Tarantino, 2007)
8/ Porco Rosso (Hayao Miyasaki, 1995)
9/ Les Feux De La Rampe (Chaplin, 1952)
10/ Million Dollar Baby (Clint Eastwood, 2005)

Bon j'ai un peu de mal à les classer... l'ordre est pas vraiment important.
J'aurai pu ajouter Fight Club, Le Château Ambulant ou encore The Truman Show.

Vda
avatar 04/02/2010 @ 21:40:38
West side story (1960), Robert Wise
The constant gardener (2004), Fernando Mieilles
Indiscrétions (The Philadelphia story, 1940), George Cukor
La garçonnière (The apartment, 1960), Billy Wilder
Certains l'aiment chaud (Some like it hot, 1959), Billy Wilder
Punch drunk love (2003), Paul Thomas Anderson
Elephant (2003), Gus Van Sant
Blade runner (1982), Ridley Scott
L'homme qui voulut être roi (The man who would be king, 1975), John Huston
La mariée était en noir (1968), François Truffaut

Calvin&hobbes
avatar 10/02/2010 @ 16:45:20
C'est toujours complexe d'établir un "hit". Critiquable même tant c'est évolutif et en raccord avec le présent. Mais je me lance tout de même. Ces derniers temps mes prèférences s'avèrent plutôt hétérogènes. Dénuée de sens commun, je ne peux concevoir d'analogie entre ces films.


- Phantom of the paradize ('Cause it's perfection)
- The Big Lebowski.
- Re-Animator.
- Breaking Bad (Hey Oui c'est une série. Qu'importe. )
- Attack of the killer tomatoes.
- Vol au dessus d'un nid de coucou.
- The rocky horror pictures show.
- Dig
- Usual Suspects
- Reservoir Dogs.

Jdfrance 22/05/2010 @ 11:34:02
Voici ma liste de films préférés non-classés .
Tout ces films je les ai vu au moins dix fois et je les reverais encore et encore , c'est pour moi la marque de chef d'oeuvre.
Pour certains films que j'ai adoré et que je n'ai pas mis : je n'ai pas eu l'occasion de les revoir , donc ma liste va changer , c'est sûr !

West side story :
Une histoire d'amour à la "Roméo et Juliette" dans un univers citadin ;
mais quelle énergie , quel humour et surtout quelle beauté !
Tout est beau les acteurs (Nathalie Wood ) , la musique ( Bernstein) , la chorégraphie , la photo ... Les tableaux successifs sont un enchantement pour les yeux .
Après la vision de ce film on a la pêche !

The misfits :
Pourquoi je vais aux cinéma ? aussi pour voir de belles actrices et tomber amoureux ...Marilyn impossible de résister à son charme . C'est une actrice extraordinnaire . Et puis le sujet les relations humaines , la difficulté de continuer à vivre après les drames dans la vie mais tout cela est sauvé par l'amour .

Edward aux mains d'argent :
Le personnage d'Edward est le symbole de l'oeuvre d'art.
On le découvre , on est curieux , on le regarde , on l'interroge puis il nous dérange car il est si différent de nous alors on le chasse mais on ne l'oublie jamais .

The kid :
Le dieu du cinéma : Chaplin. Bien sûr il y a d'autres films de lui ; pour pleurer encore une fois dans la scène où on emmene le Kid à l'orpholinat ,rien que pour cette scène .

La nuit du chasseur :
Un noir et blanc somptueux , des scènes avec les enfants qui me rapellent mes propres peurs enfantines , malgré tout une douceur ressort de ce film mais l'apreté de la vie est toujours là , une mère va enfin les protéger .

Zéro de conduite( vigo ) :
L'anarchie du monde de l'enfance contre la méchanceté des adulte qui va gagner . On est dans du Dickens anarchisant !

La vie est belle ( capra ) :
L'ambiance de ce film :l'esprit de Noël , encore l'enfance !

Les aventures de Robin des bois ( Curtiz ) :
Pourquoi je vais au cinema ? Pour voir des héros aux quels je m'identifie . Et puis les combats de capes et d'épée sont éternels .
Errol flyn est un interprète génial .

Paris-Texas :
La musique , le visage de stanton ,de kinski et stockwell ; Wenders a su m'embarqué dans cette histoire de famille.
Le sujet du film : l'errance des hommes , les bons choix ou non qu'ils font .

