Bilan BD, 3ème volet

Cette année, 2019, la série XIII fêtera ses trente-cinq ans ! L’année 2018 a été l’occasion de quelques publications qui m’ont poussé à relire un grand nombre d’albums, soit de la série initiale, soit de la deuxième saison, soit, enfin, de XIII Mystery. Dernièrement, il y a eu cet album « Judith Warner » (scénario de Jean Van Hamme et dessin d’Olivier Grenson) pour clore cette série XIII Mystery et un très bon prolongement de l’album 13 de la série initiale, « L’Enquête ». Tout cela pour dire qu’il m’est difficile de parler de mes lectures 2018 sans évoquer, ne serait-ce que quelques instants, la série XIII…Il y a quelques années, on me mettait dans les mains le premier volume de la série XIII, c’était ma bibliothécaire si je me souviens bien. Immédiatement, je reconnaissais un graphisme, celui de William Vance, celui que j’avais adoré dans les adaptations des aventures du héros de mon adolescence, Bob Morane. Cette fois-ci le scénario était signé Jean Van Hamme, un auteur que je ne connaissais pas encore et que j’ai appris à découvrir, décortiquer, analyser et suivre depuis… Ce n’était pas à la création de la sortie (1984) mais plutôt entre 1992 et 1994 si mes souvenirs sont exacts. On en était donc déjà au tome 9, « Pour Maria »…

Attendez, j’ai le sentiment qu’il y en a encore quelques uns qui ne connaissent pas la série… Un homme est découvert agonisant sur un bord de mer. Un retraité qui pêchait là le ramène à la maison. Isolé de tout ou presque, lui et son épouse décident de ne pas appeler les forces de l’ordre mais de faire appel à une voisine qui a été médecin par le passé. Elle va sauver notre homme qui a été blessé par balle. Il va survivre mais il est devenu amnésique et, du coup, la saga peut démarrer : qui est cet homme, pourquoi a-t-il un XIII tatoué dans le creux de la clavicule, pourquoi ses sauveurs, Abe et Sally, sont-ils assassinés sauvagement, pourquoi à peine sauvé est-il déjà en danger ? Les questions vont nous suivre pendant des années et nous suivent encore puisque toutes les réponses ne sont pas encore publiques…

Dès ce premier album, on va découvrir tous les héros ou presque qui vont animer la série, la faire rebondir aux moments les plus improbables, à commencer par le mystérieux et cynique colonel Amos et la terrible Mangouste, deux hommes que nous allons finir par connaître sur le bout des doigts alors que leur première apparition nous laisse de marbre…

Le graphisme du premier épisode est assez proche de celui des Bob Morane déjà cités et le personnage de XIII n’est pas encore arrivé à maturité. William Vance s’échauffe en quelque sorte pendant que son compère scénariste, lui, s’occupe de faire défiler des scènes qui n’ont pas encore leur sens. Il pose ses personnages et il est même obligé d’en laisser quelques-uns uns mourir car il faut aller à l’essentiel. Ainsi va disparaître la pauvre Martha, plutôt sympathique malgré son alcoolisme. Heureusement, elle meurt après un baiser de XIII, le fantasme de toutes les femmes… Non ?

Nous étions alors en 1984 et trente-cinq après la série fonctionne toujours ! Rien qu’un tel élément permet d’affirmer que Jean Van Hamme avait créé là une des meilleures séries de la bande dessinée. Fallait-il qu’elle soit si longue ? Etait-il indispensable de la prolonger aujourd’hui ? Devait-on mobiliser d’autres auteurs pour des séries parallèles et explicatives ? C’est un tout autre débat mais XIII restera bien une grande série de notre neuvième art chéri !Et, puisque nous sommes au bilan de cette année 2018, il est temps de rentre hommage à William Vance, le créateur graphique de la série décédé le 14 mai 2018 en Espagne où il résidait. C’était un grand de la bédé comme Frank Giroud, scénariste d’un des albums de la série XIII Mystery, « Martha Shoebridge » qui lui décèdera le 13 juillet 2018. Je pense qu’au paradis des auteurs, ce sont deux belles signatures qui viennent d’arriver et les parutions seront, n’en doutons pas, excellentes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>