La quatrième révélation de Olivier Delorme

La quatrième révélation de Olivier Delorme

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Maroni, le 24 septembre 2005 (Inscrit le 13 décembre 2004, 63 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (2 153ème position).
Visites : 5 389  (depuis Novembre 2007)

Hermès contre saint Paul

Après avoir été en charge d’affaires politico-financières, et face aux obstacles placés sur sa route, le juge Julien Bergeret a quitté la magistrature pour s’installer, avec son ami Nikos, sur l’île grecque de Parigoros. Là, il décide de renouer avec sa passion d’étudiant : les études byzantines. Dans un monastère, il découvre de très anciens manuscrits - cryptés dans une écriture phallique - dont il va s’efforcer de percer le mystère. Après de longues recherches, il met ainsi au jour une vie de saint Paul totalement inédite : la véritable personnalité du fondateur du christianisme est bien différente de celle transmise par les Actes des apôtres.
Dans le même temps, Julien est rattrapé par d’anciennes affaires politiques dont il s’est occupé auparavant. Un ex - et futur - ministre veut récupérer un DVD qu’il croit être toujours en sa possession. Autour de Julien et de Nikos, les menaces - imprécises et diffuses - vont aller croissant, jusqu’à l’assassinat de Julien maquillé en crime homophobe. Ensuite, viendra le temps de la vengeance, orchestrée d’une main de maître par Nikos et par la juge Clémence, l’ancienne maîtresse de Julien : une vengeance implacable.

Ce roman est un captivant polar théologique et politique dont l’action se déroule dans un futur proche. Pour la dimension théologique, le livre met en scène l’affrontement bimillénaire entre le paganisme (Hermès) et le christianisme (saint Paul). Dans sa dimension politique, ce thriller est entre autres une critique féroce de la classe politique française. Certains portraits à charge sont irrésistibles et les scandales évoqués rappellent ceux qui font la une de l’actualité depuis des années. Ces deux dimensions s’entremêlent magistralement du début à la fin.

Pour résumer, un roman jubilatoire, grave, érudit et drôle à la fois. A mon avis, nettement supérieur au Da Vinci Code et d’un niveau comparable au Nom de la rose.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Saint Paul : les vrais actes d'un drôle d'apôtre !!

10 étoiles

Critique de Spiderman (, Inscrit le 14 juin 2008, 60 ans) - 14 juin 2008

Il faut arrêter de comparer Olivier Delorme et Dan Brown ... cet auteur américain n'en mérite pas tant et c'est bien à la hauteur d'Umberto Eco que l'on se trouve dans "La quatrième révélation".
"A côté de La quatrième révélation, Da Vinci Code ferait presque figure de bluette mal ficelée"" écrit Philippe Chevilley dans "Les Echos" du 24 janvier 2005.
Il y a ici de la vraie culture, de l'érudition distillée avec humour et légèreté, pas de mysticisme mais de cinglantes et pertinentes allusions à l'actualité politique... Clearstream et ses mystérieux fichiers : hasard ou coïncidence ?
Une enquête historico-policière haletante où l'on nous conduit avec intelligence aux origines de l'homophobie : Monsieur "saint" Paul, nous n'en serions pas là si après votre chute de cheval sur le chemin de Damas - traumatisme crânien ? - vous ne vous étiez pas mis à transposer dans le message d'une secte en formation vos frustrations sexuelles ! Ses conséquences actuelles sont l'un des éléments des investigations policières et humaines que mène l'attachant juge Bergeret.
Culture et humanisme sont ici servis par une plume légère, une écriture qui instruit en touchant aussi bien le coeur que l'esprit.

Forums: La quatrième révélation

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La quatrième révélation".