Les demoiselles de Rochefort :
Je fini comme j'ai commencé par un film " musical " .
Ce n'est pas holywood , rien n'est nostalgique , c'est joyeux moins spectaculaire que west side story , mais cela me rend heuruex .

Bolcho
avatar 22/05/2010 @ 14:16:26
Je ne suis pas arrivé à me limiter à 10 films. En voici une trentaine dans l’ordre où ils sont sortis.

Modern Times, Chaplin (tous les Chaplin en fait), 1936
Quand passent les cigognes, 1957, Mikhail Kakatozov
A bout de souffle, 1960, Jean-Luc Godard
L’avvventura, 1960, Michelangelo Antonioni
West Side Story, 1961, Robert Wise
Jules et Jim, 1962, François Truffaut
2001 (tous les Kubrick), 1968
If…, 1968, Lindsay Anderson
Adalen 31, 1969, Bo Widerberg
More, 1969, Barbet Schroeder
They shoot horses don’t they ? 1969, Sydney Pollack
Dodesukaden, 1970, Akira Kurosawa (tout Kurosawa ?)
Mash, 1970, Robert Altman (tout Altman)
Woodstock, 1970, Michael Wadleigh
La Salamandre, 1971, Alain Tanner
Deliverance, 1972, John Boorman
Amarcord (tout Fellini ?), 1973
Céline et Julie vont en bateau, 1974, Jacques Rivette
Jeanne Dielman 23 quai du Commerce, 1975, Chantal Akerman
The big chill, 1983, Lawrence Kasdan
Paris, Texas, 1984, Wim Wenders
Brazil, 1985, Terry Gilliam
Le déclin de l’empire américain, 1986, Denys Arcand
La double vie de Véronique, 1991, Krzysztof Kieslowski
The piano, 1993, Jane Campion
Land and Freedom, 1995, Ken Loach
Fargo, 1996, frères Coen
Lola rennt, 1998, Tom Tykwer
Respiro, 2002, Emanuele Crialese
La graine et le mulet, 2007, Abdel Kechiche

J’ai toujours eu l’impression que le cinéma était un marqueur de génération bien plus puissant que la littérature. On aime souvent les films qui sortent au moment où on est encore une personne « en devenir », qui se cherche ; c’est dans ces années-là que le cinéma nous « apprend la vie » ou du moins qu’il nous aide à nous situer nous-mêmes. D’où une certaine fidélité aux goûts que nous avons développés dans ces années. C’est un peu comme si, à partir d’un certain âge, le cinéma ne nous apprenait plus vraiment quelque chose et que nous changions donc de critère pour l’apprécier, devenant de plus en plus avares de nos enthousiasmes.
Je me suis amusé à faire un calcul simple à partir de ma liste ci-dessus (j’exclue du calcul « Modern Times », que je n’ai forcément pas vu à sa date de sortie).
Si j’additionne les âges que j’avais à la sortie de mes films préférés, la moyenne s’établit à 29 ans (or j’en ai bientôt 62). Sans compter qu’on arriverait à un chiffre encore inférieur si j’avais noté tous les films des réalisateurs dont j’aime toute l’œuvre (Chaplin, Kubrick, Kurosawa, Altman, Fellini).
Je serais curieux de savoir si on trouve le même genre de phénomène chez vous (du moins pour ceux qui ne sont plus dans leur première jeunesse…).

Klodovik
avatar 09/06/2010 @ 21:37:10
Difficile de choisir dix films comme çà, mais j'aime particulièrement :

-"Alien" premier du nom
- Les deux premiers "Mad Max"
- Terminator et Predator
- Les trois westerns composant la "Trilogie du dollar"
("Pour une poignée de dollars", "Et pour quelques dollars de plus", et "Le bon la brute et le truand").
- Les Rambo
- Abyss
- Memphis Belle

Saule

avatar 09/06/2010 @ 22:16:55
Terminator, surtout le premier, c'est culte. Même chose pour Rambo, mais uniquement le premier. Je ne sais pas si ça a bien vieilli par contre.

Klodovik
avatar 09/06/2010 @ 22:22:33
J'ai revu Terminator il y a une poignée de semaines et mis à part les machines que l'on voit au tout début, je trouve qu'il a assez bien vieilli.
Par contre pour Rambo 1 je ne me souviens plus vraiment, car je ne l'ai pas vu depuis un bout de temps...

