Vendredi et samedi de Yannis à Angoulême…

Yannis aborde synthétiquement son vendredi et son samedi de festival…

« Les deux journées passées ont certainement été les plus intenses du festival. Malgré la fatigue et la foule qui s’accumulent, de nombreuses rencontres ont été rendues possibles, par exemple avec Boulet et Aseyn le vendredi autour de leur dernière création, Bolchoï Arena. L’occasion de se plonger dans cette œuvre de science-fiction à l’atmosphère si particulière.

En fin d’après-midi, nous avons tous suivi l’auteur Gess à la manifestation organisée par les auteurs autour de leur statut. En signe de protestation, la statue d’Hergé a été transformée et des axes de passages bloqués pour communiquer avec les festivaliers. L’expression d’un ras-le-bol qui s’accumule depuis des années sur un statut imprécis, peu voir sous-payé.

Samedi, la journée a également été riche en rencontre. Pour ma part, on peut citer l’interview d’Arthur de Pins, que j’ai pu réaliser avec Tom et Alice. Nous avons pu discuter autour de Zombillénium, dont le cinquième tome est en cours de production…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>