Bookivore

avatar 10/06/2010 @ 10:28:49
La Montagne Sacrée (Jodorowsky)
Barry Lyndon (Kubrick)
Orange Mécanique (Kubrick)
Salo Ou Les 120 Journées De Sodome (Pasolini)
Stalker (Tarkovski)
Amarcord (Fellini)
Roma (Fellini)
2001 : L'Odyssée De L'Espace (Kubrick)
Santa Sangre (Jodorowsky)
Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia (Peckinpah)

Klodovik
avatar 10/06/2010 @ 14:01:14
Tiens, le film Stalker! :) J'en parlais justement hier sur un autre topic, mais je ne l'ai pas vu, par contre j'ai fini Shadow of Chernobyl et Clear Sky et j'ai lu le livre!

J'ai bien envie de le voir!

Virgile

avatar 10/06/2010 @ 15:58:36
Pour le moment c'est...

- The Baby of Macon (Greenaway)
- Bob l'éponge, le film ^^
- Dogville et Manderlay (j'attend la suite de cette trilogie de Lars Von Trier)
- Eternal Sunshine of the Spotless Man (Gondry)
- Alien (Ridley Scott)
- Le vent se lève (Ken Loach)
- Braveheart (Mel Gibson)
- Calvaire (Fabrice Du Welz)
- Brazil (Terry Gilliam)
- Groundhog Day ("un jour sans fin", debout les campeurs et haut les coeurs, c'est le jour de la marmotte! ^^ de Harold Ramis).

:o)

Avada

avatar 10/06/2010 @ 20:22:11
Le premier :
"Apocalypse now" de Coppola

Les autres dans le désordre :
"Keane" de Lodge Kerrigan ( William Keane, dont la fille a disparu 6 mois plus tôt, tente d'accepter sa disparition).
"Eyes wide shut" de Stanley Kubrick
"Lost highway" et "Mulholland drive" de David Lynch
"Les vestiges du jour" de James Ivory
"Richard trois" de Laurence Olivier
"Pusher II" de Nicolas Winding Refn (un petit criminel de Copenhague, sort de prison et retourne au garage qui sert de couverture à Smeden, son père, qui règne avec brutalité sur un gang et humilie sans cesse son fils). Pusher III est aussi magnifique.
"Psychose" de Hitchcock
"L’empire des sens" de Nagisha Oshima
"Rosemary baby" de Roman Polanski
"Match point" de Woody Allen
"Une femme sous influence" et "Opening night" de Cassavetes
"Angel Heart" d’Alan Parker (un mythe revisité )
"Le lauréat" de Mike Nichols
"Les promesses de l’ombre" de David Cronenberg (sur la mafia russe)

Saule

avatar 10/06/2010 @ 20:59:19
- Groundhog Day ("un jour sans fin", debout les campeurs et haut les coeurs, c'est le jour de la marmotte! ^^ de Harold Ramis).

:o)

Je suis remonté dans le forum pour vérifier, et en effet j'avais bien mis celui-la dans mon top 10 aussi. Génial ce film : l'histoire, les acteurs,..
Si je ne devais changé quelque chose dans mon top, ce serait pour ajouter "Back to the future" (le 1 et celui au far-west, le 3 je crois).

Saule

avatar 10/06/2010 @ 20:59:49
Si je devais changer.. merci.

Math_h

avatar 10/06/2010 @ 22:03:26
Fight club
Virgin suicide
La trilogie Matrix
Pour quelques dollars de plus
farenheit 451
Romeo & Juliet
Bloody sunday
Collateral
Phone game (Tout ce passe dans une putain de cabine Telephonique et on ne s'ennui pas, c'est quand même remarquable.)
Rencontre avec Joe Black

Ce n'est pas vraiment le top 10, pas de tarantino, ni de scorsese, l'exercice est juste impossible. Mais je pensais qu'au final le resultat des différentes liste serait plus différencié entre les gens.

Début Précédente Page 5 de 8 Suivante Fin
 
Vous devez être connecté pour poster des messages : S'identifier ou Devenir membre

Vous devez être membre pour poster des messages Devenir membre ou S'identifier